Je me bouge, je choisis mon voisin !

Remplissez le formulaire ci-dessous et téléchargez votre livre ! 120 Astuces pour gagner du temps !




 

 

Pourquoi choisir mon voisin ? Voilà ce que nous allons voir dans cet article. Suite à une étude faite par Jason Corsello et Dylan Minor pour le Harvard Business Review, un certain nombre de constatations ont été faites, dans la vie et la productivité au bureau. Nous allons nous intéresser à celles-ci. Et nous verrons l’intérêt de suivre les conclusions pour s’entourer au mieux pour avoir des résultats.

 

voisin,corsello,Dylan Minor,Cornerstone,productif, qualitatif,generaliste,Monk, Godefroy,je me bouge
                  Les bonnes personnes au bon endroit.

 

Une étude sur plus de 2000 travailleurs.

 

Les 2 auteurs de l’étude ont comparé durant 2 ans un peu plus de 2000 travailleurs de la société Cornerstone, sur plusieurs sites. Certains aux États Unis, certains en Europe.

Les résultats de cette étude ont montré que le positionnement des salariés entre eux était d’une extrême importance.

Nombreuses sont les sociétés qui pour augmenter la productivité des employés vont proposer des formations, des conditions de travail « plus agréables ». Quelques journées de rencontre entre salariés peuvent aider à cimenter une meilleure ambiance et par la suite plus de productivité.

L’étude faite donc pendant ces 2 ans a permis de mettre le doigt sur le fait qu’il est possible d’augmenter significativement la productivité, simplement en positionnant bien les travailleurs entre eux. Voyons cela ensemble !

 

 

Quels sont les types de travailleurs ?

 

L’étude devait répertorier les taux en matière de :

  • Productivité. Combien de temps faut-il pour réaliser une tâche ?
  • Efficacité. Le nombre de fois où le travailleur fait appel à quelqu’un, ne sachant pas ou ne faisant pas le travail lui-même.
  • Qualité. Appréciation de la qualité du travail rendu au final.

En fonction des résultats obtenus, les 2 auteurs en ont dessiné 3 types de travailleurs.

Ces 3 groupes sont les productifs, les généralistes et les qualitatifs.

Les productifs étant ceux qui travaillent vite avec une qualité finale moindre.

Les généralistes ont une vitesse de travail moyenne pour un travail de qualité dans la moyenne.

Les qualitatifs, donnent au final un travail de qualité. Mais cela leur prend plus de temps quant à la production.

Durant ces deux années, ils ont étudié la variation du taux de productivité des personnes, ainsi que la qualité. Ils ont pris en compte, entre autres le voisinage de chacun et en ont pu arriver aux conclusions suivantes.

 

 

La distance influence les résultats.

 

Le premier résultat, c’est que le voisinage direct intervient dans la productivité.

Autrement dit, selon la personne qui est assise à côté de vous, celle-ci va avoir un impact sur votre travail. Corsello et Minor considèrent que 10 % du comportement de chacun a un impact sur son voisin.

Si vous êtes à côté d’un râleur, d’un « fainéant », vous allez « profiter » de 10 % de ces qualités.

Au même titre, si vous avez quelqu’un de performant à côté de vous, quelqu’un de volontaire, vous allez profiter aussi de ces 10 % de qualités.

Aussi, pour augmenter la productivité, ils en sont arrivés à la conclusion, qu’il suffit de positionner quelqu’un de productif, pour augmenter la productivité des autres. Et de la même façon pour la qualité.

Et cela, uniquement en opérant un changement de positionnement dans les bureaux.

Mais ce n’est pas tout !

 

 

Le mélange fait l’excellence !

 

Ils ont comme nous venons de le voir, opéré des changements de place lors de ces 2 ans et ils ont pu ainsi faire une autre constatation.

Si l’on en revient à nos 3 groupes précédents, ils ont pu noter que les mélanges de ceux-ci pouvaient donner des résultats tout à fait différents.

Et c’était la proximité du travailleur productif et du travailleur qualitatif qui donnait le meilleur résultat, en matière de résultat.

Le productif, tout en gardant sa productivité, avait amélioré la qualité de son travail. Profitant de l’esprit qualité de son voisin, il en avait pris quelques façons de faire.

Et de même, le qualitatif avait de son côté améliorait sa productivité. Il pouvait rendre un travail de qualité beaucoup plus vite.

Les autres compostions, 1 qualitatif et 1 généraliste, 2 généralistes ou un productif et 1 généraliste, n’avait pas entrainé de changement significatif.

 

 

C’est le moment de réarranger les bureaux !

 

En faisant ces constatations, ils en sont donc venus à l’idée de répartir les personnes en fonction des résultats qu’ils souhaitaient obtenir.

Bien sûr, le mélange n’est pas aussi simple que cela à faire. Mais le fait de mettre les personnes qui peuvent s’avérer complémentaires était un moyen simple, mais redoutablement efficace pour augmenter la vitesse et la qualité des prestations demandées.

D’où l’utilité dans un service qualité de mettre quelques travailleurs productifs. Ou mettre un peu de qualitatif dans un service de production pour le rendre encore plus performant.

 

 

Quels intérêts retirer de cette étude ?

 

En fait, ce qui se passe dans un bureau, dans une agence, se retrouve au quotidien pour chacun.
La première loi, celle des 10 %, vous la vivez tous les jours avec les gens qui vous entourent.

Lors d’un précédent article, nous avons vu que certaines personnes pouvaient être toxiques (loi de la moyenne).

  • Aussi, quitte à ce que 10 % du comportement de l’autre a une action sur vous, autant faire les bons choix. Placez vos connaissances au bon endroit comme on le ferait pour les productifs et qualitatifs dans l’étude.

    Entourez-vous de personnes motivées, avec un bon moral, qui savent aller de l’avant. Et éviter les râleurs, les gens trop frileux qui vous ralentissent, les fainéants…

  • Faites en sorte de mélanger les savoirs et les qualités de chacun. Vous êtes perfectionniste et du genre à attendre avant de commencer. Trouvez une personne productive qui va vous entrainer dans l’action. Si au contraire, vous êtes plutôt productif, côtoyer quelqu’un qui va vous apporter une recherche de la qualité. Vous offrirez ainsi un travail plus complet.

    Faites en sorte de vous entourer de personnes qui vont être complémentaires de ce que vous voulez faire. Et voyez ce que vous, de votre côté vous pouvez apporter.

 

J’ai un fils qui fait du triathlon. Il est plutôt spécialisé en natation et course. En se rapprochant de spécialiste de vélo, il a pu améliorer très nettement ses performances. Et d’un autre côté, il a pu faire connaître son savoir-faire dans les autres disciplines.

En ne côtoyant que des nageurs et coureurs, son niveau vélo n’aurait pas évolué de la sorte.

D’où l’intérêt ; et cette étude le confirme de bien s’entourer. Mais aussi de faire en sorte de fréquenter des personnes qui vont être complémentaires de vos qualités et savoirs.

Une émulation va s’ensuivre et apporter du bénéfice de manière automatique.

 

 

Votre action du jour.

 

Faites le tour des personnes qui vous entourent. Est elles pour vous le meilleur moteur pour aller de l’avant ? N’y a -t-il pas parmi celles-ci quelques unes que vous gagnerez à prendre de la distance.

D’un autre côté, est-ce que parmi vos connaissances certaines sont complémentaires par rapport à ce que vous désirez faire ? Posez-vous ces questions. Et voyez comment vous pouvez, vous aussi, mettre en place dans votre entreprise (votre vie au quotidien en fait), une meilleure répartition de vos compagnons de route.

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Est-ce que vous profitez des 10 % de bonnes qualités des autres ? faites-vous profiter des vôtres ? Avez-vous une expérience de partage de ces connaissances et savoirs comme dans l’étude ?

Remplissez le formulaire ci-dessous et téléchargez votre livre ! 120 Astuces pour gagner du temps !



Commentaire Je me bouge, je choisis mon voisin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *