Menu +

Le Mythe du multitache – Non, on ne va pas plus vite en faisant deux choses à la fois !

 

Il vous arrive de faire plusieurs choses à la fois, vous répondez au téléphone en écrivant un mail, vous préparez le repas et surveillez le bébé en même temps.

Il est plus ou moins admis que les femmes savent faire plusieurs activités à la fois, alors que pour les hommes ce n’est pas le cas.

Mais qu’en est-il vraiment de cette capacité à être multitâches ?

multitache, monotache,Winifred Gallagher, multitasking, gagner du temps, organisation
                                         Plus j’en fait, moins j’en fait !

Le multitâche est un mythe !

Selon un rapport d’étude mené par l’université d’Utah, moins de 3 % de la population pourrait faire plusieurs tâches en même temps tout en gardant une bonne concentration. Pour les 97 % restant, faire deux tâches en simultané entraînerait une diminution de la vigilance et de l’efficacité.

Ces résultats ont été complétés dans une autre université dans le Michigan, après des tests réalisés sous scanner IRM.

Winifred Gallagher auteure américaine spécialisée dans les sciences du comportement rapporte suite à ces essais qu’en fait, le cerveau faisait une pause entre deux tâches. Il y a un court laps de temps au moment de passer d’une tâche à une autre où le cerveau stoppe l’activité. Ce qui amène les scientifiques a pensé que le multitâches en fait consiste à alterner rapidement plusieurs tâches.

Il est donc admis qu’être multitâches serait plutôt de posséder la faculté de passer facilement d’une tâche à une autre.

Mais cela a un inconvénient majeur.

Le cerveau se fatigue beaucoup plus vite.

Naturellement, nous sommes enclins à chercher la nouveauté, ce qui est inattendu. Le cerveau n’arrive pas à se concentrer longtemps sur une seule chose, il recherche la variété, l’aventure, l’inconnu.

En fait de variété, le cerveau va donc se consacrer à plusieurs tâches. Mais voilà tant qu’il s’agit de micro tâches, qui ne nécessitent que peu de concentration, il y arrive. (En fait il alterne, voir ci-dessus.).

Par contre dès qu’il s’agit de tâches plus importantes et qui durent ; le cerveau qui nécessite des temps de récupération va répondre par une forme de stress (Libération d’hormones de stress et d’adrénaline.) et une baisse de l’attention.

Le cerveau fonctionnerait comme pourrait le faire un ordinateur. Même si l’on peut penser que la machine fait de multiples opérations en même temps, il n’en est rien. Le processeur traite les opérations les unes après les autres. À très grande vitesse certes, mais une par une.

Pour le cerveau les multiples pauses entre chaque opération permettent à celui-ci de ne pas « surchauffer », de moins se fatiguer et de maintenir l’attention et la concentration.

Un autre effet du multitâches (Multitasking, anglicisme.), est que les informations absorbées durant celui-ci seraient bien moins retenues. Toujours du fait que le cerveau ne dispose pas du temps nécessaire pour stocker durablement ces infos.

Revenons aux basiques ! Utilisez le monotâche !

Pour éviter tous les problèmes de baisse de concentration, de situation de stress et de diminution de l’emmagasinement des informations, la solution est de se cantonner au monotâche.

En nous concentrant sur une seule chose, nous sommes beaucoup plus efficaces.

Si vous travaillez avec une liste(Liste.°, qui plus est avec un système de minutage, vous gagnez en productivité.

Votre cerveau n’est pas partagé entre plusieurs tâches. Vous éliminez une bonne dose de stress.

Quand vous commencez une tâche, vous portez toute votre attention sur celle-ci, cela va vous demander une certaine énergie. En travaillant avec une liste, et en faisant les choses une par une, vous bénéficiez de la totalité de cette énergie.

Votre cerveau fonctionne de manière optimale en suivant son rythme naturel, sans être surutiliser.

Une fois la première tâche terminée, vous passez à la seconde…

 

Naturellement, on a tendance à dire que lorsque l’on commence plusieurs choses à la fois, on fait un peu de tout, mais on ne finit rien. Il en est de même pour le multitâches. On fait plein de choses, mais le résultat n’est pas optimal.

Cela peut aussi devenir alarmant, un accident de la route sur 10 est dû à l’utilisation du téléphone en conduisant.

À côté de cela, il y a des situations où mixer des occupations est possible. C’est le cas ou l’on mène de front 2 activités dont une se fait de façon tout à fait machinale. Par exemple lorsque vous faites vos lacets et que vous parlez en même temps.

 

Pour clôturer cet article, je ne pouvais pas terminer sans glisser un mot sur le fait que l’on admet communément que les femmes sont capables de multi-tâches et les hommes non.

Au su de ce que l’on vient de voir, il est vrai que les femmes alternent effectivement beaucoup plus vite les tâches que les hommes, et ce naturellement.

Cela est dû au fait que la femme a une vision plus globale des situations, ce que l’on nomme la vision holistique.

 

Votre action du jour, sera de faire en sorte de stopper de travailler en multitâches si tel est votre cas. Prenez le temps de faire les choses les unes après les autres, ne maltraitez pas votre attention et votre concentration. Utilisez les listes et procédez ligne après ligne.

« Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. »Christian GODEFROY.

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Avez-vous l’habitude de faire plusieurs choses à la fois ? Est-ce que l’article a changé quelque chose pour vous ?

Vous voulez ou aimeriez écrire un livre ? Comment commencer et trouver la motivation ? Toutes les étapes et 1 méthode complète, la méthode IQARE.



3 commentaires sur Le Mythe du multitache – Non, on ne va pas plus vite en faisant deux choses à la fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.