Menu +

Je me bouge, je repousse les tentations des têtes de gondoles !

 

 

Les têtes de gondoles ? Vous voyez de quoi il s’agit ! Un présentoir en début d’allée dans un grand magasin. Généralement avec une animation, des supports visuels. Bref, un dispositif qui va attirer les yeux et par la suite les émotions gourmandes. Cela attire l’œil et nombreux sont ceux qui ne résistent pas à la tentation. Le tout très souvent, pour des produits qui ne sont pas, loin de là, des aliments favorables à une bonne santé.

Alors, comment utiliser cette façon de faire dans son quotidien pour l’améliorer ?

 

 

tete de gondole, tête de gondole,tête de gondole, têtes de gondoles, je me bouge, Monk,Godefroy,tentations
                Allez-vous craquer ?

 

Regardez les enfants !

 

Les enfants passent devant ces présentoirs et là, bien entendu ils n’en ratent rien. Que se passe — t’il, alors ? Une fois sur deux, le produit va finir dans le fond du caddie. La tentation est trop grande, impossible de résister !

Ainsi, le petit va se gaver de sucreries ou autres gourmandises qui ne sont pas particulièrement bonnes pour sa santé.

Et les parents (j’en fais partie, j’ai déjà eu ce genre de réflexion) se disent alors que vraiment ce n’est pas ce que l’on peut offrir de mieux aux enfants. On jure bien entendu que la prochaine fois cela ne se passera pas ainsi. Mais, la fois suivante….

 

Cela ne s’arrête pas là !

 

En fait, donc, on râle, mais on continue ainsi. Et a chaque fois, on peut être attiré par ces « messages » envoyés par le magasin.

Mais voilà, ce qui se passe dans ces magasins, êtes-vous sûr de ne pas le renouveler de la même façon à la maison ?

Imaginez, vous êtes dans votre cuisine. Vous voulez ranger la salade et les légumes que vous venez d’acheter au marché. Eh oui, vous avez décidé d’augmenter votre consommation de fruits et légumes. En voilà, une bonne résolution !

 

Je fais la même chose à la maison !

 

Et là devant vos yeux, une vision chargée d’émotions gustatives vous saisit. Un saucisson pose fièrement devant vous. Vous avez beau l’ignorer, vous le voyez qui vous tend les bras. Il ne lui manque que la parole. En fait, vous ne voyez que lui !

La suite, je vous la laisse imaginer. Allez, juste une petite tranche ! Ce n’est pas grand-chose et en plus avec tous les légumes que je viens d’acheter…

Et la tranche se transforme en tranches, voir morceaux. Bref, vos nouvelles résolutions sont vite oubliées. Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais un grignotage débouche quelquefois sur un véritable festin.

Et ce qui est vrai pour le saucisson est vrai pour la plaquette de chocolat dès que vous ouvrez une armoire. Vous le retrouvez avec le paquet de bonbons dans votre tiroir au bureau !

Bref, toutes ces tentations, ces têtes de gondole, mettent vos émotions à contribution et vous avez le plus grand mal à les refuser.

 

Il faut prendre une décision !

 

Alors, allez-vous craquer à chaque fois devant ces têtes de gondoles ? Vous avez vu, il n’y a pas besoin de mettre un présentoir, la tentation va faire son effet.

Aussi, pour maitriser une situation que vous avez désirée, il va falloir prendre des décisions.

Par exemple, pour ne pas prendre de poids supplémentaire, pour envisager une meilleure santé, vous ne pouvez pas continuer à vous faire piéger !

Comment faire face à ce qui apparait comme des têtes de gondoles, qui vont vous piéger ?

 

Quel est mon choix possible ?

 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous.

 

  • Le plus simple (à dire, un peu moins à faire), n’achetez pas ce qui risque par la suite de vous tenter. Laisser les sucreries, ce qui peut être grignoté pour les autres. Ce n’est pas compliqué à comprendre, si c’est devant vous, vous aurez du mal à ne pas fléchir. Si au contraire, c’est encore dans le magasin, vous vous doutez que si vous êtes pris d’une grosse envie, cela sera plus compliqué !
  • Facile aussi, éliminez les têtes de gondoles. Autrement dit, éliminer tout ce qui peut vous tenter. Prévoyez des boites, cachez ou masquez ce qui vous le savez risque de vous attirer. Évitez la tentation à peine le frigo ou l’armoire ouverts. Rappelez-vous, c’est si simple de craquer à la seule vue !
  • Plus compliqué. Utilisez ces tentations visibles pour vous forger la volonté et la discipline. Prenez le parti de combattre vos « démons ». En résistant, vous vous endurcissez et formez votre force de caractère. Faites cela pendant quelques jours. Puis passer à la semaine et la quinzaine. Finissez par un mois. Tout ça, c’est total bénéfice pour votre poids et votre santé !
  • Là, on utilise une autre méthode. Vous allez vous préparer vos propres têtes de gondoles ! À vous de mettre en évidence sur le devant de votre frigo, des aliments bons pour votre santé. Peut-être, vous aimez les fraises, les carottes, une tomate nature, les tomates cerises ou quelques produits diététiques. Quelques fruits secs dans l’armoire, bien visibles. En prenant cette habitude de manger plutôt ce genre de produits, vous remplacez la mauvaise habitude précédente par celle-ci.

J’arrête les têtes de gondoles !

 

Voilà vous avez compris le principe. Il est important de se méfier de tout ce qui va pouvoir vous tenter.

En fait, on pourrait ne pas s’arrêter aux produits alimentaires. Voyez ce qu’il en est avec le journal de la télé, la télécommande à portée de main dans votre canapé. Tout cela, ce sont des tentations, auxquelles il peut être difficile de résister. Privilégiez un livre à côté du canapé, on ne sait jamais…

Et quant aux smartphones ou ordinateurs, la situation est la même. Si votre portable est éteint, vous pouvez totalement oublier la tentation des SMS, des messages.

C’est tellement tentant, quand vous entendez le son du message rentrant. Eh oui, vous voyez les têtes de gondoles peuvent aussi être sonores.

 

Votre action du jour

 

L’action du jour, c’est d’utiliser une ou plusieurs des méthodes données pour affronter les têtes de gondole. Évitez tout ce qui peut être tentant, que soit visuellement, auditivement ou par rapport à l’odorat. Éliminez ou utilisez cela pour lutter et tester votre volonté. Prenez bien soin de noter le moment où vous commencez. Et voyez combien de temps vous tenez. Essayez de battre votre record par la suite….

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Vous arrive-t-il de craquer devant les têtes de gondoles ? Que faites-vous pour lutter contre cela et gagner votre combat ?

Recherches utilisées pour trouver cet article :je me gondole

Vous voulez ou aimeriez écrire un livre ? Comment commencer et trouver la motivation ? Toutes les étapes et 1 méthode complète, la méthode IQARE.



1 commentaire sur Je me bouge, je repousse les tentations des têtes de gondoles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.