Menu +

Je me bouge, et si demain vous n’avez plus rien ?

 

 

Imaginez, un beau matin, vous vous réveillez, et vous vous rendez compte que vous n’avez plus rien. Comment envisageriez — vous la vie à ce moment-là ?

 

avez plus rien, je me bouge, mendier, groggy,coup derriere la tete
               Mendier, la solution si vous n’avez plus rien ?

 

 

Si vous n’avez plus rien ! Quelle est votre réponse ?

 

C’est une terrible question n’est-ce pas ? Mais c’est une question qu’il est intéressant de se poser. Et surtout d’y répondre.

Il y a plusieurs façons d’envisager la chose. C’est pourquoi il est judicieux de se la poser.

 

  • Est-ce que vous allez vous retrouver totalement perdu, désarçonné ? Vous ne saurez plus quoi faire et à qui vous en remettre ? Votre vie est bien cadrée. Le moindre problème crée des complications sans fins dans votre train-train habituel.
  • Est-ce que vous vous voyez déjà dans la rue en train ou au carrefour en train de faire la manche pour subsister ?
  • Allez vous prendre un grand coup derrière la tête, rester quelque temps groggy, puis commencer à réfléchir ?
  • Est-ce que vous allez, parfaitement encaissé le coup ? Reprendre une inspiration et faire en sorte de retrouver votre situation précédente. Car vous savez comment, vous étiez arrivé à celle-ci. Et comment vous pouvez dupliquer ce que vous avez fait auparavant pour y parvenir de nouveau.

 

Cela dépend de vous !

 

Eh oui ! Tout cela ne dépend que de vous et de votre façon de voir la vie. Imaginez que vous posiez cette question à une personne richissime. Il y a de fortes chances que celle-ci vous explique ce qu’elle va mettre en place pour aller de nouveau de l’avant. Aussi, elle rajoutera peut-être et surement qu’elle va le mettre en place. Et qui plus est plus rapidement encore qu’avant. Maintenant, elle connait des raccourcis et le processus devrait aller plus vite.

 

Vous possédez ce qui est nécessaire !

 

Car en fait, ce qui compte ce n’est pas exclusivement la situation financière et matérielle. Certains peuvent le penser. Non, le plus important c’est ce que vous avez en vous ! Et cela, à moins d’être frappé d’une amnésie totale, vous ne le perdrez pas !

Vous aurez toujours en vous cette faculté, cette puissance à repartir. Si vous n’avez plus rien, vous savez comment il faut faire, puisque vous l’avez déjà fait. Comment l’obtenir, vous le savez, puisque vous l’avez eu !

Il suffit d’utiliser ce qui a réussi jusqu’alors !

 

Gardez en tête cette question !

 

En ayant toujours cela en tête, vous allez certainement voir la vie de façon différente. Il y a de fortes chances que vous preniez plus conscience de ce que vous faites et comment vous le faites. C’est aussi une façon de prendre conscience de ses valeurs et de ses qualités.

Celles qui vous seront nécessaires si un jour la situation précédente se présentait.

C’est aussi le moment d’envisager des façons différentes de voir les choses. Est-ce que le travail que vous avez actuellement va durer toute votre vie active ?

Est-ce que connaitre autre chose ne serait pas intéressant pour votre avenir ? Vous mettriez de votre côté de nouvelles connaissances qui vous seront utiles par la suite. C’est le moment de changer de travail !

Est-ce que ce n’est pas le moment de vous lancer dans une ou des activités lucratives en parallèle, pour envisager une autre porte de sortie si le cas devait se présenter ?

Si vous êtes entrepreneur, est-ce que vous avez sous la main l’ensemble des procédures et méthodes qui demain vous permettraient de recommencer à zéro en limitant au maximum les soucis ?

Vous voyez, cette simple interrogation a le mérite de faire de vous faire poser de nombreuses questions.

 

Votre action du jour.

 

Prenez un papier et posez-vous la question. « Qu’est ce que je ferais, si demain je me levais et je n’avais plus rien ? ». Ensuite, ce sera le moment de vous poser l’autre question. « Comment et que puis-je envisager pour que je sache faire face sans problème à cette situation ? ». En répondant à ces questions, vous prendrez peut-être conscience de nouveaux objectifs. Vous ferez ainsi d’une pierre deux coups. Cela va vous donner la marche à suivre pour vivre une vie, sans vous inquiéter outre mesure du lendemain. Si vous pouvez prévoir cela et faire en sorte d’avoir les « armes » pour y faire face, autant vous dire que vous verrez la vie d’une autre façon.

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Alors, quelle est votre réponse ? Qu’envisagez-vous de faire pour répondre à cela ?

Vous voulez ou aimeriez écrire un livre ? Comment commencer et trouver la motivation ? Toutes les étapes et 1 méthode complète, la méthode IQARE.



1 commentaire sur Je me bouge, et si demain vous n’avez plus rien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.