Menu +

Comment un refus va vous faire gagner beaucoup de temps ! – 10 conseils pour dire Non, si vous avez du mal !

 

Vous avez un emploi du temps chargé. Vous aimeriez pouvoir faire certaines choses, mais vous n’avez pas le temps. Pas question d’aller vers votre objectif, vous êtes débordé. Combien de fois vous dites-vous cela ? À cela, il peut y avoir plusieurs réponses.

savoir dire non, dites non savoir refuser, refuser, gagner du temps, organisation,apprendre a refuser, conseils pour refuser
Il faut savoir dire non !

 

Prenez votre vie et votre temps en main !

 

  • Il se peut tout simplement que vous soyez mal organisé. Une solution, prenez le temps de relire certains articles du blog ! Ils pourront vous aider dans l’amélioration de votre organisation. (To do list, la division, étude journée, méthode ABCDE, 3méthodes de travail…)
  • Il se peut aussi que vous en fassiez trop. Une solution, limitez vos tâches. Éliminez les inutiles ou peu productives. Simplifiez votre organisation (Un article à venir portera sur la simplification.).
  • Vous pouvez tout simplement vous satisfaire de cette situation. Certains se plaignent, mais se complaisent dans cette façon de faire. Vous ne vous sentez pas concerné ? Rassurez-moi !

Il peut arriver un autre cas de figure. Vous voulez faire plaisir aux autres et vous chargez, voire surchargez votre emploi du temps. Vous offrez vos services et votre temps à d’autres.

 

Le travail vous envahit ! Pour faire plaisir… ?

 

Il se trouve que ces choses-là n’ont strictement rien à voir avec vos objectifs personnels. Rien de tout ce que vous faites en supplément pour rendre service, ne vous sert personnellement.

Bien sûr, vous rendez service, il n’est pas question d’éliminer toutes aides !

Mais l’important c’est de prendre conscience de cela.

  • Certains ont pris l’habitude de vous « utiliser », car il savent que vous ne refuserez pas. En plus ce sera bien fait !
  • Certains préfèrent ne pas faire et confier la tâche à une autre personne, en l’occurrente, vous !
  • D’autres n’ont pas le temps et donc font appel à vous !
  • Ayant essuyé le refus de tout le monde, un autre vient vers vous !

Bref, vous voyez la situation. Voilà du travail supplémentaire qui va venir occuper votre emploi du temps. Vous n’avez pas beaucoup de temps et pourtant vous l’offrez, bizarre ….?Non ?

Il est temps de prendre des mesures !

Quelle est la solution alors ?

 

Apprendre à refuser — Sachez dire non !

 

Comme on vient de la voir, vous avez peu de temps.

Vous avez réussi à tout caler dans votre future journée (Todo list.). Tout est bien planifié. Mais voilà, votre bon collègue de travail, vous demande de l’aide. Il doit rendre un rapport pour demain.

Vous n’allez quand même pas refuser, c’est votre collègue !

Et patratas ! Votre emploi du temps part en vrille !

Tout ça pourquoi ? Vous venez de dire oui.

Comment voulez-vous avoir du temps si vous rajoutez là où il n’y a déjà plus de place.

Est-ce que cela vous viendrait à l’idée de continuer à remplir un verre alors qu’il est à ras bord ?

Non !

Et bien il va falloir en faire de même avec vos activités.

Une fois de plus, il n’est pas question de refuser votre aide systématiquement. Alors OK, pour donner un coup de main pour une urgence, mais sans plus. Il n’est pas question de devenir celui qui dit oui à chaque fois.

Prenez la décision claire une fois pour toutes, dites NON !

Oui, c’est simple, il suffisait d’y penser ! Vous y avez pensé, mais vous n’osez pas ?

Alors tout continuera comme avant.

Soyez ferme, dites NON, mais dites-le avec diplomatie.

Comment faire ?

 

10 conseils pour dire Non, si vous avez du mal.

 

  1. Prenez conscience que c’est une perte de temps.Ce qui ne va pas dans le sens de vos objectifs est une perte de temps. Votre temps est limité.Vous saurez dorénavant pourquoi vous dites non.

     

  2. Soyez franc avec votre interlocuteur.Dites que pour le moment, vous devez finir ce que vous avez en cours. Vous êtes débordé. Vous n’avez pas le temps de lui accorder votre aide. Ne tournez pas autour du pot. 
  3. Soyez ferme !Dites clairement « Non, je ne peux pas t’aider sur ce coup ! ». Cela ne doit pas donner place à de la discussion. Sinon ; la personne pourrait insister, et vous craquer… 
  4. Expliquez, ne vous excusez pas !Ne vous excuser pas, mais préférez dire : « J’aurais bien aimé t’aider, mais là véritablement je ne peux pas ! Je n’ai pas le temps !».Vous avez pris note de la demande. 
  5. Prenez date !Dites que vous ne pouvez pas, car vous êtes débordé. Par contre vous êtes prêt à aider quand vous aurez plus de temps. Autrement dit vous ne refusez pas complètement. 
  6. Reportez !Aujourd’hui, vous ne pouvez pas. En fonction de votre emploi du temps, peut-être pouvez-vous le caler pour demain. »Aujourd’hui je ne peux pas, demain, si tu veux on peut travailler ensemble ! ». Si la personne est pressée, elle trouvera un autre moyen. Par contre, c’est quand même une charge de travail que vous acceptez. Attention ! 
  7. Troquez !» Non je n’ai pas le temps ! », puis rajoutez :« On fait un deal, je veux bien le faire. Par contre en échange j’ai besoin de toi pour… ». Vous en profitez pour déléguer une chose que vous avez à faire. Si la personne ne vous aide pas, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Vous saurez l’expliquer la prochaine fois.

     

  8. Ne culpabilisez pas !Si vous refusez, la personne trouvera bien quelqu’un à qui s’adresser. Ne vous faites pas de soucis. Vous savez pertinemment que la situation peut tourner sans vous. La personne trouvera sa solution. 
  9. Éliminez !Vous refusez toujours.Vous proposez une solution qui arrange les 2 parties. « Ok, je le fais, mais pour cela, je ne pourrais pas faire… (Dites ce que vous ne voulez pas faire.) ». Parfait lorsque la demande vient d’un supérieur. « Ok, je veux bien faire l’urgence, mais je ne m’occupe plus de… ». Vous annoncez clairement, le deal. Votre responsable ne pourra pas dire qu’il ne savait pas. Il avisera peut-être en fonction de la réponse.

     

  10. Prévenez !Vous êtes très occupé, faites le savoir ! N’hésitez pas à mettre un panneau sur votre porte » Ne pas déranger. » ou « Travaux en cours, merci ! ». Vous n’aurez aucun mal à répondre, c’était déjà noté. Vous avez du travail, vous voulez terminer et ne pas être dérangé.

 

Voilà les quelques conseils pour vaincre votre réticence à dire NON. Utilisez cela à votre avantage.

La personne à qui vous dites NON, saura pour la prochaine fois à quoi s’attendre.

Notez que le point N° 7, permet dans un premier temps de refuser, tout en gardant une ouverture. Vous pouvez rendre service à la personne. Celle-ci s’engagera à vous refaire gagner ce temps perdu par la suite.

La prochaine fois, quitte à trouver quelqu’un, elle cherchera peut-être une personne qui ne lui demande pas de s’engager.

Le point N° 8 est un peu dans le même sens.

 

 

Votre action du jour, c’est de ne pas dire oui à tout ce que l’on vous demande. Faites en sorte de dire NON dans votre journée. Si ce n’est pas utile ce jour, faites-le demain. À la suite, pensez au temps que cela vous fait gagner. Plutôt pensez à tout le temps que vous auriez perdu si vous n’aviez pas dit NON !

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Et vous, savez-vous dire NON ? Donnez-nous votre conseil pour dire NON !

Vous voulez ou aimeriez écrire un livre ? Comment commencer et trouver la motivation ? Toutes les étapes et 1 méthode complète, la méthode IQARE.



1 commentaire sur Comment un refus va vous faire gagner beaucoup de temps ! – 10 conseils pour dire Non, si vous avez du mal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *