Menu +

Les 4 erreurs à ne pas faire dans la définition de vos objectifs.

Dans cet article, je veux vous montrer les quatre erreurs les plus courantes que commettent les gens lorsqu’ils définissent leurs objectifs.

C’est à cause de ces quatre erreurs auxquels on ne fait pas suffisamment attention, que par la suite on n’arrive pas à réaliser totalement ses projets. Voir à ne pas les accomplir du tout ou de suivre un tout autre chemin que celui décidé au départ.

Si vous voulez réellement aller au bout de vos projets, si vous souhaitez obtenir la satisfaction du travail bien fait et franchir une étape dans votre confiance, alors lisez cet article jusqu’au bout.Je vais vous expliquer quels sont ces quatre erreurs et comment les éviter.

                                        Je définis mon objectif.

Première erreur :

Avoir trop d’objectifs.

Pourquoi devez-vous éviter d’avoir trop d’objectifs ? Et bien, pour une raison toute simple, vous ne pouvez pas tout faire à la fois. Si vous décidez de multiplier les objectifs, cela revient en fait à ne pas en avoir du tout. En effet, dans un premier temps, vous allez faire en sorte d’avancer sur chacun de ceux-ci. Au fur et à mesure,vous risquez de vous sentir débordés par tout le travail que peut entraîner que vous abandonniez en cours de route.

Peut-être, vous n’abandonnerez pas la totalité des objectifs, mais le fait de ne pas avoir mené à bien certains de ceux-ci risque à coup sûr de vous miner le moral. Vous risquez même de ne pas apprécier la satisfaction d’en avoir réussi certains.

Pour éviter cette déception, la remède est simple, elle consiste et vous l’aurez facilement compris à ne se fixer que maximum deux ou trois buts à la fois.

Si vous voulez mettre les chances de votre côté, se fixer un seul objectif est la solution recommandée. Vous n’avez « qu’un chat à fouetter », vous pouvez vous focaliser totalement sur ce projet et ne pas en dévier.

Mais alors, pour se fixer un bon objectif, que faut-il faire et ne pas faire ? On en arrive à la deuxième erreur.

Deuxième erreur :

Manque de précision de l’objectif.

L’énoncé doit répondre à la question Quoi ?

L’action finale souhaitée doit être clairement expliquée. Si vous ne prenez pas dans l’énoncé une résolution précise et que vous partiez sur des termes trop vagues, il y a de fortes chances pour que vos résultats soient eux aussi très vagues.

Aussi pour éviter ces déconvenues et éventuelles déceptions, vous devez insisté sur la précision. Si vous souhaitez maigrir, ce sera je vais perdre du poids, pour une performance, je vais réaliser cette performance. Là, ce sont des exemples les plus évidents.

Si vous voulez acheter une maison, vous pouvez compléter de multiples détails la maison de vos rêves. Je vais acheter une maison au bord de la mer, de plain-pied, avec 4 chambres, un grand séjour donnant sur la mer, une cuisine américaine, etc, etc, à vous d’en rajouter c’est votre maison !

Vous pouvez faire la même chose pour n’importe quel objectif, richesse, bonheur, trouver un ou une partenaire…

Pour compléter en précision, vous allez en répondant à la question pourquoi, vous donner des « images » supplémentaires qui vont parfaire votre vision.

Je veux perdre du poids pour ressembler à X, pour retrouver mon poids d’il y a 2 ans, pour pouvoir faire cette activité qui me tient à cœur, pour plaire à Y, pour que les gens me regardent différemment… Vous l’avez compris, donnez des pourquoi, cela vous procure des images du résultat que vous désirez obtenir. Vous pourrez ainsi visualiser et vous mettre en scène dans un tableau qui ne sera plus une vague idée, mais le reflet de ce à quoi vous aspirez.

N’hésitez pas à rajouter des photos.

Voilà pour la précision, mais cela ne suffit pas pour avoir un objectif efficace, il vous faut éviter cette troisième erreur .

Troisième erreur :

Votre objectif doit être mesurable.

Vous avez répondu à la question quoi.

Cette partie de l’objectif doit répondre aux questions combien et quand.

Qu’est-ce que veut dire mesurable et pourquoi l’objectif doit-il être mesurable ?

Le fait que votre objectif soit mesurable va permettre de suivre précisément son avancée et par la suite de valider sa réalisation. Quand on dit mesurable, cela sous-entend que vous, vous pourrez suivre le cheminement, mais aussi que n’importe quelle personne extérieure pourra le constater. Si votre objectif n’est pas mesurable, que ce soit en durée, en fréquence, en quantité, il ne vous sera pas possible d’apprécier l’évolution et vous n’obtiendrez pas la satisfaction de vérifier précisément sa réalisation. Par exemple, vous décidez de perdre du poids.

Votre objectif est : je décide de perdre du poids.

Il suffit de sauter un repas et le lendemain vous aurez effectivement perdu du poids. Objectif atteint ? Non, pas vraiment.

Vous avez perdu 1 kg au bout de deux semaines. Objectif atteint ? À vous de voir. Est-ce que cela va suffire à votre satisfaction totale ?

Il y a de fortes chances que cela ne soit pas le cas. Vous attendez plus, mais vous n’avez pas précisé la limite.

Pour éviter cette déception, quand vous fixez un objectif, faites en sorte que cela soit parfaitement mesurable. L’observation précise du résultat vous procurera une vraie satisfaction.

Par exemple ; aujourd’hui, nous sommes le premier jour du mois d’août, mon objectif est : dans six mois, jour pour jour, je courrai un semi-marathon en 30 minutes. L’objectif est précis, daté et mesurable.

En quoi est-ce mesurable ? Pour que cela, soit réalisé, il suffira que je constate ou pas que je parcours les 21 km en 30 minutes ou moins à la date du 1er février.N’importe quelle personne pourra, elle aussi le faire.

Comme vous pouvez le comprendre, le fait de chiffrer votre objectif vous permet de valider que vous avez effectivement réussi.

Vous avez atteint votre objectif, vous en êtes sûrs et vous pouvez le faire savoir. Vous venez de rajouter une marche dans votre confiance en vous.

Vous avez donc, choisi votre objectif, vous l’avez détaillé, vous lui avez fixé une date et une mesure, alors maintenant pour entretenir votre motivation et votre détermination, il ne faut pas tomber dans la quatrième erreur.

Quatrième erreur :

Ne pas écrire son objectif.

Pourquoi devez-vous écrire votre objectif ? La raison est facile à comprendre. En écrivant, cet objectif, cela va vous donner l’occasion de pouvoir le consulter à tout moment. Vous pouvez l’avoir constamment sur vous, sous forme de fiche ou carton, c’est vous qui voyez. Vous pourrez même, idéalement, l’afficher dans un endroit vous êtes sûr de le voir au quotidien.

Si vous ne l’écrivez pas, ce ne seront peut-être que des paroles en l’air. Si vous ne l’écrivez pas, vous avez quelques chances, voir toutes les chances de l’oublier. En ne le notant pas, vous n’aurez pas ce repère sur lequel vous pouvez vous appuyer pour puiser votre motivation au quotidien.

Voilà pourquoi, je vous conseille de procéder ainsi. À cela, il faut rajouter que le faite d’écrire, va rajouter une autre dimension, puisqu’après l’avoir imaginé, entendu (au moins dans votre tête), vous allez le mettre sur papier (action et mouvement).

Qui plus est, en l’affichant, vous rajoutez le côté visuel. N’hésitez pas, en écrivant votre objectif, d’utiliser des formes de lettres originales, que ce soit la main ou à la machine, et de compléter votre

affiche avec des couleurs et des photos.

Voilà, vous y êtes ! Après avoir défini un objectif dans un premier temps (vous aurez l’occasion d’en rajouter.). Vous avez fait en sorte qu’il soit mesurable et pour terminer vous l’avez noté. Cela consiste en votre action du jour. N’hésitez pas à le rendre accessible en l’affichant et à le personnaliser.

En résumé, votre objectif devra répondre aux questions, Quoi, Combien, Quand.

Et n’oubliez pas de compléter en répondant à la question pourquoi. Vous pouvez aussi le détailler sur votre affiche. Cela vous permet de visualiser avec un maximum de détails le résultat que vous souhaitez obtenir.

Si vous avez aimé cet article,n’hésitez pas, a laissé un commentaire et dites-nous quel objectif vous avez choisi.

Vous voulez ou aimeriez écrire un livre ? Comment commencer et trouver la motivation ? Toutes les étapes et 1 méthode complète, la méthode IQARE.



4 commentaires sur Les 4 erreurs à ne pas faire dans la définition de vos objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *