Menu +

Je me bouge, avant chaque activité il y a la préparation !

 

 

Bientôt le départ pour un beau voyage. Qu’est ce cela va être sympa de se retrouver, à l’autre bout du monde ! Mais pour bien profiter, il est une étape qu’il ne faut pas négliger, la préparation.

 

Préparation, je me bouge, aiguiser sa lame, préparer voyage, préparation sérénité
Avant tout : préparation , j’aiguise ma lame !

 

Je sors de ma zone de confort.

 

Imaginez la situation, vous êtes à la maison. Vous avez vos petites habitudes. Le matin, je me lève, je vais vers la cuisine préparer mon petit déjeuner, je me lave, je me prépare je profite ensuite de ma journée.

Maintenant, la situation se passe à des dizaines centaines, milliers de kilomètres. Dans un endroit que vous ne connaissez pas. Vous voulez profiter au maximum de toutes les nouveautés. Est-ce que vous allez, vous retrouver « à l’aventure » sans avoir préparé quoi que ce soit ? Il vous faudra alors, passer du temps à trouver où dormir, où vous poser.

Il y a une autre façon de faire, c’est de passer par l’étape préparation. Avant de partir, vous prévoyez les haltes, les endroits où dormir, ou manger. Il n’est pas obligatoirement obligatoire de tout préparer dans les détails, au contraire ! Souvent d’ailleurs cela ne se passe pas comme prévu au départ.

Mais, il est utile de prévoir les principales étapes. De la même façon pour la météo, il est utile de se renseigner pour bien être équipé sur place. L’ensemble de cette préparation va faire en sorte que vous perdrez moins de temps en logistique sur place. Et de fait, vous pourrez profiter du pays et des gens plus longuement.

 

La préparation apporte la sérénité.

 

Alors vous, comment procédez-vous ? Plutôt au fun, au feeling ou au contraire avec un minimum de préparation ?

Que va vous apporter la préparation ? Tout d’abord le fait de se projeter dans la situation fait en sorte que vous vous créez votre propre tableau. Ou vous allez aller, qu’est ce que vous aimeriez manger, quoi visiter, ou vous poser. Une fois que vous avez fait cela, vous avez en tête votre organisation, votre « planning ». Vous venez de vous enlever un maximum de source d’inquiétudes. De la même façon que vous feriez une liste, vous avez tous les points essentiels en tête.

Vous pouvez « affronter » la situation sans problème.

Aussi que va-t-il se passer par la suite ? Tout se passe comme prévu super, vous pouvez passer tout votre temps à savourer.

Des problèmes surgissent, et oui cela peut arriver ! Il vous reste bien entendu à les gérer, mais vous avez un avantage. Il ne vous reste plus qu’à caler ou décaler ce que vous aviez prévu. Cela vous laisse le temps de vous attaquer à ce souci. Vous ne multipliez pas les sources d’ennuis.

 

Votre avion est annulé !

 

Je pars donc en voyage avec ma femme et nous allons rejoindre nos deux enfants sur place. L’un d’eux habite là bas et le deuxième vient d’y arriver. Il vient de lui arriver une histoire qui va bien dans le thème du jour.

A paris, on lui annonce qu’un typhon terrible traverse la Chine. Il n’est donc pas question pour l’avion de décoller. Départ remis au lendemain. Mince, la poisse !

Pire le lendemain, on lui annonce une attente à l’aéroport de Hong Kong de 20 heures pour la correspondance. Aussi, pour clore le tout, impossible de sortir de l’aéroport pour cause d’inondations.

Décidément cela commence mal !

Deux appels et les annulations de l’hôtel et la location de la voiture sont faites pour la première journée.

L’avion décolle. Arrivée à Hong Kong. Et là, surprise, finalement il est possible de sortir de l’aéroport. Le soleil revient, visite de Hong Kong improvisée. En définitive, ce fut un bien pour un mal. La préparation initiale avait permis d’accepter cette situation imprévue, sans plus de stress. Et quand cela finit ainsi, que demander de plus ?

 

Les deux bucherons.

 

Cela me rappelle une histoire, qui n’a rien à voir avec le voyage. Mais bel et bien avec la préparation.

Deux bucherons se voient confier la mission d’abattre un petit lot d’arbres. Le premier se lance dans la tâche sans attendre. Il met sa tronçonneuse en marche. Quelques minutes après, le premier arbre tombe, puis le deuxième.

Pendant ce temps là, son collègue lui reste assis et prépare sa lame de sa machine. Il l’aiguise méticuleusement. Opération qu’il va répéter régulièrement.

Le premier sourire en coin, continue son travail. Il force de plus en plus sur son engin de découpage. Mais il voit non sans un malin plaisir les arbres tomber un à un.

Le deuxième se met en marche après plus d’une demi-heure. Il a pris beaucoup de retard. Mais il ne s’inquiète pas, sûr de sa préparation. Et là comme prévu, les arbres tombent et se succèdent à un rythme endiablé.

Le premier toujours souriant, force de plus en plus. La lame a du mal à pénétrer dans les fibres du bois. La machine chauffe, elle ne découpe plus, elle arrache. Il faut se rendre à l’évidence, il faut stopper où la machine va exploser.

Le deuxième sûr de son fait continue, les arbres se retrouvent au sol à une vitesse incroyable. Le collègue voit l’écart se réduire et finalement, il s’avouera vaincu. Sa machine encore chaude ne peut pas reprendre. Et pendant ce temps là le tas de bois du collègue augmente, augmente….

 

Pas de réflexion, passez à l’action !

 

Vous voyez la conclusion ? Seule une préparation au préalable, peut vous amener à des résultats plus rapides.

Et pour ceux qui pensent que le meilleur moyen d’attaquer une tâche, c’est de passer à l’action, ils ont raison. Mais, plutôt que de réfléchir comment faire, comment aller plus vite et perdre du temps en réflexions. Le fait d’aiguiser sa lame c’est aussi passer à l’action. C’est le premier pas avant de se lancer dans l’activité proprement dite.

Rappelez-vous de ces deux histoires et faites en sorte de les appliquer dans votre vie de tous les jours. Quelles que soient la tâche, l’activité que vous devez accomplir, prenez le temps de la préparation. Envisagez les différentes composantes et préparez la solution à celles-ci. En définitive, cela vous ôtera de nombreux soucis avant de passer à l’action. Et quand vous passez à l’action, ce sont des raccourcis qui vous rendront de grands services.

 

 

Votre action du jour, c’est de vous pencher sur le travail que vous êtes en train de faire. Vous êtes-vous avant de commencer occuper de la préparation ? Êtes-vous sûr que vous n’auriez pas pu faire celui-ci plus vite et mieux ? Vous êtes-vous poser les bonnes questions ? Si vous avez un projet en tête, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté. Si vous vous voulez vous appuyer sur quelque chose de solide pour continuer à être motivé et persévérant, pensez à la… préparation !

 

Plan du site je me bouge

 

“Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Agissez-vous, sans trop réfléchir ou utilisez-vous les moments de préparation ? Parlez-nous d’une expérience où la préparation a été plus qu’efficace ?

Vous voulez ou aimeriez écrire un livre ? Comment commencer et trouver la motivation ? Toutes les étapes et 1 méthode complète, la méthode IQARE.



2 commentaires sur Je me bouge, avant chaque activité il y a la préparation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *