Menu +

Le premier commandement c’est de croire en soi.

 

Croyez en vous !

Croire en soi, c’est un passage obligatoire pour espérer être heureux, heureuse et avoir des succès.

Vous pouvez être la plus belle des personnes et la plus intelligente, vous pouvez être bâti comme un athlète, si vous ne croyez pas en vous, vous ne serez jamais totalement satisfait de votre vie.

Si vous voulez être comblé et avoir de la réussite, vous devez d’abord estimer que vous en êtes capables.

En remontant dans le temps, si vous pouviez vous observer alors que vous étiez enfants, vous constateriez vite que tout jeune, vous étiez sûr de votre fait que vous aviez une grande croyance en vous. Rien, voire peu de choses, ne pouvait vous freiner.

Par la suite, votre milieu, votre entourage, essentiellement vos parents dans un premier temps vous ont transmis inconsciemment leurs propres doutes et interdits, souvent dans un souci de protection.

Année après année, votre croyance en vous a pu s’émousser et laisser place à des doutes, des questionnements, qui peuvent faire aujourd’hui vous vous sentiez dans une situation d’incertitude.

Si vous avez eu la chance de vivre dans un milieu favorisé, avec des parents qui vous ont toujours aidé et qui ont cru en vous, cela a pu grandement vous inculquer cet état d’esprit, cette assurance en vous.

Pour ceux qui n’ont pas connu ces conditions, cela ne sert à rien de se retourner et d’en vouloir aux autres ; les accusant de votre manque de confiance.

Aujourd’hui, vous pouvez changer, c’est à vous de retrouver ce mental positif, en allant chercher en vous toutes les qualités et toutes les valeurs qui ont pu sommeiller quelque temps.

Car vous les possédez toujours.

La première étape, c’est de commencer par croire que tout est possible. Tout ce que votre esprit peut imaginer, vous pouvez le faire. Pourquoi vous pouvez le faire ? Tout simplement, parce que vous en êtes compétent.

Je crois en moi !

Vous êtes capables.

Vous doutez quelques fois de ne pas être à la hauteur, mais voyez plutôt les choses comme elles sont en réalité.

  • Avez vous déjà eu une idée ou une vision, quelle qu’elle soit ? Idée de vacances, de voyage, perdre du poids, vendre un objet sur « Le bon coin », réussir un examen, un entretien ou toute autre pensée qui vous soit passée par la tête.La réponse est sans aucun doute, Oui.
  • Ensuite, avez-vous fait des recherches, vous êtes-vous renseigné, pour que cela soit une réussite ?La réponse est encore surement, Oui
  • Avez-vous mis en place ce que vous avez appris en le complétant par ce que vous saviez déjà ? Avez-vous planifié (même si ce n’était que dans votre tête.)Vous devinez la réponse : Oui
  • Est-ce que cela a été une réussite ? (Ok pour les échecs, mais il y obligatoirement de nombreuses réussites.), Oui aussi.

Vous voyez, en 4 questions, 5 en vérité, qu’effectivement vous avez toutes les talents pour mener un projet à bien.

Alors, prenez confiance en vos possibilités, ne vous minimisez pas, vous êtes capables.

Rappelez-vous que les personnes qui réussissent ne sont pas obligatoirement ceux qui ont la plus grande intelligence, qui sont les plus beaux, forts. Non ceux sont les gens qui ont crû et qui continuent de croire en eux.

Ils ont eu des idées, ils y ont réfléchi, se sont renseigné, ont planifié, sont passé à l’action, ont pratiqué et finalement ont mené à bien leur projet.

Alors vous aussi vous pouvez le faire.

 

Voici une méthode, pour vous aider à développer cet état d’esprit.

Adopter un dialogue interne positif. Faites taire cette petite voix qui sans cesse vous répète des choses négatives « je n’y arriverai pas », « je suis trop bête », « ce n’est pas possible », je vous laisse compléter la suite… toutes ces expressions vous minent et qui vous affaiblissent.

Changer de discussion, optez plutôt pour des : « je vais essayer, je vais y arriver », « j’ai déjà réussi ce genre de choses, je suis capable », « c’est difficile, je trouverai le moyen ».

Si de plus, vous pouvez vous mettre en scène par l’imagination et vous voir dans cette situation de réussite, votre processus de reprise en main sera d’autant plus rapide.

Dans un premier temps, il vous sera peut-être difficile de stopper votre petite voix qui ne veut pas que du bien. Ne luttez pas avec force, laissez aller, mais remplacez immédiatement ces phrases par des expressions positives.

Par la suite, dans de futurs articles, vous aurez l’occasion d’approcher bien d’autres méthodes pour améliorer votre croyance en vous.

Le principe du site étant d’effectuer une réalisation par jour, ce sera donc votre travail personnel de la journée : prendre conscience de votre dialogue interne et substituer les côtés négatifs par des propos valorisants.

C’est l’action du jour, mais je vous demande de considérer que c’est une des habitudes qu’il faut impérativement adopter pour croire en soi et progresser sur le chemin de ses rêves.

Pour conclure cet article, on a peu abordé le fait que l’opinion des autres pouvait influencer votre croyance en vous, encore aujourd’hui.

Il est important d’arrêter de se préoccuper de ce que pensent les autres à votre encontre.

À ce sujet, je ne peux m’empêcher de vous rappeler ou de vous faire connaître ce que le docteur Daniel AMEN nomme la règle 18/40/60 :

« quand vous avez 18 ans, vous vous inquiétez de ce que les autres pensent de vous ; à 40 ans, vous êtes complètement indifférents à l’opinion des autres ; et finalement, à 60 ans, vous rendez compte que personne ne se préoccupait de vous ! »

Eh oui ! Les gens sont bien trop occupés à penser à eux-mêmes, il n’y a que vous pour inquiéter de leurs opinions. Économiser ce temps-là pour avancer vers votre réussite.

L’action du jour, vous la connaissez. Prenez conscience de vos propos (Vous vous rappelez, la petite voix !) Et remplacer les expressions négatives par des paroles positives.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires et faites nous savoir, vos retours et expériences.

Téléchargez votre méthode IQARE pour écrire un livre !



1 commentaire sur Le premier commandement c’est de croire en soi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *