Menu +

Je me bouge, une autre façon d’apprendre !

 

 

Une autre façon d’apprendre . Aujourd’hui, dans cet article nous allons parler d’une certaine façon de pratiquer pour mieux apprendre. Et vous pourrez utiliser cette méthode dans la réalisation de tous vos objectifs.

 

façon d\'apprendre, apprnedre, facon apprendre,apprndre
  Une autre façon d’apprendre la guitare !

 

 

Un mélange de différents genres.

 

Il s’agit d’une méthode qui va allier certaines choses que vous avez déjà vues. En fait un petit mélange avec des résultats, vous le verrez plus qu’intéressant.

Cela va consister à mixer plusieurs éléments, les défis, la méthode des petits pas et certaines méthodes d’apprentissage.

La base de tout cela, une fois de plus et vous ne serez pas surpris, sera l’action.

Car vous le savez ! Inutile de le répéter ! Si vous ne faites rien, il ne se passera….

 

 

J’apprends une langue étrangère !

 

Nous l’avons vu dans le précédent article. Une bonne méthode pour s’améliorer dans une langue étrangère est la méthode du film.

Le principe, de cette méthode est de se concentrer sur une petite partie pour obtenir un résultat. Pour la langue étrangère, il était question de se focaliser sur une seule scène de 2,3 minutes. Et non pas sur un film entier en version originale.

Mais à l’arrivée, vous avez une parfaite maîtrise des mots, phrases, de l’accentuation. Mais aussi de la gestuelle, du rythme.

 

 

Voilà la base de cette façon d’apprendre  !

 

En fait ce que vous allez faire, c’est vous bâtir un succès. Un succès qui sera bon pour la motivation. Qui vous permettra de persévérer et bien sûr d’aller plus loin.

Dans le cas de l’apprentissage de la langue étrangère, par exemple, vous allez parfaitement maîtriser une scène.

Mais ce n’est qu’une scène pouvez-vous penser ? Une simple scène par rapport à tout un film !

Vous avez raison.

Mais faites un essai, travaillez votre scène et enregistrez-vous ! Appréciez le résultat !

 

 

Qu’est ce que vous en concluez ?

 

« Si j’ai réussi à parler “parfaitement” en anglais pendant 3 minutes, je dois pouvoir le faire plus longtemps ! » pourrez-vous penser ! Et nul doute qu’après avoir travaillé de nombreuses scènes, vous risquez de passer un cap. Vous pourrez commencer à faire de l’improvisation, sans avoir besoin d’écouter le texte auparavant.

De plus, un point que vous remarquerez, c’est que vous progressez plus vite.

Quand vous allez vous attaquer à la deuxième scène, vous verrez que vous assimilez plus vite. Vous avez une meilleure connaissance de l’accent. Le rythme ne vous est pas inconnu. Certains mots que vous ne connaissiez pas passent dorénavant sans perte de temps.

 

 

Le cerveau ne s’arrête jamais !

 

Vous gagnez donc en vitesse d’apprentissage. Il s’est créé durant ces exercices de nouvelles connexions dans votre cerveau. Et ces connexions vont être utiles dans les nouvelles scènes que vous travaillez. Cette façon d’apprendre accélère donc le mouvement !

Plus vous allez travailler de scènes, films ou émissions, différents accents, plus vous allez créer une « banque de donnée » qui vous sera utile.

Autrement dit, en maîtrisant parfaitement une partie, vous vous fabriquez un esprit propice à l’apprentissage.

 

 

Mails le plus grand résultat c’est celui-ci !

 

Vous vous enrichissez d’une croyance qui est de savoir que vous en êtes capable.

Comme vous le savez, avoir cette croyance, c’est l’étape incontournable pour alimenter votre persévérance. Vous emmagasinez ainsi de la motivation.

Dorénavant, vous savez que vous avez pu faire une partie. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à continuer et travailler sur un autre élément. Non seulement vous vous sentez capable, mais en plus vous savez que vous avez déjà réussi !

 

 

Prenons un autre exemple !

 

Vous voulez apprendre à jouer de la guitare. Plutôt que de vous éparpiller dans les différents styles. Plutôt que d’apprendre de nombreux accords, de travailler de nombreux rythmes. Prenez la décision de ne travailler que sur un morceau de guitare.

Mais ce morceau de guitare, vous allez le travailler de la même manière que la technique du film pour les langues. 2,3 minutes, pas plus et vous ne travaillez que sur celui-ci.

 

 

Procédez avec méthode !

 

Faire la connaissance globale du morceau. Apprendre à connaître les différents « mots », autrement dit les notes.

Puis les « phrases », suite de notes.

Ensuite, ce sera le rythme, puis la gestuelle. Une fois que vous aurez bien travaillé cela, autant de fois que nécessaire, ce sera la méthode « shadow ». Vous répéterez phrase par phrase, celles du joueur. Puis vous jouerez les « phrases » en même temps.

Et pour finir, vous pourrez vous enregistrer pour apprécier vos progrès et faire des comparaisons.

Ce qui vous permettra de progresser sur les points faibles.

 

 

Le résultat est là !

 

Mais à la suite de cela, que se passe-t-il ?

Cela fait peut-être 2,3 semaines voire un mois que vous travaillez et vous connaissez parfaitement un morceau.

Ensuite, vous passez à un autre morceau, et ainsi de suite. Pour quel résultat ?

Certes, vous ne connaissez pas tous les accords, tous les rythmes, tous les styles. Et pourtant, lors d’une soirée, vous pouvez vous retrouver sans problème avec une guitare et jouer les 4 morceaux que vous avez appris.

OK, ce n’est pas beaucoup, mais combien en seront capables dans cette même soirée . Et cela ne vous aura pris que 2 ou 3 mois. Pas mal comme résultat ! Non ?

 

 

Les bases sont posées !

 

Mais cela n’est pas tout. Vous aurez appris à bouger vos doigts, les assouplir. Petit à petit, vous avez fait connaissance avec le manche de la guitare. Vous aurez une connaissance d’un certain rythme. Certains mécanismes se seront mis en place dans votre cerveau, et dans vos mains.

Et ces mécanismes vous seront fort utiles pour la suite de l’apprentissage de vos morceaux.

Vous aurez acquis non seulement les notes, les accords, la gestuelle. Mais vous aurez plus que cela. Vous aurez la motivation, la confiance de savoir que vous pouvez. Et cela vous permettra d’être persévérant pour allez encore plus loin.

Vous comprenez ainsi que vous allez progresser de plus en plus. Et plus rapidement.

 

 

Vous avez compris le principe ?

 

Plutôt que de vous lancer dans les multiples facettes de la matière ou de l’activité que vous souhaitez apprendre, procédez ainsi.

  • Trouver l’étape de base qui représente un résultat complet. Ce sera le morceau de musique complet pour l’instrument de musique. Le « sketch » parfaitement maîtrisé pour l’apprentissage des langues. Un repas complet gastronomique pour l’apprentissage de la cuisine. Un texte complet pour apprendre le théâtre. La salutation au soleil pour le yoga. Un défi de 30 jours de gainage pour exercer votre corps.
  • Bloquez-vous sur cela et uniquement cela ! Faites, faites et refaites, jusqu’à ce que vous maîtrisiez. Apprenez tout d’abord les « mots », les « phrases », la gestuelle, les émotions. Procédez par petites étapes, par petits changements. Exactement comme pour la méthode du film.
  • Enregistrez-vous et voyez votre progression. Corrigez ce qui peut être amélioré. Dans votre nouvelle activité, vous avez réalisé quelque chose de fini. Quelque chose que vous allez pouvoir présenter. Même si cela ne vous semble que peu, vous en avez réalisé plus la moyenne des gens. Ceux qui s’aventurent à toucher un peu à tout. Qui ont une vue globale, mais qui n’ont rien fait de particulier au final.

Et rappelez-vous qu’en procédant ainsi, vous gagnez aussi une grande confiance. Car dorénavant, vous savez que vous pouvez le faire ! C’est une autre façon d’apprendre !

 

 

Votre action du jour

 

Votre action du jour est de réfléchir à votre objectif. Quelle est la plus petite phase de votre objectif qui constitue à lui seul un « produit » fini ? Pensez que cela ne doit pas être quelque chose trop important. Rappelez-vous des 2,3 minutes de la scène du film.

Ensuite, suivez toutes les étapes pour maîtriser ce « produit fini ». Ne vous attaquez qu’à cela, ne vous éparpillez pas ! Et voyez le résultat obtenu avec cette façon d’apprendre !

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Quelle est votre première étape, votre premier « produit fini » dans votre discipline ? Quand souhaitez-vous le réussir ?

Vous voulez ou aimeriez écrire un livre ? Comment commencer et trouver la motivation ? Toutes les étapes et 1 méthode complète, la méthode IQARE.



1 commentaire sur Je me bouge, une autre façon d’apprendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.