Menu +

Je me bouge, je fais le premier pas vers la stabilité financière.

 

Nombreux sont ceux qui ont pour objectif d’améliorer leur capacité financière. C’est effectivement un objectif louable. Par la suite, sur le blog, nous aurons l’occasion de le voir. L’argent contrairement au dicton peut faire le bonheur et vous aider à le propager.

Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons procéder avec l’argent comme nous le ferions pour une démarche de développement personnel.

budget, budget prévisionnel,equilibre budget,je me bouge, dominique gourdy, exédentaire, deficitaire, a l\'equilibre
                                              Ou penche la balance ?

 

Je fais le point !

 

Avant d’envisager d’aller à la conquête de l’argent, il est important de savoir quelle est notre situation actuelle.

Dans un processus de développement personnel, la première étape est de faire l’état des lieux de soi même.

Le principe est de partir sur les bonnes bases que l’on possède. Puis d’aller vers l’amélioration de points qui font défaut.

Comment procéde-t’on ? Vous pouvez faire cela tout simplement. Vous prenez un stylo et une feuille.

Vous notez vos qualités, vos valeurs, vos aptitudes. Vous y rajoutez vos défauts et ce que vous voulez améliorer chez vous.

Cela consiste en l’étape numéro un !

C’est un passage obligatoire. Il ne sert à rien d’établir des plans sur la comète si vous ne débutez pas par cela !

Et bien, il en va de même pour ce qui est des finances.

 

J’établis ma situation financière !

 

En quoi cela consiste, Et bien tout simplement comme précédemment, vous procédez de la même façon.

Ressortez votre stylo et votre feuille de papier. Vous pouvez aussi utiliser un tableur informatique.

Vous allez dresser la situation du moment quant à vos finances.

Dans un premier temps rien de plus simple. Il vous suffit de 3 colonnes.

En colonne 1 ce seront les intitulés. En deux, les entrées d’argent. Et en 3 les dépenses.

Pour les colonnes 1 et 2 cela est simple. La 1 sera la traduction du nombre que vous mettez en entrée ou en sortie.

Les entrées généralement sont simples. Le plus souvent elles se réduisent à 1 voire quelques chiffres.

Pour ce qui est des dépenses, je ne vous apprendrais rien, elles sont multiples.

Elles peuvent aussi être très variables.

Remplir cette colonne 3 sera la partie la plus délicate. Délicate, parce qu’elle devra être comme les autres précises.

Il ne faut rien oublier.

C’est un peu comme si vous vouliez vous améliorer. Vous avez noté toutes vos qualités (entrées.). Par contre au niveau des défauts vous en oubliez, ne serait-ce qu’un. Vous travaillez sur vous sans tenir compte de celui-ci.

Vous comprenez qu’à la fin de votre processus d’amélioration, il risque de vous manquer quelque chose !

Pour les finances, c’est pareil. Attention aux mauvaises surprises !

 

Je n’oublie rien !

 

Cela peut paraître un travail de fourmi ; mais il est indispensable. Vous devez être capable de tout chiffrer, voire même les surprises (généralement mauvaises.). On y reviendra plus tard.

Dans les dépenses, vous savez que vous avez des dépenses fixes d’avance (Impots, assurances, loyer, taxes, électricité, eau…)

Vous avez aussi des dépenses variables (Nourriture, essence, habillement, achat ménager, école, enfants…)

Pour les fixes c’est simple, c’est le montant divisé par 12 ou ce sont les échéances.

Pour les variables, c’est plus compliqué. Vous allez devoir faire une moyenne de vos dépenses suivant les postes.

Attention, cela peut vous paraître une tâche « insurmontable ». Mais ne vous arrêtez pas à cela, il vous faut la faire !

C’est de cela que va dépendre votre vie financière à venir.

Une fois que vous avez toutes les données, place aux calculs !

Vérifier une fois de plus vos chiffres, la précision est essentielle !

 

Pas de mauvaises surprises.

 

Le moment de vérité approche.

Vous avez compris, il ne vous reste qu’à faire la différence entre ce qui rentre et ce qui sort.

3 cas de figure se présentent.

 

1) Votre budget est excédentaire.

 

Autrement dit, vous gagnez plus que vous ne dépensez. Vous êtes à l’abri de mauvaises surprises.

À vous de voir comment investir cet argent restant.

— Vous pouvez le mettre de côté et le faire fructifier (assurance vie, actions, immobilier, investissements…)

Vous pouvez en investir pour gagner du temps. Vous achetez des services pour que l’on fasse le travail à votre place (Ménage, jardin, courses, sous-traitance…)

Vous pouvez faire des dons (associations, famille…)

 

  1. Votre budget est à l’équilibre.

 

Vous n’êtes pas à l’abri des mauvaises surprises. La situation vous demande de surveiller d’attentions.

Quelles possibilités avez-vous ?

La situation n’est pas alarmante, vous êtes à l’équilibre.

Vous pouvez dans un premier temps surveiller vos dépenses. Y a-t-il des dépenses que vous pouvez éviter ?

Prenez peut-être le parti de faire un effort pendant quelques mois. Sachant que cela se fait sur une période courte et donnée, vous pouvez arriver à de bons résultats. Réfléchissez à deux fois avant de faire un achat.

On est sur une période courte, prenez cela comme une compétition. Vous entrez dans le monde du championnat des économies. Trouver ce que vous pouvez économiser ou payer au prix le moins cher.

C’est la première possibilité.

La deuxième, c’est d’augmenter vos revenus. Il y a des moyens de faire rentrer un peu d’argent. Nous verrons cela dans de prochains articles.

Tout comme dans le processus de développement personnel, choisissez votre ou vos objectifs pour remédier à cela.

Notez-les ! Faites-vous une affiche, une carte d’objectif ! Choisissez les différentes étapes, les différents petits pas. Mettez en place de suite la première action !

 

  1. Votre budget est déficitaire.

 

Vous dépensez plus que vous ne gagniez. Vous pouvez faire sonner l’alarme.

Des mesures sévères demandent à être appliquées.

Revoyez vos dépenses, il y en a forcément qui ne sont pas obligatoires. Sinon, vous vivez au-dessus de vos moyens.

Et là, pas de doute, vous courrez droit à la catastrophe !

Agissez, il est encore temps !

Vous n’avez pas 3 solutions pour sortir de cela, vous n’en avez que 2.

Vous diminuez vos dépenses ou vous augmentez vos revenus. L’idéal étant dans ce cas de faire les deux.

Cependant, commencez immédiatement par ce que vous pouvez maitriser ! Dans ce cas précis, il s’agirait plutôt des dépenses.

Réduisez, éliminer toutes dépenses non indispensables. Faites des efforts sur la plus courte période possible, mais faites-les !

Voyez comment vous pouvez augmenter vos entrées d’argent. Vous savez que vous êtes hors zone, alors même si cela vous a effleuré l’esprit auparavant, sans plus, vous êtes au pied du mur. Il vous faut agir !

Travailler quelques week-ends, trouver un petit job. Vendez vos services ! Nous verrons quelques moyens de trouver un peu d’argent dans de prochains articles. Mais il n’y a pas de solutions sans se relever les manches.

 

 

Voilà ce que je voulais partager aujourd’hui. Certains vivent aujourd’hui des périodes plus ou moins difficiles. La santé financière est importante. Il est essentiel de se situer dans cette échelle de l’argent. Être ne serait ce qu’à l’équilibre, vous donne un moral bien supérieur. Et cela devient une étape pour passer au niveau supérieur.

 

 

Votre action du jour, c’est de faire le point précis sur votre situation financière. En fonction des résultats, prévoyez vos objectifs. Notez-les, et passez à l’action ! La situation financière est une étape majeure pour entreprendre un cheminement vers la réussite. Prenez le temps de faire ces calculs. Vous saurez où vous en êtes réellement et ce qu’il vous reste à faire.

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Où en êtes-vous ? Qu’avez-vous décidé d’entreprendre ?

Téléchargez votre méthode IQARE pour écrire un livre !



1 commentaire sur Je me bouge, je fais le premier pas vers la stabilité financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *