Menu +

Les cinq regrets en fin de vie – Peut-on éviter d’en arriver là !

 

Aujourd’hui, nous allons aborder un article dont l’origine est plutôt triste et funèbre. Cependant, prendre connaissance de ce qui va suivre est une vraie opportunité pour orienter ou réorienter sa vie.

Vous lisez ce blog en vue de trouver des idées, des méthodes pour vous épanouir. La lecture de ces résultats d’enquêtes risque de vous faire prendre conscience de la vie différemment.

cinq regrets, 5 regrets,bonheur,Bronnie WARE,vivre sa vie
                                                         Les 5 regrets de fin de vie.

Quel est le constat ?

Une infirmière en soins palliatifs australienne, Bronnie Ware, a accompagné de nombreux mourants durant leurs derniers jours. Durant cette période, elle leur a demandé quels étaient leurs regrets et ce qu’ils feraient différemment. Elle a collecté tous ces témoignages dans son livre « Les cinq regrets des personnes en fin de vie. ».

À partir de toutes ces paroles, elle a pu constater qu’il y avait effectivement cinq regrets qui ressortaient.

1 — « J’aurais dû vivre ma vie et pas celle des autres. »

C’est le plus grand des regrets. En fait, au lieu de vivre la vie de leurs rêves, les personnes se rendent compte qu’ils ont fait des choix différents ou que leurs choix leur ont été dictés.

Enfant, ce sont les parents qui ont des ambitions pour soi, après il y a l’école et ses différentes orientations, le travail qui nous entraîne suivant les politiques et les résultats souhaités.

Au final, il est possible d’être entraîné tout au long de sa vie, sans en prendre personnellement les rênes. Il est normal alors de ne pas vivre la moitié de ses rêves.

2 — « Je voudrais ne pas savoir travailler autant. »

Le travail prend une place très importante dans la vie, on y passe une grande partie de son temps. Qui plus est, la volonté de résultats, les soucis font que cela vous prend un maximum d’énergie.

Par conséquent, on ne passe pas suffisamment de temps auprès des siens, conjoint, enfants, famille, proches.

Le travail est prenant. Si l’on n’en prend pas conscience, il vous occupe et vous laisse peu de temps pour vous.

3 — « J’aurais aimé exprimer plus mes sentiments. »

Nombreuses sont les personnes qui n’avouent pas leur amour à ceux qu’ils aiment.

Par pudeur, par peur ils étouffent leurs sentiments.

Nombreux sont ceux aussi, qui ne pas dirent ce qu’ils apprécient chez l’autre, ils ne font pas part des différentes émotions qu’ils ressentent.

En réprimant tout cela, en le disant de façon » habillée », on ne peut pas avoir une vie totalement épanouie. On vit de ressentiments et cela n’est pas favorable à une bonne confiance et estime de soi.

4— « Je regrette de ne pas être resté en contact avec certains amis. »

Pris par le temps, les rencontres s’espacent, les coups de téléphone se font plus distants et petit à petit la vie nous éloigne de nos amis ;

La réussite et le bonheur sont souvent liés à l’amitié. Dans les périodes difficiles, il est toujours bon d’être entouré par des amis. On ne peut pas vivre et réussir seul.

L’amitié est précieuse et elle se cultive au fil du temps.

C’est un regret fort, tous les patients regrettaient leurs amis à l’approche de la mort.

5 — « J’aurais aimé être plus heureux. »

Les personnes se rendent souvent compte qu’elles n’ont pas fait le choix d’être heureuses et qu’elles se sont laissées guider par les circonstances.

Elles se persuadent qu’elles sont heureuses, mais au fond d’elles même elles aimeraient avoir plus de bonheur, de joie.

Voilà en résumé, le contenu des entretiens de Bronnie WARE. Ce qui est intéressant dans celui-ci, c’est que cela met en lumière, ce qui peut faire qu’une vie soit une belle vie.

Alors il ne faut plus attendre !

Il est temps, ce n’est pas trop tard de reprendre ses cinq points et de faire en sorte qu’ils ne deviennent pas des regrets par la suite.

  1. Trouvez votre projet personnel, votre chemin de vie. Travailler votre ou vos objectifs pour aller vers une vie qui vous ressemble et vous passionne.
  2. Aimez votre travail, mais faites en sorte de ne pas être débordé et totalement absorbé par lui.Trouvez le juste milieu, prenez du recul, faites des pauses, prenez des vacances. 
  3. Exprimer vos sentiments ! Ne gardez pas en vous vos émotions. Prenez plaisir à déclarer votre amour, votre joie. Si vous êtes tristes, faites-en part, c’est une forme d’évacuation. Ne concentrez pas la tristesse et la peine en vous. Quand vous êtes en colère ou aigri, dites-le. Vous n’êtes pas obligé d’élever la voix pour exprimer. Mais faites-le !
  4. Faites en sorte de ne pas délaisser vos amis. Pour ce que vous côtoyez actuellement, variez les contacts. Pour ce que vous avez perdu de vue, essayez de les recontacter. Il y a les réseaux sociaux, Internet, les amis des amis, le téléphone bien sûr, les sites d’anciens élèves, vous pouvez faire un blog aussi….
  5. Faites le choix d’être heureux. N’attendez pas que le bonheur vous tombe dessus. Allez le chercher, favorisez-le ! Aimez, ayez de la gratitude, admirez la vie, passez du temps avec les vôtres. Mais aussi faites-vous plaisir en mangeant, faisant du sport, ayant des activités joyeuses, bref choisissez le bonheur !

Voilà pour cet article, certes triste, amis qui vous donne la voie vers une vie qui ne sera pas une vie peuplée de regrets, mais une vie riche et remplie de belles choses.

Votre action du jour, c’est de réfléchir à ces 5 points. Prenez conscience que la vie passe vite et que vous seul(e) avez le pouvoir de faire en sorte qu’elle ne soit pas qu’une suite de regrets. Prenez votre vie en main, continuez à lire ce blog et tout ce qui peut vous épanouir. l’important vous l’avez compris c’est de prendre les rênes.

« Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. »Christian GODEFROY.

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Avez-vous fait le point de votre vécu ? Comment allez-vous utiliser ces 5 façons d’envisager les choses ?

Vous voulez ou aimeriez écrire un livre ? Comment commencer et trouver la motivation ? Toutes les étapes et 1 méthode complète, la méthode IQARE.



1 commentaire sur Les cinq regrets en fin de vie – Peut-on éviter d’en arriver là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *