Menu +

Je me bouge, la procrastination part en voyage !

 

La procrastination ? Vous savez, c’est cette fâcheuse habitude de tout remettre au lendemain. Eh bien, c’est une chose dont il faut vous méfier lorsque vous partez en voyage.

 

procrastination, je me bouge, procrastination voyage, safran, marché, Bali
             Les marchés à Bali.

La procrastination à la maison.

 

Imaginez, vous êtes chez vous. Vous avez décidé samedi de monter au sommet d’une des collines entourant la ville. Aussi, on vous a dit qu’il y avait une vue extraordinaire. Samedi arrive. Ce jour-là, vous ne vous sentez pas bien, pas en grande forme. Franchement, vous n’avez pas envie d’aller dans la colline. Tant pis, vous remettez à une autre fois. Vous essayez ensuite de vous motiver en pensant à cet abandon. Vous vous trouvez des excuses !

« Ce n’est pas très grave, ce n’est que partie remise. J’aurai l’occasion de rattraper cela une autre fois. »

Vous voyez la situation !

 

Lorsque vous partez en voyage !

 

Lorsque vous êtes en voyage, ce n’est pas tout à fait la même chose. Si vous êtes seul et avez le temps, vous pouvez peut-être y penser. Mais si vous êtes accompagné et que de surcroît vous êtes pris par le temps cela ne devient pas pensable. Et il faut bien le reconnaître, les voyages regroupent pour la plupart une de ces deux composantes. Voire les deux. Donc remettre au lendemain devient compliqué, pour ne pas dire impossible. Les étapes sont prévues, ainsi que les curiosités à voir.

Est-ce à dire que la procrastination disparaît lorsque vous partez en vacances ? Eh bien étrangement oui. Observez-vous, observez les autres ! Certaines personnes qui habituellement laissent aller les choses, procrastinent, modifient leur attitude en vacances. Tout ce qui était prévu est parfaitement respecté !

C’est une leçon à méditer… On est donc capable de ne plus procrastiner ! On peut toujours posséder en soi la volonté et l’envie de faire les choses et ensuite de passer à l’action !

Il ya effectivement une grande part de vérité dans cette constatation. Mais, car il y a un mais, la procrastination peut prendre des formes un peu plus sournoises.

 

La procrastination des achats.

 

Lors de mon passage à Bali, j’ai eu l’occasion d’aller sur des marchés. D’abord, vous êtes immédiatement immergé dans un monde différent, de couleurs, de senteurs, de produits étalés en quantité. Ensuite, vos deux yeux, vos sens, ne vous suffisent plus ! Les épices, les tissus de toutes les couleurs ornent le décor.

Au hasard de mes découvertes, je tombe sur des sachets de safran. Par curiosité, je regarde le prix : 200 000 roupies, 16 euros en gros… C’est vrai que les chiffres sont impressionnants, dès que l’on parle de monnaie là-bas. Et ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est que sur place à Bali, tout se marchande.

Donc me voilà parti à marchander. Petit à petit, on s’y fait et on peut même devenir performant. Il faut savoir qu’à 60-70 % moins cher le marchand s’en sort correctement. J’en arrive donc à 80 000 roupies les 50 grs de Safran. (Ce n’est pas le même safran que l’on trouve en France. La qualité est différente, mais quand même…) Soit un peu plus de 6 euros. Par curiosité, regardez ce que cela coûte chez vous. ! Eh bien, vous le croirez ou pas, étant sûr de mes talents de marchandeur, je me dis que je verrais cela plus tard,. J’aurais l’occasion avant la fin de mon séjour.

Et que croyez-vous qu’il arriva ? Nous n’avons pas eu l’occasion de revenir au marché. Les marchés des villes que l’on a visités plus tard étaient programmés d’autres jours. Si bien que je n’ai pas ramené de safran, ni même de curcuma. Quant au tissu que l’on voulait offrir, il s’est transformé en un achat « à prix d’or » à l’aéroport. Nous n’allions pas rentrer les mains vides quand même !

 

Faites-le maintenant !

 

C’est dommage. Aujourd’hui j’y pense. Comme je dois faire une paella, je vais aller au supermarché du coin acheter mon gramme de safran à 15 euros. Comme quoi, vous le voyez, il faut se méfier de la procrastination sous toutes ses formes. L’oubli de cette règle, peut vous coûter quelques, voire de nombreux euros. Pensez-y !

Alors dorénavant, que vos soyez chez vous ou à « étranger, faites en sorte de ne pas oublier !

Faites-le maintenant !

 

Action du jour.

 

Votre action du jour, vous l’avez compris. Ne remettez pas à plus tard vos occupations, vos travaux. Plus tard peut souvent vouloir dire jamais. Plus tard peut aussi vouloir dire plus cher. Que ce soit pour les impôts, les amendes, le safran…

Faites le tour de votre situation. Pensez à toutes les choses que vous devez faire sans attendre et faites-les !

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Vous arrive t’il de procrastiner ? Avez-vous un souvenir de vacances où vous avez fait preuve de procrastination ? Dites-nous !

Téléchargez votre méthode IQARE pour écrire un livre !



1 commentaire sur Je me bouge, la procrastination part en voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *