Menu +

La méditation, découvrons la ensemble ! – Comment débuter la méditation ? (1re partie.)

 

Ah, la méditation ! On a tous la vue d’un moine habillé en orange (safran plutôt), installé dans la position du lotus, isolé en pleine nature qui reste là sans bouger, sans rien dire pendant des heures entières.

Est-ce de cela que nous allons parler dans cet article ? La réponse est oui et non, on va effectivement parler de méditation, mais celle-ci, ce n’est pas obligatoirement cette image d’une personne coupée du monde.

méditation,Sogyal Rinpoché,praique de la meditation, comment debuter la meditation
Je peux méditer partout !

Qu’est-ce que la méditation ?

La méditation n’est pas une religion, mais une pratique visant à calmer l’esprit et a éveillé notre attention.

Il s’agit au travers de cette pratique d’aller au-delà de ce que peut être la vie ordinaire de tous les jours et d’aller chercher en soi sa véritable nature. On utilise l’attention pour cela.

C’est un processus qui va changer nos façons négatives de voir la vie, comme nous pouvons le faire habituellement.

En pratiquant la méditation, nous apprenons à envisager les événements différemment. On devient plus ouvert, plus bienveillant, plus calme avec un meilleur contrôle de son esprit. La méditation c’est le chemin de la découverte de son vrai soi, ce qui va rendre la vie plus positive.

C’est aussi une façon de prendre possession du moment présent.

« Apprendre à méditer est le plus grand don que vous puissiez vous accorder dans cette vie. En effet, seule la méditation vous permettra de partir à la découverte de votre vraie nature et de trouver ainsi la stabilité et l’assurance nécessaires pour vivre bien et mourir bien. La méditation est la route qui mène vers l’Éveil. »
Sogyal Rinpoché (Lama Tibétain.)

Comment pratiquer ?

La première chose à prendre en compte, c’est que ce n’est pas un processus facile. Il ne suffit pas de se mettre en position, de s’étudier respirer pour que les bienfaits soient acquis.

Il s’agit bien d’une pratique, qui demande à être pratiquée au quotidien pour en voir arriver les résultats.

  1. Asseyez-vous. Vous pouvez utilisez une chaise, mais prenez plutôt l’habitude de vous asseoir les jambes croisées. Tenez-vous droit, relâchez les épaules et rentrez un peu le menton. Ne soyez pas recroquevillé sur vous-mêmes.
  2. Gardez les yeux mi-ouverts dans la mesure du possible en regardant sans pour autant fixer le regard, à environ 1 mètre. Le fait de garder les yeux mi-ouverts vous oriente naturellement vers vous-même. En gardant les yeux ouverts, vous pourrez être perturbé par les nombreux détails, la lumière. Si cela est trop compliqué, car trop d’interférences, alors fermez les yeux.
  3. Maintenant vient l’étape de la respiration.Vous allez vous concentrer sur votre respiration. Particulièrement au passage de l’air au niveau des narines.Il s’agit de votre respiration naturelle, il n’est pas question de respiration profonde dans la méditation.

    En vous focalisant sur la respiration, cela vous plonge dans le moment présent et vous aide à éviter de vous disperser du fait des pensées.

    Une méthode simple pour débuter est de compter ses respirations « un » à l’inspiration, « un » à l’expiration, « deux » à l’inspiration…

    Cela vous concentre un peu plus encore. Quand vous perdez le fil, recommencez à 1.

     

  4. Votre esprit va aller dans tous les sens, c’est normal. Cela est le cas pour tout le monde. Laissez tout cela venir et revenez de nouveau à la respiration.
  5. Avec un peu de pratique, vous porterez attention à certaines pensées. Ne les repousser pas, acceptez les en adoptant une attitude aimante. Acceptez-les comme des amis. Vous aurez toutes sortes de pensées, même des sentiments de colère, d’anxiété… Laissez faire, soyez » curieux » et acceptez en leur apportant le médicament antidote. Le calme pour la colère, la sérénité pour l’anxiété…Pour mieux se connaître, il est important d’accepter toutes les sortes de pensées et les laisser se développer. 
  6. Par la suite, vous pourrez rajouter de la lumière, par exemple des bougies pour vous concentrer en place de la respiration, ce pourront être aussi des odeurs, des sons. Faites tout cela étape par étape.

Recommandations :

  • Commencez par deux minutes les premiers jours (1re semaine.), ensuite rajoutez 1 minute supplémentaire chaque semaine. À la fin du deuxième mois, vous pourriez en être à 10 minutes.
  • Ne vous étonnez pas si vous avez du mal au départ, il est quasi impossible de canaliser toutes les pensées qui vous traversent. C’est donc tout à fait normal !
  • Soyez persévérant et pensez aux bienfaits que cela vous apporte sur le moment et vous apportera par la suite.

Demain, dans le prochain article, nous verrons ensemble les bienfaits que peut apporter la méditation.

 

Votre action du jour, c’est de trouver 2 minutes pour vous initier à la méditation. Suivez les différentes étapes, faites en sorte d’être à l’aise. Si vous avez déjà l’habitude de pratiquer, continuez et n’hésitez pas à nous donner vos expériences.

 

« Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. »Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Avez-vous fait votre séance ? Qu’en avez-vous retiré ? Si vous avez l’habitude de pratiquer, dites-nous ce que cela vous apporte ?

Téléchargez votre méthode IQARE pour écrire un livre !



2 commentaires sur La méditation, découvrons la ensemble ! – Comment débuter la méditation ? (1re partie.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *