Menu +

Je me bouge, 13 méthodes pour améliorer la volonté !

 

 

Nous l’avons vu dans l’article précédent. Avant de penser à améliorer la volonté, il est important d’abord de l’économiser.

Mais il est donc aussi possible de développer sa capacité de volonté en la travaillant. Tout comme vous le feriez pour vos muscles, vous avez la possibilité d’exercer celle-ci.

Différentes méthodes sont abordées en fin d’article, pour s’exercer dans ce sens.

En attendant, voilà les mesures de base pour avoir une réserve de volonté qui soit la plus importante possible. Cela demande quelques mesures simples et quotidiennes.

 

améliorer la volonté, volonté, methode volonte, exercice volonté, je me bouge, douche froide, droit sur sa chaise, méditation, mastication,défis, défi
                               Je cultive ma volonté à l’eau froide !

 

 

1 Avoir suffisamment de sommeil.

 

Comme vous pouvez le remarquer, quand vous manquez de sommeil, vous avez du mal à prendre des décisions. Vous n’avez pas non plus l’envie d’aller de l’avant.

Le sommeil va permettre de régénérer votre niveau d’énergie et de volonté. Vous re-partirez ainsi avec le plein de volonté dès le réveil. D’où l’intérêt de travailler au plus tôt sur les taches qui demandent volonté et discipline.

 

2 La méditation.

 

En vous concentrant sur la respiration, vous allez mettre le focus sur vous même. Le fait de ramener vos pensées à la respiration plutôt que de les laisser vagabonder, vous recentre. Vous canaliser votre volonté pour revenir a votre seule respiration. Il a été prouvé scientifiquement que la méditation régulière accroissait la partie du cerveau où la volonté prend sa source. Cela permet aussi de multiplier les connexions neuronales. La zone en question étant le cortex préfrontal. Ces résultats ont été constatés avec seulement une pratique de 10 minutes par jour.

 

3 Exercice physique.

 

L’exercice physique va aussi participer au développement du cortex préfrontal

 

4 Alimentation.

 

Une alimentation basée sur des index glycémiques plus bas va permettre au cerveau d’avoir un afflux de sang plus régulier en énergie. Nous avons pu le voir plusieurs fois précédemment dans les articles. Un haut indice glycémique va provoquer le pic d’insuline. Autrement dit, le cerveau sera alimenté avec du sang riche en sucre, sucre qui est son principal carburant. Puis après cette libération d’insuline, un sang appauvri par la suite. Cela ne donne pas un fonctionnement régulier et optimum.

Privilégier les aliments à indice glycémique bas. (Tableau dans l’article.)

 

5 Relaxation et respiration.

 

Ce qui va pouvoir diminuer la quantité de stress est utile dans la mesure, où vous allez moins entamer votre réserve de volonté. Prenez le temps de faire des pauses.

Maintenant, voilà quelques attitudes à travailler pour développer sa volonté. La première ne demande pas d’effort particulier. Mais elle va être d’une grande aide pour améliorer la volonté.

 

6 Savoir pourquoi on fait quelque chose

 

Cela peut paraître bête, mais cette façon de faire est essentielle. À quoi bon faire quelque chose si vous ne savez pas ce vers quoi cela vous mène ?

Autrement dit, posez-vous la question ? Qu’est ce que cela va m’apporter ? À quoi cela va-t-il me servir ? Quels vont être les bénéfices ?

En ayant une réponse claire à cette question, il est plus simple de savoir pourquoi on veut et on doit faire.

Si le bénéfice est grand, vous n’aurez aucun mal a y arriver. Vous n’aurez pas à puiser dans votre volonté.

Si au contraire vous devez faire cela à contrecœur, ou si vous le faites pour aucun retour positif, posez-vous la question.

Même le fait de payer une facture peut avoir du positif. Vous savez que vous devez payer et là en le faisant, vous vous libérez d’une dette.

Maintenant, on entre dans le domaine du travail sur soi.

 

7 Travailler sur une tentation.

 

Vous avez certainement quelques petites faiblesses. Quelques gourmandises sucrées ou salées, auxquelles vous ne résistez pas !

Et bien, vous allez utiliser cela pour vous fabriquer une volonté de tous les instants !

Mettez en évidence quelque chose de tentant. Quelque chose qui vous le savez n’est pas particulièrement bon pour la santé ou le moral, mais qui habituellement vous fait craquer.

Faites en sorte d’y résister, pendant une certaine période. Commencez par 1 semaine puis 2. Passez au mois par la suite.

En travaillant sur cette tentation, vous allez mettre en œuvre un système de défense contre les envies. Et de fait, améliorer la volonté.

 

8 Je patiente 10 minutes.

 

Toujours dans le domaine des tentations, vous pouvez utiliser une autre méthode. Là, il ne s’agit pas d’un produit en particulier. Vous allez vous forcer à retarder de 10 minutes la tentation qui vous croise. Cela pourra être toute sorte de tentation, un soda, une barre chocolatée, un verre d’alcool. Mais cela peut être aussi une envie d’achat, regarder une émission à la TV…

En fait, quand vous êtes confronté à la situation en question, vous allez prendre le parti d’attendre 10 minutes avant d’agir.

Un, vous prenez conscience de la tentation, deux vous y résistez. Vous comprenez qu’avec la pratique, vous allez « muscler » votre volonté devant les multiples tentations qui vous assaillent au quotidien.

 

9 Je me tiens droit sur ma chaise.

 

Des études scientifiques ont prouvé que le simple fait (pas si simple en fait) de se tenir droit sur sa chaise était un moyen d’améliorer la volonté de façon redoutable.

Le simple fait de prendre conscience et de s’y tenir avait des résultats étonnants. Avec cela, votre dos vous remerciera par la suite.

 

10 J’utilise mon autre main !

 

Une autre façon ludique de développer sa volonté est de se servir de son autre main. Plutôt que d’utiliser votre main directrice, faites en sorte d’utiliser votre autre Main. Cela va développer une fois de plus votre volonté. Mais l’intérêt dans cette façon de faire, c’est que cela peut vite devenir drôle. Par contre, pour l’avoir essayé, vous risquez d’être épaté par les résultats que vous obtenez.

Finalement, avec un peu de pratique vous verrez que vous n’êtes pas si peu habile que vous le pensez !

 

11 Bien mastiquer.

 

C’est un sujet que j’avais abordé lors d’un précédent article (mastication). C’est aussi une pratique employée par les moines de Shaolin, qui mettent de la discipline dans tout ce qu’ils font. En procédant ainsi, c’est une façon d’aborder le moment présent. Mais c’est aussi le moment d’apprécier pleinement ce que l’on consomme.

 

12 Douche froide.

 

Encore une pratique qui a fait l’objet d’un article. (Douche froide.). Après une période où j’ai laissé tomber les douches froides, je viens de m’y remettre.

Alors, autant vous le dire, les premières sont vraiment compliquées. Cela saisit et vous risquez d’avoir du mal à supporter. Mais avec le temps, une fois de plus, on s’y habitue. Et maintenant, plus besoin de commencer à l’eau tiède ou chaude et froide ensuite.

D’entrée c’est l’eau la plus froide.

Je pense que c’est vraiment une bonne école de la volonté. N’hésitez pas à en abuser !

 

13 Se proposer des défis pour améliorer la volonté.

 

La volonté est une affaire de tous les moments. En vous proposant des défis, vous faites en sorte de travailler celle-ci, sous différentes formes.

La variété, en la pratiquant vous apporte une habitude de volonté.

Vous savez pourquoi vous le faites, santé, bon pour le moral, simple défi pour voir que vous êtes capable.

Mais toutes ces réalisations vous forgent une cuirasse de volonté. C’est vraiment une bonne approche pour développer votre discipline.

Et de plus vous apprenez des choses. Donc rien que du positif.

À ce sujet, pour les défis, je recommence bientôt.

 

 

Voilà ce que je voulais vous dire sur la volonté, et notamment comment l’améliorer.

Je n’ai pas précisé cela auparavant, mais le fait de faire ces exercices dans un premier temps va certainement bien entamer votre réserve en volonté. Ne soyez pas surpris d’être « fatigué ».

Ce n’est qu’ensuite avec la pratique que vous la développerez. Mais les résultats sont tels que vous verrez l’intérêt de persister dans ces façons de faire.

À vous la volonté de fer ! Et quand on a la volonté…

 

Votre action du jour.

 

Vous savez comment vous pouvez améliorer la volonté. Vous avez de multiples pistes. Commencez par en prendre une. Puis deux ; et continuez ainsi. Voyez celle qui vous apporte le plus de résultats et insistez. Vous avez compris que la volonté vous sera d’un grand secours dans tout ce que vous pourrez envisager de faire. Alors, place à l’action.

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Alors qu’avez-vous choisi pour améliorer la volonté ? Avez-vous de votre côté des méthodes pour cela ? Dites-nous !

Vous voulez ou aimeriez écrire un livre ? Comment commencer et trouver la motivation ? Toutes les étapes et 1 méthode complète, la méthode IQARE.



2 commentaires sur Je me bouge, 13 méthodes pour améliorer la volonté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.