Menu +

Je me bouge, je me prépare une bonne journée alimentaire !

 

 

Une bonne journée alimentaire, on a en a parlé lors du précédent article. Aujourd’hui, on passe à la pratique. Les conseils suivants pour la plupart, vous les connaissez. Ce qui est intéressant c’est de voir ceux que vous respectez et ceux sur lesquels vous pouvez très nettement progresser. On n’oublie cependant pas un des 5 commandements qui est de prendre plaisir à manger. Sinon, l’application va être compliquée, pour ne pas dire plus…

 

 

fruits et légumes, alimentation journée, bonne journée alimentataire, Monk Christian GODEFROY, Dominique GOURDY, équilibre alimentaire, antioxydant, anti oxydant
                                  Les fruits et légumes, j’adhère !

 

Chacun sa vision de la nourriture.

 

Il n’est pas question dans l’article de mettre en avant une alimentation spécifique à un pays. Différentes cuisines, comme la cuisine crétoise, la cuisine d’Okinawa, la cuisine japonaise existe et semble donner des résultats intéressants quant à la santé.

On pourrait aussi parlé des pratiques alimentaires telles le végétarisme, végétalisme, véganisme.

Mais ce n’est pas le cas. Les recommandations dont il est question sont plus générales. Des recommandations pour chacun quelque soit son régime ou ses pratiques alimentaires.

 

Tout commence le matin.

 

Le petit déjeuner débute la journée. Nous avons déjà abordé ce sujet dans le blog (petit déjeuner).

Ce va être le moment de mettre de votre côté le maximum de bienfaits.

Commencez par un jus de citron pressé que vous pouvez boire avec un peu d’eau tiède. Cela nettoie l’organisme après une nuit de sommeil.

De plus ; le citron a la capacité de rendre l’organisme plus basique (Citron). Le corps étant habituellement plus acide, ce qui facilite l’oxydation et donc les radicaux libres.

Pour ce qui est de la boisson, privilégiez le thé vert (thé vert). Outre ses nombreux nutriments, le thé vert contient entre autres beaucoup de polyphénols. Polyphénols qui sont comme vous le savez de puissants antioxydants.

Pour compléter le petit déjeuner, évitez, au pire limitez les aliments très sucrés (céréales sucrées, confitures…). Ceux-ci vont entrainer rapidement du fait de la présence de sucres importante dans le sang, la libération d’insuline. Insuline dont le rôle est d’entrainer le stockage des sucres sous forme de réserve et de vous redonner une sensation de faim. Cela se traduit par le « coup de pompe » de milieu ou fin de matinée. (petit déjeuner).

Préférez plutôt un petit déjeuner à base de protéines, œuf, jambon par exemple. Haricots blancs, si vous ne souhaitez pas de protéine animale.

La digestion de celles-ci se fait plus lentement et n’entraine pas cette production d’insuline.

Cela vous permet de tenir facilement jusqu’au repas du midi.

Vous pouvez compléter en fruits frais.

Voilà donc, les mesures simples que vous pouvez prendre pour commencer la journée.

 

Le reste de la journée.

 

Prenez l’habitude de faire des repas structurés à heure (plus ou moins précise) régulière. Évitez les pauses repas sandwich, dans la mesure du possible.

La quantité de pain notamment va entrainer par la suite de nouveau un pic d’insuline avec les suites que vous connaissez maintenant.

Maintenant, voilà un basique que vous connaissez tous. Il ne reste qu’à le mettre en pratique. C’est le fameux 5 fruits et légumes par jour.

Privilégiez les fruits et les légumes. Il y a de nombreuses variétés de tous ces aliments. Utilisez ceux que vous aimez. Faites connaissance avec d’autres que vous utilisez moins.

Ils vous apporteront les nombreux minéraux, fibres et vitamines dont vous avez besoin.

Si vous n’êtes pas adepte de ceux-ci et que vous préfériez les féculents (riz, pâtes, pomme de terre…), commencez à couper vos aliments habituels avec ceux-ci.

Mettez quelques courgettes avec votre riz (1/10), puis augmenter petit à petit les quantités. Essayez les haricots verts, les poireaux, les carottes, les choux. Commencez léger et apprenez à aimer ces aliments. Ils vous rendront service par la suite.

Faites en sorte de manger une fois par jour des légumineuses (petits pois, haricots, lentilles, soja…). Ces aliments sont pauvres en matières grasses, vous apportent beaucoup de fibres, favorables à la digestion. Mais aussi, ce sont des sources de protéines telles qu’elles peuvent se substituer à la viande. Ce sont une des bases des régimes sans apport animal.

 

Que faut-il diminuer ?

 

La première chose, nous l’avons déjà vu ensemble ce sont les sodas (sodas). Cette seule modification dans votre alimentation, va révolutionner votre métabolisme.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que ces boissons sont en fait des concentrés de sucres. Or maintenant, vous connaissez les dangers de ces aliments sucrés. Vraiment, si vous devez commencer par quelque chose, c’est la première étape !

Maintenant toujours dans le domaine des sucres ou aliments assimilés, il est important pour une alimentation saine de diminuer les féculents type riz, pomme de terre, pâtes.

Un moyen à se rappeler pour avoir une idée de ce qui est « néfaste » à une bonne santé, c’est de se souvenir que le blanc, ne vous rend pas service.

Tous les aliments blancs sont à réduire. Qui dit blanc en alimentation pour simplifier dit raffiné. Autrement dit, tous ces aliments ont été travaillés, affinés de telle sorte qu’il ne leur reste plus beaucoup de nutriments. Si ce n’est leur base de glucide (amidon notamment). Or une base élevée en glucide procure un index glycémique haut et donc entraine par la suite des sécrétions d’insuline. Vous connaissez la suite.

Donc dans la mesure du possible, limitez ceux-ci. Préférez-leur les céréales non raffinées, les céréales complétées. Elles sont composées de nombreux nutriments et qui plus est vous en mangerez moins.

Dans la catégorie blanc, vous avez aussi les laitages.

Diminuez les laitages. Il n’est pas question de les éliminer, mais de les réduire. Optez pour les yaourts, les fromages de chèvre et de brebis en priorité.

Pourquoi diminuer les laitages ? Les produits laitiers contiennent du lactose qui est mauvais pour une bonne digestion. Celui-ci est souvent mal digéré et de fait encrasse les intestins.

 

Mais aussi,

 

Et pour finir, là cela va être compliqué pour certains. Il est important de diminuer la consommation de viandes.

La viande a pour effet d’acidifier le corps et donc d’augmenter les phénomènes d’oxydations, entrainant en cela la production de radicaux libres.

Et la décomposition des viandes va produire de l’acide urique qui n’est pas éliminé de l’organisme et donc l’intoxique peu à peu.

Voilà donc l’intérêt des légumineuses que l’on a vu précédemment.

N’oubliez pas que pour toutes ces diminutions, voire arrêts, vous avez votre jour de triche, votre « cheat day ». Ce n’est donc pas une privation totale, mais bel et bien une adaptation de votre alimentation pour une meilleure santé.

 

Que faire pour augmenter encore cette voie vers la bonne santé ?

 

Il y a de nombreux aliments qui ont des pouvoirs très bénéfiques pour la santé. Il ne faut surtout pas s’en priver. Vous pouvez en user sans restriction.

On va trouver dans ceux-ci de nombreux antioxydants.

Voici cette liste

1 Les pruneaux

2 Les fruits rouges

3 Les fruits secs

4 L’ail

5 Les brocolis et autres choux

6 Les poivrons

7 Les tomates

8 Le curcuma

9 Les graines de lin

10 Le chocolat (chocolat).

11 Les kiwis

12 La cannelle

13 Le clou de girofle.

14 Les pommes

15 Les avocats.

 

Voilà une liste de produits dans lesquels vous pouvez faire vos choix. Introduisez-les dans votre alimentation, suivant vos goûts.

À cela vous pouvez rajouter un verre de vin par repas (vin).

Les dernières recommandations en ce qui concerne les aliments santé, pensez à boire régulièrement de l’eau nature, 1,5 l par jour.

Vous pouvez boire un verre d’eau avant chaque repas, cela remplit en partie l’estomac et déclenchera plus rapidement le sentiment de satiété.

Boire un verre d’eau avant repas.

Et pour finir, deux derniers conseils :

  • Diminuer le salage de plats. On ingurgite trop de sels, notamment avec les produits industrialisés. Alors, une fois de plus dans la mesure du possible, faites en sorte de baisser votre consommation de sel.
  • Prenez régulièrement des omégas 3, qui sont essentiels dans le fonctionnement du système nerveux et pour la vie des cellules. Vous les trouverez dans les poissons (saumons, sardines, maquereau, hareng, thon, sole, raie,…), mais aussi dans les fruits à coque, les huiles de colza ; les œufs de poule élevées en plein air.

Pour finir quelques conseils…

 

  • Prenez le temps de macher (mastication). Le fait de mastiquer va favoriser une bonne digestion et une meilleure assimilation des aliments. Mais cela va aussi être le moment de vivre le moment présent du repas. Cela devient en quelque sorte votre méditation alimentaire. Prenez le temps d’évaluer les goûts, les odeurs, les sensations. Vivez ce que vous mangez !
  • Adoptez des assiettes plus petites. Cela parait simple, mais des études ont prouvé que cette façon de faire entrainerait la prise d’aliments en quantité plus petite.
  • Reposez vos couverts entre chaque bouchée. Cela vous évite de vous « gaver » sans cesse et d’envoyer le message de satiété un peu plus tôt.

Cela n’a pas encore été abordé, mais privilégiez les aliments issus de la production Bio ou de l’agriculture raisonnée. Ces produits seront beaucoup moins chargés en éléments toxiques et nocifs. Ils sont plus chers, certes, mais vous en consommerez bien moins.

Alors, prenez votre temps et mangez des produits de meilleure qualité.

 

Votre action du jour.

 

Votre action du jour est de faire le point sur votre alimentation. Que respectez-vous dans ce qui vient d’être écrit ? Combien de points avez-vous mis en place et combien vous pouvez compléter ?

Chaque jour, ajoutez des aliments santé. Inutile de passer par des compléments alimentaires. Si vous mangez varié, votre organisme aura tout ce dont il a besoin.

L’important est, et vous l’aurez compris de prendre conscience de ce que l’on mange et d’y prendre plaisir.

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Est-ce que vous respectez un maximum des conseils alimentaires de l’article ? Quels aliments santé avez-vous l’habitude de consommer ?

Téléchargez votre méthode IQARE pour écrire un livre !



1 commentaire sur Je me bouge, je me prépare une bonne journée alimentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *