Menu +

Arrêtez de faire perdre son temps à SOCRATE – Comment gagner du temps et aller à l’essentiel.

Aujourd’hui, nous débutons par une petite histoire, le test des 3 passoires.

 

Test des 3 passoires, les trois passoires, Socrate,gagner du temps, communication
Les 3 passoires.

Le Test des trois Passoires.

Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute opinion de la sagesse. Quelqu’un vient un jour trouver le grand philosophe et lui dit :
« — Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami ? »
« — Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes, j’aimerais te faire passer un test,
celui des 3 passoires. »
« — Les 3 passoires ? Que veux-tu dire ? »
« — Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre
le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire.
C’est ce que j’appelle le test des 3 passoires. La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ? »
« — Non. J’en ai simplement entendu parler… »
« — Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité.
Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bon ? »
« — Ah non ! Au contraire. »
« — Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es même pas certain qu’elles soient vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l’utilité. Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ? »
« — Non. Pas vraiment. »
« — Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ? Je ne veux rien savoir. De ton côté, tu ferais mieux d’oublier cela. »

Éviter les rumeurs

J’aurais beau me défendre, il m’est arrivé d’être à la place de l’inconnu. Et vous ? Cela vous rappelle des souvenirs ?

Si vous avez décidé de vous bouger, et de vous diriger vers une vie plus épanouie, pensez à stopper net cette attitude.

Éviter les commères et les langues de vipères.

Colporter des ragots, des rumeurs, il y a des spécialistes pour cela. Faites en sorte de les éviter au maximum et dites leur que vous aussi comme SOCRATE, vous fonctionnez différemment.

Dites-vous bien que ces mêmes personnes bien intentionnées en racontent peut-être aussi sur vous.

On sait l’effet que cela fait d’apprendre par une tierce personne les bruits qui courent sur sa propre personne. Alors, pourquoi continuer et risquer de propager le mal dans ses propos.

Comprenez que certaines personnes acceptent volontiers ce genre de propos. Sans hésitation, elles prennent cela pour une vérité et ne cherchent pas plus loin. Autrement dit la réputation de la personne dont il est question est mise à rude épreuve. Ensuite il est dur de s’en sortir. Les rumeurs peuvent se propager très rapidement.

Alors, dites stop à cela. Vous gagnerez un temps fou. Observez dans une journée normale à combien de ces rumeurs vous êtes confronté. Les collègues, les « amis », la famille, les voisins, la télé, les sources sont nombreuses. Prenez-en conscience et évitez les sources au maximum. Inconsciemment, cela vous « pompe » de l’énergie.

En prenant soin d’éviter cette façon de faire, vous avez l’esprit tranquille et vous pouvez vous consacrer à l’essentiel, au bien des autres et au vôtre.

Votre action du jour, il s’agit là encore d’une habitude à tenir, c’est de ne pas colporter de ragots. Si vos propos ne doivent pas respecter les 3 questions des passoires de SOCRATE, gardez-les pour vous et oubliez-les. Même si cela peut agrémenter certaines discussions, prenez conscience du mal que cela fait.

« Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. »Christian GODEFROY.

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Et vous aussi, vous en croisez des passionnés de la rumeur ? Donnez-nous vos expériences.

Téléchargez votre méthode IQARE pour écrire un livre !



1 commentaire sur Arrêtez de faire perdre son temps à SOCRATE – Comment gagner du temps et aller à l’essentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *