Menu +

Une enquête improbable de 75 ans nous livre le secret d’une vie saine et heureuse !

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




 

Dans cette vidéo, Robert J Waldinger, psychiatre américain et professeur à Harward, va aborder une question qui concerne tout le monde. Particulièrement, vous, lecteur du blog Jmebouge.com. Vous avez décidé d’aller vers une vie plus heureuse, mais voilà, quelle est la recette pour être et y en a-t-il une ?

La réponse est oui et ce n’est pas obligatoirement celle qui vient à l’esprit en premier.

Comment être heureux et en bonne santé ?

Le départ de la vidéo est une question que tout le monde se pose. Qu’est-ce qui nous garde en bonne santé et heureux tout au long de notre vie ?

En sachant cela, nous pourrons utiliser un maximum d’énergie pour arriver à ce résultat.

Dans un récent sondage sur la génération Y (Nés dans les années 80-90), la question était de citer quel était le but le plus important dans leur vie.

Plus de 80 % ont déclaré que ce but était d’être riche et parmi ceux-ci 50 % voulaient être célèbres.

Et pour cela on est persuadé que pour arriver à ces buts, il est nécessaire de travailler très, très dur.

Ce sondage nous donne une idée du moment où celui-ci est fait.

Il n’y a pas de suivi de ces sondages pour savoir si effectivement, ces réponses correspondent à la réalité des choses.

Tout ce que l’on peut apprendre sur la réussite quant au bonheur et à la santé, on ne peut l’obtenir qu’en demandant aux gens de se souvenir de leur passé. Qu’est-ce qui a fait qu’ils sont heureux ?

Et ces souvenirs peuvent s’avérer peu fiables. On peut oublier, on peut aussi inventer.

L’idéal serait de pouvoir étudier les gens de leur jeunesse à un âge avancé pour avoir une idée plus claire.

Et en fait, cela a été fait.

Une étude qui dure depuis plus de 75 ans.

Depuis 75 ans l’université d’Harward suit 724 personnes. Cette étude a commencé à leurs 19 ans.

Régulièrement, année après année ils ont été questionnés à propos de leur santé, travail, vie de famille…

Cela peut paraître incroyable, mais cette étude a continué jusqu’à nos jours.

À ce jour 60 personnes de ces 724 sont encore en vie. Ils continuent de participer à la recherche bien qu’ayant pour certains plus de 90 ans.

Et l’étude s’est même étendue à 2000 enfants de ces 764 personnes.

Robert J Waldinger est actuellement le 4e directeur de l’étude.

Depuis 1938 ils s’intéressent en fait à deux groupes d’hommes, 1 groupe qui alors était en deuxième année à Harvard et un 2e constitué de garçons d’un quartier pauvre de Boston, parmi les plus désavantagés.

Tous ont eu des vies totalement différentes. Certains sont devenus alcooliques, d’autres schizophrènes. Certains ont gravi l’échelle sociale jusqu’en haut, d’autres ont connu le chemin inverse.

L’étude ne se satisfait pas d’un questionnaire, mais aussi de consulter les dossiers médicaux de chacun ? Même leur vie de tous les jours est étudiée. Discussion avec les enfants avec les épouses.

D’ailleurs depuis 10 ans les femmes participent aussi à cette recherche.

Quelle est donc cette recette pour le bonheur ?

Quelles ont été les leçons tirées de tout cela. Eh bien les leçons ne portent pas sur la richesse, ni la célébrité ou le travail.

Le message clair qui ressort de ces 75 années est celui-ci :

« Les bonnes relations nous rendent plus heureux et en bonne santé. »

ET de ces relations l’étude en a tiré 3 conclusions :

  1. Les connexions sociales sont très bonnes pour nous, a l’inverse la solitude tue. Les gens plus connectés à leur famille, amis, communauté sont plus heureux, en meilleure santé et vivent plus longtemps. La solitude est toxique, la santé des solitaires décline en milieu de vie, les capacités de leurs cerveaux déclinent plus vite et ils vivent moins longtemps.
  2. Ce n’est pas le nombre d’amis ou de proches qui compte, mais la qualité de ces relations. On peut vivre ensemble et se supporter. L’important est de vivre de bonnes relations. Les mauvaises relations en couple sont plus nocives que le divorce et impactent très négativement la santé. Comme les chercheurs avaient en leur possession les anciens dossiers, ils se sont intéressés à ceux des personnes qui aujourd’hui ont plus de 80 ans. Ils ont repris les analyses faites lors de leur 50 ans. L’intérêt était de « prédire » qui vieillirait plus et mieux en fonction des données de l’époque. Et ceux qui ont le mieux vieilli sont ceux qui avaient de bonnes relations à ce moment-là.
  3. Les bonnes relations ne font pas que protéger que les corps, elles protègent aussi les cerveaux. Les personnes qui sentent qu’elles peuvent compter sur leurs relations en cas de besoin ont leur mémoire qui reste aiguisée plus longtemps. À l’inverse des personnes sans ce genre de relation ont vu leur mémoire flancher prématurément. Il peut y avoir des discussions, on peut ne pas être d’accord, ce qui compte c’est que l’on se fasse confiance notamment en cas de coup dur.

C’est étonnant qu’une chose si simple soit si souvent ignorée. C’était si vous vous rappelez, un des 5 regrets des gens en fin de vie (Vu dans un précédent article.) On préfèrerait une solution facile, quelque chose que l’on peut acquérir et qui rendrait nos vies meilleures.

Les relations sont compliquées, cela demande de l’assiduité et du travail.

Les personnes de l’étude qui sont les plus heureuses sont celles qui se sont fait des amis de leurs collègues. Elles pensaient elles aussi quand elles étaient jeunes que pour réussir leurs vies, il leur fallait être riches, célèbres et travailler dur. Mais les résultats sont clairs, les plus heureux sont ceux qui on entretenu de bonnes relations de confiance avec la famille, les amis la communauté.

Comme le disait Mark Twain il y a plus d’un siècle : » On n’a pas le temps, si brève est la vie, pour les chamailleries, les excuses, l’animosité, les appels à rendre des comptes. On n’a que le temps pour aimer et pas un instant de plus. »

 

Votre action du jour, c’est de prendre conscience de cela. Délaissez l’écran de votre ordinateur ou de votre TV et passez du temps avec les gens. Rappelez-vous au souvenir de quelqu’un et tissez de nouveau une bonne entente. Passez du temps avec les gens, construisez des relations de confiance. Évitez la solitude, vous avez besoin des autres et les autres ont besoin de vous.

 

« Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. »Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Est-ce que cette vidéo vous a apporté une vue nouvelle sur votre propre vie ? Comment passez-vous votre temps avec les autres pour créer de bonnes relations ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



2 commentaires sur Une enquête improbable de 75 ans nous livre le secret d’une vie saine et heureuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.