Menu +

Chasser les idées négatives en 9 leçons – la 7e va vous faire  » hurler  » de douleur :) !

 

Au cours d’une journée, vous êtes continuellement aux prises avec des pensées négatives qui surviennent et qui vous polluent. Vous avez beau être plongé dans ce que vous faites, elles sont toujours là pour vous limiter, vous dire que cela n’est pas possible, vous rappeler à de mauvaises pensées…

Et plus vous essayez de les éviter, plus elles reviennent en force et sont insistantes.

idees negatives,pensees negatives,methode de l\'elastique,catherine radamelle,
                            Ah, ces idées négatives ! Comment s’en débarrasser ?

Que faire alors ?

  1. Adoptez une position plus positive.Si au moment où vous êtes traversé par ces pensées négatives, prenez le temps de vous observer. Peut être êtes-vous replié sur vous m^me, un peu recroquevillé.

    Redressez-vous, ayez le dos droit et relevez le menton (Cela donne immanquablement, une meilleure assurance, un côté plus positif.)

  1. Parlez-en aux autres.Si vous ressentez une émotion où si vos pensées sont liées à un problème qui vous tient à cœur, n’hésitez pas à en parler à vos proches, famille, amis voire collègues.

    Inutile de garder cela pour vous. L’avis des autres vous sera certainement utile. Ils vous feront percevoir que cette situation ne mérite pas d’être traitée aussi gravement. Peut-être vous donneront-ils de conseils judicieux…

  1. Laissez là aller !Plutôt que d’essayer de lutter contre elle et de souhaiter l’éliminer, préférez plutôt la laisser passer. OK c’est une idée qui ne me veut pas que du bien, j’en prends note (Vous pouvez même l’écrire. À partir du moment où elle est notée votre cerveau a moins d’intérêt de vous la répéter.) Concentrez-vous de nouveau sur votre activité.
  1. Transformez là en positif !Vous avez noté l’idée de votre petite voix. Alors plutôt que de vous dire « Cela ne marchera jamais ! », dites-vous plutôt « C’est intéressant de voir ce que cela donne, cela me semble une bonne idée ! ».

    Remplacez » J’ai raté, je ne suis vraiment bon à rien ! » par « Cela ne s’est pas bien passé, je vais essayais de cette autre façon ! », bref vous avez compris le principe !

  1. Aller vous promener.Si la ou les pensées deviennent trop envahissantes, changer de lieu, d’atmosphère. Prenez le temps de vous retire de la situation qui engendre ces mauvaises pensées. Sortez et allez vous promener. La nature a cela de merveilleux de calmer et changer les états d’esprit. Prenez le temps d’apprécier quelques fleurs, quelques chants d’oiseaux, des monuments… Un petit changement de lieu peut avoir le mérite de vous redonner de meilleures émotions.
  1. Prenez une inspiration !La respiration vient là encore à votre rescousse. Concentrez-vous sur votre respiration !

    Prenez le temps d’observer votre inspiration, puis votre expiration. Vous pouvez adopter la respiration abdominale (Respiration.) ou d’autres respirations (Ce sera l’objet d’autres articles.). Si vous vous concentrez sur l’entrée et la sortie d’air au niveau de votre nez, les pensées négatives s’élimineront naturellement.

  1. Utilisez la technique de l’élastique !C’est une technique très intéressante que j’ai pu voir sur internet (https://www.youtube.com/watch?v=FTGAKiE3nAE) que nous relate Catherine Radamelle.

    Il suffit de penser à se mettre un élastique le matin après le réveil sur le poignet à la base de la main. À chaque fois qu’une pensée négative vous traverse l’esprit, vous faites claquer l’élastique autour de votre poignet. Eh oui, cela fait mal, mais bon pas trop tout de même. C’est une belle façon de prendre conscience de ces étapes qui se renouvellent souvent dans la journée. Dans un premier temps, vous verrez cela sera 40,50 fois par jour. Puis en prenant conscience de cela, le rythme va diminuer naturellement. En plus de cela, elle suggère dans « sa méthode », de mettre en scène, après avoir claqué l’élastique, dans son esprit une situation agréable qui vous est arrivée. Il s’agit d’un ancrage (Ce sera l’objet d’un futur article.) qui va se mettre en place de la pensée précédente.

  1. Souriez !Prenez l’habitude de sourire quand une mauvaise pensée survient. Faites en sorte de lui dire : » OK j’ai bien compris ton petit manège. Je préfère en rire ! ». Et surtout, ne vous gênez pas !
  1. Allez au bout !Une pensée négative vous vient en tête. Prenez — en conscience et allez jusqu’au bout du raisonnement. Cette idée vaut ce qu’elle vaut, imaginons où cela peut nous mener ?

    Qu’est ce que cette idée entraine ? Quelle serait la pire des situations si ce qui me vient en tête se réalise ? Vous allez vous imaginer le pire scénario. Comme cela risque de devenir extrême et improbable, vous avez de fortes chances d’abandonner en cours. Dans le pire des cas, vous avez la situation la pire possible qui puisse vous arriver. OK vous la connaissez, dorénavant si elle arrive, vous n’aurez pas de surprise. Si elle n’arrive pas comme c’est le cas dans 99 % des cas, vous saurez que vous avez perdu pas mal de temps et comme le corbeau de la fable, vous jurerez que l’on ne vous y prenda plus !

Voilà pour ces 9 techniques pour éloigner ou garder à distance de vous les pensées négatives qui vous accompagnent tout au long d’une journée.

 

Votre action du jour, c’est de noter d’une façon ou d’une autre toutes les pensées dévalorisantes ou mauvaises au cours de vos activités. Ensuite utilisez une de ces 9 méthodes ou plusieurs pour les évacuer.

 

« Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. »Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Avez-vous vous aussi ces pensées négatives qui vous perturbent régulièrement ? Utilisez-vous une de ces techniques ou en avez-vous d’autres ?

Téléchargez votre méthode IQARE pour écrire un livre !



2 commentaires sur Chasser les idées négatives en 9 leçons – la 7e va vous faire  » hurler  » de douleur :) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *