Menu +

La plasticité cérébrale – Oui, le cerveau peut encore se développer après 25 ans !

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




 

Dans cette vidéo Pierre Marie LLEDO (Directeur de recherche à l’institut Pasteur et au CNRS), démystifie une croyance comme quoi l’évolution du cerveau ne s’arrête pas à la puberté.

Il a toujours été de bon ton de dire que passé un certain âge les capacités du cerveau s’amenuisaient irrémédiablement. Pierre Marie nous dit le contraire dans son discours.

plasticité du cerveau,Pierre Marie LLEDO,neurones, cellules cérébrales, Kant
En route vers le circuit cérébral !

Quel est donc ce mythe sur le cerveau ?

Il y a un mythe qui à la vie dure quant à la malléabilité (Possibilité de se développer) du cerveau.. En fait jusqu’alors, il était admis que celui-ci se développer depuis l’état embryonnaire jusqu’à l’âge de la puberté.

Autrement, après il n’y avait plus de développement envisageable, le cerveau s’amenuisait.

Un fois développé, le cerveau, organe complexe de 86 milliards de neurones (Cellules cérébrales.) et de millions de milliards de connexions, serait figé, sans évolution. Plus aucune cellule nerveuse ne serait produite par la suite à l’âge adulte.

Pire, après 20,25 ans les cellules nerveuses disparaîtraient petit à petit.

Dans quels cas le cerveau perd-il effectivement ses capacités ?

Il s’est donc intéressait avec d’autres chercheurs à démystifier cette croyance. Ils ont cherché à comprendre dans quelles conditions le cerveau pouvait perdre ses capacités.

Ils en sont arrivés à la conclusion qu’effectivement les capacités du cerveau pouvaient diminuer si les conditions suivantes étaient respectées :

  • Nous cessons d’apprendre, de nous émerveiller face à l’inconnu.
  • Nous sommes soumis au stress
  • Nous consommons régulièrement des produits psychotropes (Substances qui agissent directement sur le cerveau.)
  • Nous pratiquons peu de sport.
  • Nous sommes isolés socialement.
Quelles sont au contraire les conditions favorables au développement ?

Au contraire quand les conditions inverses sont vécues, le cerveau est dans la possibilité de se développer, de produire des neurones.

Cela quel que soit l’âge !

Il est donc important de rester éveillé au monde, de s’intéresser et vouloir apprendre. Trouver les moyens de diminuer et supporter le stress, pratiquer un peu de sport, continuer à communiquer sont des pratiques favorables au développement cérébral.

Et bien entendu, ne pas consommer de drogues et autres psychotropes.

Un peu d’histoire pour comprendre ce fonctionnement.

En étant confronté à l’inconnu, le cerveau de l’homme préhistorique s’est développé au fil des temps.

Les changements, la dynamique ont fait qu’il s’est adapté.

L’ensemble de ces multiples changements et adaptations au travers des âges, fait qu’aujourd’hui le cerveau humain a une surface 1000 fois plus grande que le cerveau d’un singe.

Un autre point important de l’évolution est l’invention de la marche. Cela a eu pour effet un rétrécissement du bassin.

Ce qui entraine que pour pouvoir donner naissance à un être qui par la suite aura une grosse tête la femme doit expulser l’enfant de façon prématuré.

D’où le fait que le cerveau de l’être humain continue à grandir au contact avec l’environnement après la naissance. (La société, la culture, la technologie…)

Ce qui explique que ce qui est uniquement génétique chez le singe devient génétique puis social chez l’homme.

Autrement dit comme le disait Kant, le cerveau humain nait 2 fois, à la naissance et avec l’instruction.

Pénétrons dans les profondeurs du cerveau !

En observant ce qui se passe dans le cerveau, si les conditions de développement sont réunies, il y a de véritables pouponnières de cellules nerveuses dans celui-ci.

Celles-ci produisent en permanence des neurones qui vont s’intégrer dans les circuits cérébraux.

Comme nous l’avons vu précédemment, une des conditions pour qu’il y ait développement est le cerveau ne doit pas être confronté au stress.

En effet, si le cas est avéré, la production de cortisol du fait de ce stress, fait en sorte que se crée à l’extrémité de la cellule nerveuse une ancre. Celle-ci empêche sa progression et donc reste figé, il ne rejoint donc pas les circuits cérébraux.

Au contraire pour le cerveau d’une personne vivant des moments heureux, il n’y a pas cette présence d’ancre au bout de la cellule. Celle-ci va donc rejoindre les circuits et participer au développement du cerveau.

Les miracles de la plasticité !

Du fait que l’on en connaisse plus sur la plasticité du cerveau. On sait que celui-ci se reconfigure en permanence.

Il est donc possible en implantant des électrodes dans le cerveau, de faire en sorte de faire travailler les neurones non pas seulement entre eux, mais aussi avec des prothèses.

Cette reconfiguration des neurones peut aider au travers des messages électriques à activer les prothèses.

Il nous fait part de deux expériences étonnantes et remarquables.

Voilà pour cette vidéo qui laisse en suspens quelques questions quant à l’avenir, mais qui a le mérite de casser un mythe.

Le cerveau peut continuer à se développer en produisant de nouveaux neurones.

 

Votre action du jour, c’est de visionner la vidéo. L’essentiel du message vous l’avez compris c’est que le cerveau peut toujours se développer avec un certain âge. Cela nécessite que les conditions favorables à son accroissement soient réunies. Pour faire simple, faites un peu d’exercice physique, soyez curieux et faites-vous des amis. Évitez le stress (Méditation, respiration.), les antidépresseurs et les drogues.

 

« Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Faites-vous en sorte de réunir toutes les conditions pour permettre à votre cerveau de se renouveler ? Que pensez-vous de ces recherches ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



1 commentaire sur La plasticité cérébrale – Oui, le cerveau peut encore se développer après 25 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.