Menu +

Si l’on commençait par se dire bonjour.

Après plusieurs articles où l’on a pris le soin de s’occuper de nous, celui d’aujourd’hui va ouvrir la porte vers les autres. De la manière la plus simple, vous allez voir !

Combien de fois dans la rue, vous est-il arrivé de croiser une personne inconnue qui en passant devant vous dise bonjour ? Dans un premier temps peut-être allez-vous essayer de vous rappeler qui cela peut-il bien être ? Puis, admettant que vous ne connaissez pas cette personne, vous esquissez un petit sourire et vous vous dites : « Cette personne est bien sympathique ! ».

D’un autre côté, vous êtes dans un endroit que vous connaissez bien, vous croisez un collègue et celui-ci, pour X raisons ne vous salue pas. Peut être est il dans ses pensées, peut être en colère et ne voit personne…

Et là bien au contraire vous vous dites : » Sympa, il m’a complètement ignoré ! ».

C’est quand même fou qu’un seul petit mot puisse avoir de tels effets ! Qu’en pensez-vous ?

Bonjour,communication,bonheur, estime de soi, soutrire

Simple comme bonjour!

Le pouvoir de dire bonjour.

Un seul mot et vos émotions peuvent prendre des chemins totalement différents. D’un côté vous appréciez que l’on vous prête attention en vous saluant. D’un autre vous êtes déçu que l’on vous soit indifférent.

Dans le premier cas, cela peut même enjoliver une journée qui avait moyennement débuté. Dans le deuxième, alors qu’il s’agit d’un collègue, cela peut au contraire vous gâcher une partie de celle-ci.

Vous comprenez aisément que si cela se présente comme cela pour vous, il en va de même pour les autres personnes.

Autrement dit vous avez la possibilité d’apporter de la joie, au moins un sourire à qui ce soit, connu ou pas avec une simple expression. Une expression qui ne demande pas un savoir ni un talent spécial.

À l’opposé vous pouvez « gâcher » la journée d’une personne en l’ignorant.

Dans ce cas précis, on parle de gens que l’on connait, il n’est pas question de saluer tout le monde à tout va.

Maintenant, revenons à l’inconnu, cette fois-ci c’est vous qui le croisez. En lui adressant un bonjour, il y a de fortes chances que sa réaction soit la même que vous, précédemment.

Ce faisant, vous démontrez une grande différence avec la majorité des gens, en ayant pour cette personne un signe de reconnaissance.

On ne sait ce que l’avenir dira, mais pour cette personne, vous êtes quelque de notoirement sympathique ou un peu original… (peu de personnes pensent cela je vous l’assure.).

Vous étiez inexistant pour lui, et là d’un coup vous apparaissez dans sa vie, qui plus est en laissant une bonne impression.

Vous avez donné du plaisir et à votre manière vous donnez de la joie au monde.

Et si cela ne s’arrêtait pas là ?

Dans une journée vous pouvez croiser la route de dizaines, voire de centaines de personnes. Si vous prenez l’habitude de distribuer un peu de joie en saluant quelques une de ces personnes, il est probable que l’une d’elles, un jour aille un peu plus loin dans la communication. Ce peut être l’occasion de faire connaissance avec quelqu’un.

Il y a quelque temps, pour aller travailler je devais prendre le train. Si vous avez déjà pris le train, qui plus est le matin de bonne heure, vous avez pu constater que les gens ne sont pas des plus communicants. Comme à mon habitude, je suis de tempérament plutôt heureux, je distribuais de temps à autre des bonjours.

Quelque temps après, un matin, une personne vient vers moi et me salue. Je lui rends son bonjour.

Quelques jours plus tard, nous nous revoyons, nous nous saluons et cette personne engage la conversation.

Elle m’expliqua plus tard, qu’elle avait engagé la conversation, parce que quelques jours avant je lui avais prêté attention. On a continué à se voir jusqu’au jour où elle a changé d’affectation.

C’est une petite anecdote parmi d’autres qui démontre que le simple fait de dire bonjour peut avoir des conséquences inattendues et fort agréables. Dire bonjour est une des clefs de la communication.

Maintenant, imaginez que la personne à qui vous avez adressé le bonjour. a peut-être de son côté fait partager à d’autres le petit moment de plaisir que vous lui avez donné. Sans vous lancer dans un délire sans limites, en prononçant ce mot, vous avez peut-être créé une vague de joie qui dépasse très largement ce que vous pouviez penser.

Alors, n’hésitez pas ! Partagez du bonheur avec un maximum de personnes.

Votre action du jour, vous l’avez compris, aujourd’hui vous allez saluer d’un bonjour, non seulement les gens que vous connaissez, mais aussi quelques inconnus.

Observez bien leurs réactions. Et prenez conscience du pouvoir de ce partage.

Que ce soit un bonjour, franc en croisant le regard de la personne et essayez vous aussi de votre côté de ressentir toute l’énergie qui est enfouie uniquement dans ce petit mot, BONJOUR !

« Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. »Christian GODEFROY.

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Êtes-vous adepte du bonjour ? Racontez-nous vos anecdotes !

Téléchargez votre méthode IQARE pour écrire un livre !



3 commentaires sur Si l’on commençait par se dire bonjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *