Menu +

Je me bouge , je fais un noeud à mon mouchoir !

 

 

 

 

Un noeud à mon mouchoir ? Vous connaissez cette façon de faire qui semble dater d’une autre époque. Le principe était de faire un nœud à son mouchoir. En faisant ce nœud, vous posiez un indice pour ne pas oublier. « J’ai fait un noeud à mon mouchoir », c’est pour me rappeler de….

Efficace non ?

 

 

noeud à mon mouchoir, noeud mouchoir
    Je fais un noeud à mon mouchoir !

 

 

Je fais un noeud à mon mouchoir !

 

Je vous parle d’un temps « lointain » où les gens utilisaient encore cet accessoire. Le papier ayant remplacé le tissu, les méthodes ont changé.

Mais, il faut le reconnaître. Cette méthode ancestrale a permis d’éviter certains oublis.

Cependant, il faut aussi l’avouer. Bon nombre de personnes se sont retrouvé avec un nœud, voire plusieurs avec l’impossibilité de se rappeler à quoi ils correspondaient.

Est-ce vraiment la bonne méthode ?

 

 

Pourquoi cet article ?

 

Avant d’aller plus loin, je vais vous raconter une situation qui vient de m’arriver. Dernièrement, je me promenais dans mon jardin. Je remarque un morceau de bois qui était disposé d’une manière bizarre. Ou du moins inhabituelle. Je fais un effort de mémoire. S’il est disposé ainsi, c’est que j’avais l’intention de me rappeler de quelque chose. Une chose à faire par la suite. J’ai quelquefois l’habitude de procéder ainsi.

Mais, j’ai beau regarder autour de moi, faire tous les efforts pour me remémorer, rien n’y fait. Le « noeud à mon mouchoir » qui s’était transformé en un morceau de bois dont le rôle était de me rappeler n’a pas fait son travail. J’avais du faire cela naturellement sûr de moi !

Vous avez déjà connu ce genre de situation ?

Vous utilisez un repère qui par la suite ne remplit pas son rôle de rappel.

C’est cette situation qui m’a donné l’idée de faire un article là-dessus.

 

 

Et vous, cela vous arrive… ?

 

Combien de fois vous est-il arrivé de procéder ainsi ?

Vous êtes plongé dans une situation. Et à un moment vous notez une action qu’il vous faudra faire par la suite. Concentré sur votre activité du moment, vous décidez donc d’utiliser un moyen pour vous rappeler cette idée par la suite. Vous n’avez, ou vous ne prenez pas le temps de noter cela quelque part en toute lettre.

Pour cela, chacun a sa propre façon de faire, un repère, un «noeud à mon mouchoir ». D’autres peuvent se le répéter sans cesse jusqu’à être en mesure de le noter quelque part.

Ensuite, le souvenir vous revient en tête et il vous suffit de l’exécuter.

Mais voilà, quelques fois…, souvent, vous êtes tout à fait incapable de vous rappeler.

 

 

Le contexte a changé !

 

C’est tout à fait normal. Au moment où cela arrive, vous êtes totalement plongé dans la situation et cela est une évidence pour vous. Cela a du sens. Par contre, une fois que vous n’êtes plus dans « l’ambiance « du moment, cela ne fait plus tilt !

Cela ne va plus de soi ! Le contexte a changé.

La nouvelle situation dans laquelle vous vous trouvez ne vous replonge pas dans la situation où vous étiez. Situation qui elle vous rappellerait sans problème ce dont vous voulez vous souvenir.

Alors, comment faire ?

 

 

Le moyen simple à adopter !

 

En fait, c’est simple. Évitez de faire de gros effort de mémoire. Arrêtez d’utiliser toutes des techniques pour vous rappeler.

Pour être sûr de ne rien oublier, il n’y a qu’une action à utiliser.

Notez là ! Immédiatement !

N’attendez pas que le temps fasse son effet et que vous retrouviez avec un trou noir en tête. Comme vous le savez l’es idées sont éphémères et surviennent à tout moment sans vous prévenir.

Et c’est exactement la même chose quand vous avez en tête de faire quelque chose de précis. Il est possible que quelques minutes, voire quelques secondes cela vous échappe.

Donc rien de mieux qu’un petit bout de papier et un crayon.

Et là, vous êtes sûr de ne pas l’oublier ! Vous pouvez en toute tranquillité continuer ce que vous êtes en train de faire. Plus de soucis ou de problèmes en tête.

Une fois la tâche terminée, vous pourrez vous lancer dans cette nouvelle tâche.

 

 

N’oubliez pas !

 

Voilà un article court qui met en lumière une façon simple d’éviter de « perdre la mémoire ». Le sujet avait déjà été abordé dans un autre article (n’oubliez pas les paroles).

Mais ce petit rappel ne peut pas faire de mal. D’ailleurs, cela m’a servi très récemment comme je viens de vous le dire. Les occasions ne manquent pas pour utiliser cette façon de procéder.

Alors, pas de temps à perdre, sortez votre papier et votre crayon ! Ou votre smartphone bien sûr, le principe est que ce soit noté.

 

 

Votre action du jour

 

Votre action du jour est simple. Équipez-vous d’un papier et d’un crayon que vous avez régulièrement à portée de mains. Ce peut être votre téléphone intelligent. Ce qui compte, c’est de ne pas oublier de noter au fur et à mesure les actions futures que vous devrez faire. Notez-les pour ne pas les oublier !

Mettez en place le moyen que vous souhaitez. Cela vous évitera de dire « j’ai fait un noeud à mon mouchoir « et je ne sais plus pourquoi !

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Avez-vous l’habitude de faire des « nœuds à votre mouchoir » ? Quelle est votre technique pour vous rappeler ?

Vous voulez ou aimeriez écrire un livre ? Comment commencer et trouver la motivation ? Toutes les étapes et 1 méthode complète, la méthode IQARE.



1 commentaire sur Je me bouge , je fais un noeud à mon mouchoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.