Menu +

Comment transformer votre manque de concentration en focus !

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




Le manque de concentration ! Voilà un de vos problèmes. Autant dire que vous aimeriez améliorer cela. Vous pensez avoir tout essayé. Et vous n’avez pas eu de résultats. Alors, vous en avez déduit que décidément, vous ne savez pas vous concentrer sur une tâche. Vous ne savez pas être focus.

Mais rassurez-vous, cette façon de faire est toujours en vous. Peut-être un peu enfouie. Il vous suffit de la remettre à la surface. C’est le sujet de l’article du jour !

 

Un athlètemet le focus sur son muscle pour éviter le manque de concentration
   Focus sur le muscle pour éviter le manque de concentration !

 

 

Léo vous en dit plus pour ce qui est du focus !

 

En fait, le focus c’est comme les muscles cela se cultive. Imaginez un leveur de fonte, ou si vous préférez une personne qui fait de la musculation. On aurait pu prendre n’importe quelle activité. Mais l’image ainsi est assez parlante. Appelons notre personnage Léo !

Il le sait. Une bonne séance efficace ne peut pas souffrir d’un manque de concentration.

Pour cela, Léo planifie sa session de musculation. Il prévoit le temps nécessaire. Éloigne toutes perturbations. D’où l’intérêt d’un lieu bien adapté, propice à la pratique. Avec la possibilité de ne pas être dérangé. Pas de bruits étrangers, ordi, smartphones…

 

 

À fond dans le processus !

 

Ensuite, Léo se concentre sur son geste. Il ressent les muscles qui travaillent. Il met toute son attention sur eux et uniquement eux. Ainsi, il en arrive à créer un mouvement efficace pour le muscle. Avec la pratique continue, Léo en arrive à cibler parfaitement l’effort sur le muscle qu’il souhaite développer. Il lui devient inutile de soulever de lourdes charges. Non, juste ce qu’il faut pour faire travailler le muscle choisi au maximum.

Ainsi, avec le focus obtenu. Léo peut se permettre de passer moins de temps dans une séance, mais est beaucoup plus efficace.

 

Tout est focus dans la vie…

 

Il en est de même pour ce qui est du focus dans n’importe quelle activité.

Si vous êtes totalement concentré. Dans ce cas-là, toute l’énergie va au bon endroit.

Vos yeux, vos oreilles, vos mains vos doigts, etc., vont dans le même sens. Ils sont totalement dans l’action proprement dite.

Cela met en service les neurones qui vont bien dans le cerveau. Ainsi se créent les bonnes connexions intervenant dans le processus de concentration.

Dès lors, quand vous le décidez. Ces mécanismes ancrés vous apporteront le focus nécessaire à la tâche que vous entreprenez.

 

 

Manque de concentration = mauvais réseaux

 

Au contraire, si vous n’êtes pas focus, une bonne partie de l’énergie n’est plus présente. Le résultat donc est moindre, voire nul. Tout ne fonctionne pas à l’unisson. Et bien entendu, pas question pour votre cerveau de créer les bonnes connexions. Ou plutôt si ! Il va en créer. Mais ce seront les bases pour un total manque de concentration. Et ce sera comme cela à chaque fois….

L’énergie nécessaire n’est pas là ! L’attention a suivi elle, de son côté un autre chemin. En fait, tout en étant devant votre feuille de papier pour écrire ou lire. Votre esprit est parti sur la prévision du prochain week-end, ou de votre rendez-vous de ce midi…

 

 

Une expérience de concentration !

 

Maintenant, voyons comment améliorer ce manque de concentration. Mais avant cela, voici un exemple pour avoir une bonne idée du focus. Et surtout, ce qui est intéressant dans cet exemple. C’est que vous allez voir que vous avez vraiment toutes les qualités pour être focus.

Le principe de l’expérience est de verser de l’eau contenue d’un verre dans un autre verre. Généralement, cela se passe sans problème. Si ce n’est pas le cas, c’est que vraiment vous avez ce problème de manque de concentration.

Ensuite, on corse le problème. Il faut transvaser le verre d’eau dans une bouteille.

Le goulot de celle-ci étant petit. Vous devez faire particulièrement attention pour ne pas en mettre sur les côtés.

Faites-vous même l’expérience et voyez comment vous vous en sortez ! Cela vous donnera une vision de votre degré de concentration. Ne passez pas à la suite si votre manque de concentration vous a fait inonder la table ou le sol…

 

 

Les choses se compliquent…

 

Car maintenant vous allez passer à une étape beaucoup plus compliquée… Et ce n’est pas peu dire !

Évidemment, ne le faites pas ! Le simple fait de l’imaginer devrait suffire….

Vous allez remplacer l’eau par de l’acide sulfurique ou chlorhydrique. Je vous laisse le choix !

Pensez-vous que vous allez laisser quelques gouttes d’acide tomber à côté du goulot ? Ces mêmes gouttes qui viennent ensuite s’insinuer entre vos doigts…

Évidemment non. Dans ce cas-là, il ne sera pas nécessaire de vous demander de la concentration, du focus pour cela. Qu’est ce que cela vous indique ?

 

 

Le danger est là…. !

 

Eh bien, comme je vous l’avançais au début. Vous êtes tout à fait capable d’avoir un focus sans faille quand la situation le demande. Voyez cet autre exemple.

Pensez à un danger imminent autour de vous.

Vous entendez des bruits indistinctement. Que faites-vous ?

Vous pouvez être sûr que vous allez vous concentrer sur ces bruits. Vous voulez savoir ce qu’ils sont et d’où ils viennent. Votre cœur s’emballe, votre respiration se fait plus rapide et profonde.

Vous devenez des « oreilles », vos yeux à ce moment-là ne vous servent à rien.

Dans une situation que vous considérez de danger, le focus est totalement en éveil. C’est un réflexe ancestral, que la survie imposait et impose encore. Pas question de manque de concentration. Et tout cela se fait naturellement.

 

 

Pourquoi n’êtes-vous pas focus ?

 

La conclusion, c’est que vous êtes tout à fait capable de vous mettre en mode focus. Ces deux expériences vous en donnent la preuve. Inutile de dire que vous n’êtes pas capable de vous concentrer, d’être focus. Dorénavant, vous savez que ce n’est pas vrai !

Aussi, si vous ne l’êtes pas, c’est que vous ne le souhaitez pas. Ou simplement que vous n’êtes pas apte à l’être dans une situation « banale ». Une situation sans aucun danger véritable.

Or, justement, c’est ce qui vous intéresse. Pouvoir être concentré dans n’importe quelle situation de la vie. À tout moment, quoi !

Alors pourquoi cela n’est-il pas le cas ?

 

 

Mettez en place vos neurones !

 

La réponse est simple. Les chemins, les connexions au niveau des neurones ne sont pas construits. Seules existent les liaisons ancestrales de focus qui vous serviront en cas de danger.

Alors maintenant, la question devient. Pourquoi ces connexions ne sont pas en place ?

Et une fois de plus la réponse est simple. C’est parce que vous ne le faites pas habituellement. Vous n’êtes pas entrainé.

En ne pratiquant pas, cela est compliqué pour vous. Et surtout, comment voulez-vous graver des attitudes de concentration ? Si vous ne savez même pas ce que cela veut dire…

Donc la solution vous l’avez compris est…. de pratiquer ! Pratiquer comme le leveur de fonte…

Voyons comment ?

 

 

Décision à prendre en quelques secondes !

 

La première des choses à faire c’est de savoir précisément ce que vous voulez faire. Est ce que vous voulez lire, écrire, bricoler… ?.

Autrement dit, une fois lancé, s’il s’agit de lecture, il ne sera question que de lecture !!! Idem pour toutes autres activités.

Vous pouvez rajouter 2 petites questions. Pourquoi vous le faites et quel désagrément cela vous apporte si vous ne le faites pas ?

Pourquoi ? Vous l’avez vu et revu. Si vous connaissez ou trouver la raison de faire quelque chose, cela apporte de la motivation. Et la motivation favorise particulièrement le focus.

Pour ce qui est du désagrément. N’hésitez pas à utiliser la peur. Vous avez vu ce que cela peut avoir comme effet.

Voyez le problème qui « vous pend au nez » du fait d’un manque de concentration. Vous n’allez pas réussir jusqu’au bout… Et cela vous manquera pour la suite.

 

 

5 minutes de concentration !

 

Une fois que vous avez passé ces 3 étapes. Quoi faire ? Pourquoi le faire ? Quels désagréments si pas fait ? Cela ne doit vous prendre que quelques secondes. Passez à la suite.

Arrive donc, le travail proprement dit. Et la concentration qui va avec.

Commencez par vous concentrer 5 minutes sur le sujet. 5 Minutes, vous voyez, ce n’est pas « la mer à boire ».

Mais si vous commencez de zéro ou presque ce sera déjà un joli pas ! De plus vous ne serez pas « dégoutté » de ne pas y arriver. Le temps étant très court. Vous n’en aurez pas l’occasion.

L’intérêt de procéder ainsi, c’est que 5 minutes, vous en êtes capable. Et ce quelle que soit l’activité que vous commencez.

Par la suite, réessayez une fois dans la journée. Encore une fois 5 minutes.

 

 

J’améliore mon manque de concentration !

 

Le lendemain, vous allongez la période. À vous de voir. Soit vous rajoutez 5 minutes et vous le ferez encore chaque jour. Soit vous en rajoutez un peu moins. Le principe, c’est de battre votre record. Pour ceux qui aiment la compétition, c’est un bon moteur. Pour les autres, pensez plutôt aux bénéfices que cela va vous apporter. Aussi, 1 minute de plus, même 30 secondes c’est tout cela de plus de focus sur l’activité !

Mais attention ! Ce n’est valable que si vous restez parfaitement concentré sur votre tâche.

Si vous êtes capable de tenir plus longtemps, tant mieux ! Et chose importante, gardez le cap chaque jour !

Vous pouvez pour cela vous faire un tableau de marche.

  • 1er jour 2 fois 5 minutes
  • 2ème jour 2 fois 6 minutes
  • 3ème jour 2 fois 7 minutes

Vous pouvez rajouter 2 minutes ou 5 ; c’est vous qui voyez !

Le but final est d’arriver à des périodes d’au moins une demi-heure. Ou pour être plus précis de 25 minutes. Si vous envisagez d’utiliser la méthode Pomodoro pour vos sessions de travail.

Vous serez dorénavant armé pour éviter tout manque de concentration !

 

 

Quelques autres pistes…

 

Notez qu’il y a d’autres manières de travailler votre focus et votre manque de concentration.

Vous pouvez pratiquer la méditation. Cela améliore particulièrement cette faculté de focus. En vous recentrant sur vous même. Vous améliorez donc votre concentration sur vous, et par extension la concentration en général.

Une autre façon de faire est de travailler sur votre écoute. Vous progressez ainsi sur votre focus côté auditif. Oubliez de vouloir parler. Prenez le temps d’écouter de vous concentrer sur la conversation.

Vous pouvez aussi pratiquer différents « jeux ».

Prenez une fleur dans la main, regardez là. Décrivez-la.

Attrapez ensuite une pierre. Sentez la texture, la température, etc.

En procédant ainsi, vous travaillez différentes sensations. Vous avancez sur votre manque de concentration, en y passant du temps.

Voilà comment vous pouvez pratiquer tout en vous « amusant ». Mais rappelez-vous, cette pratique n’est pas inutile ! Pendant ce temps, vos neurones s’associent ; se relient pour fabriquer des liaisons qui vous seront utiles pour chaque moment de concentration ? Pour chaque moment où vous déciderez d’être focus !!!

 

Pour améliorer le manque de concentration, prenez le temps d\'observer une fleur !
    Observez simplement une fleur !

 

Votre action du jour

 

Si vous souffrez d’un manque de concentration. Mettez en place ce que vous venez de voir dans l’article. Commencez par vous dire que vous en avez les capacités. Ensuite, faites point par point ce qui est décrit. Vous aurez fait un pas décisif, quand vous serez capable de tenir une session de 25 minutes. Comme le demande la méthode Pomodoro.

Pratiquez les différents jeux et activités qui peuvent augmenter votre focus.

Et n’attendez pas qu’un ours vous attaque, pour battre vos records à la course. Le manque de concentration est nécessaire chaque jour. Pour chaque activité. Pas besoin d’être dans une situation de danger….

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Et vous, vous êtes plutôt du genre focus ou manque de concentration ? Que faites-vous pour augmenter votre concentration ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.