Menu +

Je me bouge, quelle posture au bureau ?

 

 

Quelle posture au bureau ? Il peut paraître bizarre de s’intéresser à cela ! Et pourtant, cela a certainement une importance cruciale quant à votre santé. Mais aussi sur votre humeur. C’est ce que nous allons voir dans l’article d’aujourd’hui.

 

posture au bureau, adopter bonne posture, bureau, position corps
  J’adopte la bonne posture et je fais des pauses !

 

 

Commençons par un calcul rapide !

 

À votre avis, combien de temps restez-vous assis si vous vous travaillez dans un bureau ? La réponse paraît étonnante. Mais si l’on ajoute le temps de transport, les moments où vous regardez la télévision. Il vous arrive régulièrement d’être dans la position assise plus de 10 heures.

Autrement dit, vous passez plus de temps assis que vous en passez à dormir allongé.

Est ce que vous pensez que le corps a été conçu pour cela ?

Imaginez l’homme préhistorique assis le tiers de sa journée. Ou le chevalier sagement installé dans un fauteuil ou une chaise tout ce temps-là.

Il est clair que le corps humain n’a pas été prévu pour cela.

Peut-être qu’avec le temps, les organismes s’adapteront à cette situation. Mais pour l’instant, ce n’est pas le cas. Et comme nous allons le voir, de nombreux troubles peuvent résulter de cette attitude assise.

 

 

Ce qu’en disent les études médicales ?

 

En effet, de nombreuses études ont pu montrer le côté néfaste de cette nouvelle façon d’être. Il s’agit d’un phénomène récent dû à la généralisation du travail assis. Et ce par rapport au travail debout qui était plutôt la règle il y a encore quelques années.

Les résultats de ces études sont sans appel. La station assise durant de nombreuses heures provoque de nombreux maux de santé.

  • Obésité
  • Problèmes du squelette et des muscles.
  • Mauvaises positions chroniques et durables.
  • Problèmes cardiovasculaires

En position assise, le métabolisme est au plus bas. Il s’ensuit des problèmes de circulation, de gestion des graisses et des sucres. Mais cela vous le saviez, l’inactivité entraîne cela. Et la position assise peut être assimilée à un manque d’activité.

 

 

Mais cela ne s’arrête pas là !

 

Du fait de l’inconfort au fur et à mesure des minutes en position assise, l’attention diminue.

Cela entraîne par la même occasion une baisse de productivité.

D’ailleurs, c’est un phénomène que vous ressentez certainement lorsque vous faites une pause. Dans un article précédent, vous avez compris l’importance que pouvaient avoir les pauses (travaillez plus en faisant des pauses !).

En effet, que se passe-t-il après une petite pause. Alors que votre concentration avait diminué quelques minutes avant votre arrêt ? En revenant vous vous replonger sans problème dans, votre travail.

Vous êtes plus détendu aussi bien moralement que physiquement. Et vous pouvez de nouveau porter toute votre attention sur votre tâche.

 

 

Observons cela de plus près !

 

Prenez le temps de vous regarder assis devant votre bureau.

Dans un premier temps, vous vous retrouvez le buste droit, le regard bien à l’horizontale. Puis petit à petit, vous commencez à vous incliner vers votre clavier.

Vos yeux se fixent vers le bas, vos épaules se replient vers l’avant. Votre dos se courbe vers l’avant, vos bras forment un angle inférieur à 90°.

Le pire serait que vous croisiez les jambes !

Quoi, vous croisez les jambes ?

Avouez, le tableau pourrait être drôle ! Mais rappelez-vous ! Il s’agit de vous !

Du coup, je ne vous fais pas un dessin, mais :

Votre respiration est réduite, votre position n’a rien de naturelle, vos bras trop pliés bloquent en partie une bonne circulation du sang. Quant aux jambes croisées, là c’est un barrage que vous fabriquez à la bonne irrigation sanguine ! Et que dire de la position de votre colonne vertébrale !

Il n’est donc pas anormal que vos résultats en pâtissent. Et quant à votre santé… ?

 

 

Que faire, travailler debout ?

 

Travailler debout, voilà peut-être une alternative. C’est une alternative d’ailleurs qui fait son chemin et de plus en plus de sociétés vont dans ce sens.

Le problème, c’est qu’à la longue, la position debout va aussi avoir ses conséquences. Mauvaises positions, crampes, fatigue, au bout d’un moment déconcentration. Car en fait le corps est fait pour se bouger. Alors rester immobile debout peut devenir un supplice.

Aussi, certaines sociétés ont ajouté à cette station debout, des ustensiles pour créer un mouvement ; un tapis roulant, un stepper.

La solution est tentante, mais allez-vous chaque jour courir un marathon ? Il y a peu de chance que vous soyez en grande forme en fin de journée !

Mais cette solution peut être intéressante si vous travaillez occasionnellement au bureau. À vous de voir quelle durée vous convient.

Alors, il n’y a pas de solutions ?

 

 

Bougez-vous !

 

C’est vrai que le tableau commence à devenir sombre. Assis, ce n’est pas extra et debout cela pose des problèmes.

Mais vous avez pu le remarquer ces deux postions face à un écran propose la même situation. Outre le tapis roulant précédent, vous êtes immobile devant votre ordinateur ou votre machine.

C’est pourquoi une des solutions pour améliorer grandement votre état physiologique et votre attention va être de vous bouger.

Une fois de plus, cela vous le savez dans la vie de tous les jours. Pour une bonne santé il faut bouger et une bonne alimentation.

Mais travailler au bureau, c’est votre vie de tous les jours, donc le principe reste d’actualité. Il faut bouger !

Mais alors, comment bouger dans un bureau ?

La réponse est simple et tout à fait étonnante ! En ne faisant rien ! Ou plus précisément en faisant des pauses (faire des pauses partie 2).

Le problème est que vous n’avez pas le choix, votre travail demande des périodes d’immobilité. Alors vous allez profiter de vos pauses pour vous bouger.

Redresser la poitrine, prendre le temps de bien respirer. Faire marcher vos jambes et vos bras pour relancer une bonne circulation. Mais cela va plus loin, vous vider l’esprit en faisant toute autre chose. Question de vous replonger dans votre travail avec un esprit plus serein et calme.

Les sociétés n’ont pas instauré (?), la pause gymnastique à la japonaise. Mais rien ne vous empêche de le faire à titre personnel ? Vous pouvez aussi entraîner vos collègues, pourquoi pas ?

C’est une bonne action. C’est pour une meilleure santé et une meilleure productivité !

Aussi, n’hésitez pas à aller voir votre patron pour lui exposer votre façon de faire.

Et puisque vous rencontrez celui qui à la possibilité de changer les choses, parlez-lui aussi des conditions de travail….

 

 

Adoptez le bon mobilier !

 

On vient de le voir. Les pauses sont d’une grande utilité. Il en sera de même des quelques mouvements que vous pouvez faire directement au bureau. Étirements, auto massages, petits exercices.

Mais la première chose à laquelle vous devez vous attacher c’est l’environnement dans lequel vous travaillez. Et notamment la disposition de vos outils de travail.

Quels que soient les outils que vous utilisez, quelques règles de base doivent impérativement être suivies.

Quelles sont-elles ?

  • Dans la mesure du possible, évitez l’écran des ordinateurs portables. Ils vous obligent à adopter une mauvaise position à très court terme. Privilégiez les écrans externes que vous pouvez régler en hauteur.
  • L’écran doit se situer au niveau du regard (1/3 haut de l’écran). Cela pour éviter de baisser la tête ou de la relever en vous cassant le cou. Minimum 50 cm entre les yeux et l’écran.
  • Les épaules doivent être relâchées. Ce qui implique que votre clavier n’est pas au-dessus de votre nombril.
  • L’idéal est que les bras fassent un angle un petit peu supérieur à 90°, au niveau du coude.
  • Prévoyez un dossier pour pourra épouser votre dos. Le corps doit être bien calé en fond de siège. La qualité du fauteuil de bureau est essentielle. C’est là qu’intervient le responsable, vu précédemment.
  • Les pieds sont à plat sur le sol. Ajoutez une cale sous ceux-ci, si votre bureau est trop haut.
  • Les jambes font un angle d’environ 90° avec le corps. Les cuisses et les mollets font un angle aussi d’environ 90°.

Voilà ce que vous pouvez améliorer quant à votre position. Cela vous demandera peut-être de faire un peu de bricolage pour caler les outils à hauteur.

Mais cela sera un très gros « plus » quant à votre santé et votre attention. Aussi, ne tardez pas à faire ces réglages !

Observez-vous et faites les corrections !

 

Votre action du jour

 

Votre action du jour est de vous observer dans votre posture au travail. Est ce que votre ordinateur est à la bonne hauteur, votre écran bien en face des yeux. Est-ce que votre siège vous soutient bien ? Prenez conscience des moments où vous êtes moins à l’aise, et ceux où votre attention baisse. Une fois cette analyse et les corrections faites, c’est le moment de voir si vous prenez bien régulièrement des pauses. D’où l’intérêt de travailler en périodes. Comme c’est le cas pour la méthode Pomodoro par exemple (méthode de travail pomodoro). Est-ce que vous allez opter pour les petits exercices et étirements ?

Rappelez-vous que de tout cela en dépend votre santé et votre productivité !

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Avez-vous testé ces différentes postures, dont la posture debout ? Comment pratiquez-vous pour être à l’aise au travail ?

Téléchargez votre méthode IQARE pour écrire un livre !



1 commentaire sur Je me bouge, quelle posture au bureau ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *