Menu +

Et vous, les pauses, vous les prenez quand ? – Travaillez plus en faisant des pauses ! (Partie 2)

 

Nous l’avons vu dans l’article précédent. Les pauses sont une étape indispensable pour être efficace et un maximum productif. Ces petits breaks dans la journée sont une source de bienfaits que l’on a énumérés ensemble. Aujourd’hui nous allons compléter le tableau en nous posant une question :

  • Comment pratiquer les pauses pour qu’elles soient efficaces ?
Pause, pauses, microsieste,microsieste,micro-sieste, arrêt de travai
Je profite de ma pause !

Prendre une pause, c’est s’arrêter de travailler !

OK bravo ! On ne l’aurait pas deviné… !

En fait il ne s’agit pas d’une plaisanterie ou d’une simple lapalissade.

Une pause ne proposera des résultats que si elle constitue réellement un moment de repos ou détente. Et dans ce cas, il est indispensable de mettre le travail de côté.

Donc plus que de s’arrêter de travailler, il s’agit bien d’oublier momentanément celui-ci.

Prenez les pauses comme des échappatoires. C’est le moment de vivre autre chose que l’activité que vous venez de stopper.

Quand vous revenez de pause, vous devez avoir l’impression de recommencer une nouvelle journée. Vous devez ressentir la même énergie que celle que vous aviez en arrivant ce matin.

À condition bien sûr d’avoir commencé avec la bonne humeur ce matin !

Mais maintenant que faire pendant les pauses ?

Choisissez votre activité !

Il y a de nombreuses façons de faire une pause.

  1. Faites une promenade ou un peu d’exercices. Ce peut être des étirements, des mouvements de gym (des pompes, des squats, ou autre…). Pour la promenade, n’hésitez pas à partager avec d’autres. Ces activités vont augmenter le flux sanguin et donc favoriser le bon fonctionnement du cerveau. 
  2. Lire un livre.Lire un livre vous transporte naturellement dans un autre monde. De fait vous apprenez, vous vivez des expériences tout en oubliant le travail. 
  3. Prendre un café.C’était peut-être votre première idée. En fait ce n’est qu’une des nombreuses possibilités. Ne vous cantonnez cependant pas à celle-ci uniquement. Certes le café est un stimulant sur le corps, mais il ne faut pas en abuser. Il peut devenir une véritable addiction.Par contre, en boire un ou deux par jour en compagnie des collègues (Sans sucre de préférence.) s’avère un moment fort sympathique. À la condition de ne pas parler travail… !

     

  4. Écouter de la musiqueLaissez vous bercer au son d’une musique classique ou au contraire bougez-vous sur du Rap, du Fun ! D’un côté vous favorisez la rêverie et l’écoute. D’un autre cela vous donne de l’énergie et vous fait bouger. 
  5. Méditer.Vous avez 5 voir 10 minutes devant vous. Prenez le temps de la méditation. Comme nous l’avons vu précédemment (la méditation1, méditation2.), vous pourrez ainsi profiter de tous les bienfaits de celle-ci. À elle seule la méditation est une arme absolue contre le stress. 
  6. Riez et divertissez-vous !Si vous avez un collègue habitué à raconter des blagues ou des histoires prêtant à sourire, foncez !Profitez d’internet pour visualiser des vidéos amusantes. Il n’y a pas que les bébés rieurs et les animaux touchants ou maladroits. Même si c’est une bonne source de bonheur. Recherchez et faites en profiter les autres si vous trouvez.

     

  7. Prenez un petit encas.Si vous avez un petit creux, vous pouvez grignoter. Mais pas n’importe quoi ! Privilégiez les fruits secs (Abricots, noix noisette, amandes…) et les fruits rouges. Dans tous les cas, prenez des aliments à index glycémique bas. Cela vous évitera le pic d’insuline en ingérant des sucreries. Votre cerveau aura à sa disposition les sucres nécessaires. Au même titre que le café, attention à l’abus ! Il ne s’agit pas de favoriser les grignotages ! 
  8. Faites une micro-sieste.En prenant l’habitude de faire des micro-siestes et en pratiquant, vous pouvez arriver à des résultats étonnants. Le principal étant une récupération d’énergie performante. Nous parlerons de la micro-sieste dans un prochain article. 
  9. Faites une activité qui vous plaise !Vous êtes chez vous, vous apprenez la guitare. Profitez de 10 mn pour améliorer vos accords, vos arpèges. Chaque petite pause vous rapprochera de ce qui vous anime. Utilisez vos 10 minutes (10 minutes.), profitez-en pour apprendre. 
  10. Prenez du temps avec vos collègues.Profitez de vos temps de pause pour faire plus ample connaissance avec vos collègues. Le mot d’ordre étant de ne pas parler travail, beaucoup seront heureux de partager certaines choses qu’ils vivent. Recherchez le talent chez chacun. (Chercheur de talents.). 
  11. Reposez vos yeux !Sans aller à la microsieste, utilisez les pauses pour vous reposer les yeux. Ils sont soumis à des éclairages agressifs à tout moment. De plus le fait de fixer l’écran diminue le nombre de clignements et donc l’humidification de vos yeux. Prenez l’habitude de faire une pause « yeux » très régulièrement. Clignez des yeux, regardez au loin 20sec. Puis regardez de nouveau auprés 10 sec, et au loin 20sec. Renouveler 4,5 toutes les 20 secondes. Frottez-vous les paumes de mains. Posez-les en forme de demi-coque sur vos yeux. Sentez la chaleur. Tenez quelques minutes. Cette technique nommée le palming sera étudiée plus en profondeur dans un autre article. 
  12. Prenez le temps de rêver !Que ce soit en extérieur ou à l’intérieur, prenez ces quelques minutes pour laisser vagabonder votre esprit. Chassez tout de même les idées négatives (Pensées négatives.). Laisser aller ses pensées est un technique déstressante. 
  13. Faites des mots fléchés, des sudokus.En pratiquant une autre activité cérébrale que le travail proprement dit. Vous mettez toutes les chances de votre côté pour oublier celui-ci. C’est aussi une façon de se vider l’esprit.

Super, aujourd’hui nous avons avancé sur une étape importante qui jalonne votre journée. Ou plutôt plusieurs étapes. Pensez à prendre des pauses régulièrement. C’est comme lorsque vous conduisez. Il peut y aller de votre santé et de votre sécurité.

On en a pas parlé, mais respectez parmi toutes vos pauses, la pause déjeuner. Celle-ci étant censée être la plus longue, attachez-y une grande importance.

Prendre une pause, comme vous le constatez, ce n’est pas à prendre à la légère !

Suivant votre humeur du moment, suivant votre forme physique, pensez à varier celles-ci. Ce sont des moments privilégiés qui peuvent vous apporter bien plus que quelques minutes sans travail.

Votre action du jour, c’est de bien prendre conscience de l’importance des pauses dans la journée. Variez vos pauses, n’allez pas jusqu’à les planifier. Mais faites en sorte qu’elles ne deviennent pas mécaniques. Comme toujours maîtrisez, votre vie. Prenez-la en main, même pour les moments de repos.

Demain nous verrons, comment mettre en place ces pauses suivant différentes méthodes de travail.

« Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Que faites-vous pendant les pauses ? Avez-vous un rituel particulier ?

Vous voulez ou aimeriez écrire un livre ? Comment commencer et trouver la motivation ? Toutes les étapes et 1 méthode complète, la méthode IQARE.



3 commentaires sur Et vous, les pauses, vous les prenez quand ? – Travaillez plus en faisant des pauses ! (Partie 2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *