Menu +

Comment pratiquer l’écoute active ? – Faites travailler vos deux oreilles, mettez votre bouche au repos.

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




 

Avez-vous déjà eu l’impression de parler dans le vide, que la personne en face de vous n’écoute pas un mot de ce que vous dites ? Quelles ont été vos émotions ? Était-ce une situation agréable ?

Bien entendu, non. Au même titre que vous n’appréciez pas ces moments-là, vous comprenez qu’il en est de même pour les autres.

Dans cet article, nous allons voir ensemble les causes et lisant jusqu’au bout, vous verrez comment vous améliorez dans ce processus qui est l’écoute active.

ecoute active, ecoute, communication
Je développe mon écoute !

Pourquoi n’écoute-t-on pas bien ?

Pour la plupart des gens, j’en fais partie même si je travaille là-dessus, bien écouter est une qualité mal maîtrisée, voire pas du tout pour certains.

Pourquoi n’avons-nous pas d’écoute efficace ? Les raisons sont multiples :

  • Nous ne sommes pas intéressés par la conversation.
  • Nous ne sommes pas entraînés à écouter.
  • Nous n’accordons pas à la personne qui parle une attention suffisante.
  • Nous sommes distraits durant la conversation.
  • Nous réfléchissons, nous jugeons ce que dit la personne. De ce fait, on se concentre sur soi et non plus la personne en face.
  • Nous n’assimilons pas les points cruciaux. Le manque de concentration nous fait rater la véritable signification du message.
  • Nous ne retenons que ce que nous avions envie d’entendre.
  • Nous coupons la parole.
  • Nous finissons les phrases avant que la personne ne les termine.

Comme on peut le voir, il y a de multiples raisons pour qu’une conversation soit mal comprise ou mal interprétée.

Pour remédier à cette situation, il est important d’améliorer l’écoute active.

Comment développer l’écoute active ?

  1. Le premier point nécessaire pour une bonne écoute, c’est d’avoir une attitude d’intérêt et d’ouverture vis-à-vis de la personne et de ce qu’elle va dire.Si vous n’avez pas envie d’écouter, si vous pensez que le message n’aura pas d’intérêt, il ne peut pas y avoir d’écoute. 
  2. Le deuxième point, va être de montrer que l’on écoute. Vous le savez, pour l’avoir vécu et le vivre ce que l’on ressent quand une personne vous écoute ou non.
  3. Le troisième point, sera de faire savoir à la personne que vous avez compris.

I – Ouverture.

  • Prenez réellement le parti de vouloir écouter la personne et d’assimiler ce qu’elle va vous dire. Même si vous n’êtes pas d’accord avec elle, faites preuve d’ouverture.
  • Intéressez-vous réellement à la personne vous penchant vers elle.
  • N’adoptez pas d’attitudes fermées. (Bras croisés, jambes croisées, tête baissée…)

II – Montrer que l’on écoute.

  • Regarder dans les yeux. Garder le contact du regard.
  • Ne vous laissez pas distraire.
  • Hocher la tête en signe d’approbation.
  • Utiliser des onomatopées comme : « d’accord », « OK », « oui », « ha »…
  • Prenez des notes. Notez les idées importantes, n’hésitez pas à souligner pour montrer que vous jugez que c’est important. En prenant des notes, la personne insistera, laissera quelques silences pour que vous puissiez écrire. Si une chose est importante, elle le répétera si vous n’inscrivez rien. Attention ce n’est pas une dictée, continuez le contact du regard.
  • Répondez, une fois la phrase terminée.

III – Faire savoir que l’on a compris.

  • Reformuler avec ses propres mots, ce que vient de dire la personne.
  • Paraphraser, répéter les derniers mots de la personne.
  • Poser des questions. Alterner les questions fermées les questions ouvertes. « C’est bien ce que vous voulez dire ? », « Le point le plus important que j’ai noté, c’est…, on est d’accord ? ». Et les questions fermées. » Qu’est-ce que vous voulez dire ? », « Pourquoi ? », « A quoi pensez-vous ? ».
  • Exprimer ce que vous avez ressenti des émotions de votre interlocuteur. »J’ai bien compris que vous étiez en colère ! », « je comprends que vous soyez attristé par…. », » j’ai noté votre enthousiasme pour ce projet ! »,…
Voilà les 4 compléments indispensables pour une bonne écoute :

— Comme aurait dit Confucius : « Si l’homme a deux oreilles et une bouche, c’est pour écouter deux fois plus qu’ils ne parlent ! »

Il va donc falloir utiliser de la meilleure des façons ses 2 oreilles. Cela nécessite un entraînement qui passe par une pratique continue.

    • Ne pas couper la parole.
    • Respecter les silences.
    • Ne faites pas semblant d’avoir compris.

Dans un prochain article, nous rajouterons à cela l’observation du langage du corps de votre interlocuteur pour compléter l’écoute active.

Votre action du jour, c’est de vous mettre à l’écoute active. Quand vous discutez avec quelqu’un, soyez intéressé, laissez parler, faites régulièrement des feed-backs (Retour pour expliquer ce que vous avez compris.). Vous pouvez commencer en situation réelle, mais vous pouvez aussi faire cela avec des vidéos. Prenez le temps d’écouter, faites un petit compte rendu et ensuite voyez si vous avez tout retenu, en revisualisant la vidéo. Entrainez-vous, pratiquez, une bonne écoute ce n’est pas aussi simple que ce que l’on a l’habitude de croire.

« Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. »Christian GODEFROY.

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Êtes-vous un adepte de l’écoute active ? Si vous avez essayé, dites-nous vos retours ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



3 commentaires sur Comment pratiquer l’écoute active ? – Faites travailler vos deux oreilles, mettez votre bouche au repos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.