Menu +

La chasse au gaspi. Pas question de ne pas avancer !

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




La chasse au gaspi. Dans l’article d’aujourd’hui, on prépare le 11 mai et le déconfinement. Tu as mis à profit le confinement pour avancer sur certains projets. Tu vas faire en sorte de ne pas gâcher tout le travail que tu as fait ces quelques 55 jours.

 

Un homme avec un loupe. Il va partir a la chasse au gaspi du temps.
     La chasse au gaspi du temps !

 

 

Il ne reste plus qu’à…

 

Peut-être que tu as mis en place la réalisation d’objectifs. Objectifs que tu avais mis de côté de puis longtemps. Ou que tu as décidé en cours de confinement.

Tu as aussi mis en place pas mal de techniques, de méthodes au fil des jours. Que nous avons vu ensemble. (Voir article des 50 jours. Tout est détaillé.) Si tout va bien, tu es arrivé à un « rythme de croisière ». Et tu vois jour après jour ton but se dessiner.

Reconnais que c’est valorisant ! Et que cela fait plaisir de pouvoir et d’avoir pu avancer ainsi.

Maintenant, il reste une chose à faire. C’est un des incontournables du succès. Il te faut persévérer.

Simple, tu vas penser. Maintenant que tu es rodé… !

 

 

Quoi ? La chasse au gaspi ?

 

Mais voilà, le déconfinement arrive et on va basculer dans un autre monde. Est-ce que cela ressemblera à deux gouttes d’eau avec ce qui se passait « avant » ?

Est-ce que tu trouveras facilement le temps de continuer ce que tu as commencé ? Ce sont autant de questions qui n’ont pas les réponses ce jour.

Par contre ce qui est possible, c’est de te préparer pour. Au moins mentalement. Et dès lundi, tu pourras mettre en pratique.

Et la meilleure des choses que j’ai trouvée pour cela. C’est de faire la chasse au gaspi !

Cela veut dire quoi ?

 

 

Il y a eu la chasse au gaspi… dans les années 70

 

Tu comprends certainement le sens. Mais il faut dire qu’historiquement cette chasse au gaspi a été lancée dans les années 70. Après 2 chocs pétroliers. Il était demandé aux Français de faire des économies pour tout ce qui touchait l’énergie.

Il s’agissait alors de faire des économies d’essence en conduisant plus intelligemment. Surveiller les consommations d’électricité. Les optimiser, Etc.

Puis ce fut le tour de toutes les ressources. L’eau, l’électricité, l’alimentation…

Étonnamment, avec le « principe » de la société de consommation, cela s’est calmé par la suite. Les gens consommant de plus en plus. Mais cela est une autre histoire…

 

 

La chasse au gaspi du temps !

 

Puis il y a eu régulièrement d’autres chasses au gaspi. Pour l’écologie par exemple avec la diminution des gaz à effet de serre. Les polluants, les insecticides, etc.

La chasse au gaspi pour les habitations et donc leur meilleure isolation.

Maintenant, pourquoi je te parle de tout cela ?

Eh bien ! Toi aussi tu vas faire ta chasse au gaspi. Tu peux bien entendu, faire la chasse au gaspi à toutes les ressources que tu veux.
Mais celle qui va t’intéresser au premier chef. C’est la chasse au gaspi du temps.

 

 

Il y a des moments « perdus ».

 

Chaque jour, et peut-être encore plus lorsque tu travailles sur site. Il y a de nombreux moments où tu gaspilles ton temps. Les transports, les pauses à rallonge, les réunions. Les discussions interminables, le téléphone, les mails par centaine…

Mais aussi des moments que tu pourrais diminuer sérieusement. Genre les réseaux sociaux, les vidéos sur YouTube, etc.

Comme tu le vois, les moments « perdus » ou du moins, pas gérés du tout, il y en a. Et c’est sur cela qu’il va te falloir travailler.

Tu as pu apprécier le temps qu’il te faut pour réaliser ta tâche du jour. Ou tes tâches, pendant cette période.

Tu auras donc besoin dans ton nouvel emploi du temps, de trouver les minutes nécessaires.

C’est pourquoi, c’est le moment de commencer à y réfléchir.

 

 

Après la journée de travail ?

 

Peut-être que naturellement, en y passant un instant, tu trouves déjà des pistes. C’est bon à noter. Je t’encourage à le faire par écrit si possible. Tu connais la puissance d’écrire ce que tu vas faire.

Mais pour cette chasse au gaspi, tu vas avoir besoin d’observer tes journées.

Au départ, et une fois que ton rythme de croisière sera « revenu ». Si tu as besoin d’une heure pour faire ce qui se rapporte à tes objectifs. Il va te falloir touver cette heure. De la même façon, si c’est plus.

Bien sûr, tu peux envisager de le faire après ta journée de travail. Mais ce serait un mauvais conseil. Tout d’abord parce que tu seras plus fatigué, obligatoirement. Deux, tu risques de délaisser un peu les relations de famille. Que tu as pu particulièrement apprécié depuis ces quelques jours.

Mais surtout, cela te donne plus de chance de ne pas le faire un jour. puis deux, etc.

C’est vraiment le risque.

 

 

Organiser la chasse au gaspi.

 

L’idéal, c’est que tu privilégies ces tâches. Et comme tu as pu le voir, tu en fais tes crapauds du jour. Autrement dit, tu commences par cela.

Une fois cela fait, tu auras toutes les raisons d’être satisfait de ta journée. Mais à côté de cela, il ne faut pas négliger le reste. C’est pour cela que tu auras besoin d’organiser ta chasse au gaspi.

Où trouver les minutes nécessaires pour faire ta journée « normale » ? En fait, celle de ton patron si tu es employé.

Voilà ce que va être ton premier travail à la reprise.

Pour cela tu as plusieurs méthodes.

 

 

Parti fini. Il est midi !

 

La première est expéditive. Il te suffit de te dire qu’à midi, tu as fini journée. Tu auras toute ton après-midi pour faire ce que tu as envie. Ou ce qui te plait.

Je t’ai déjà parlé du parti fini. Imagine que ton patron te dise que tu peux partir dès que tu as fini. Est-ce que tu es d’accord pour dire qu’à midi ce devrait être le cas ?

Si ce n’est pas le cas, fais l’essai ! Et on en reparle…

Pour cette méthode là tu vois. Pas grand-chose à prévoir. Pas de tableau ou autre à remplir. Tu agis et tu fais le nécessaire.

Tu commences par tes tâches basiques et tu enchaines sur ton travail habituel.

Cela fait appel à ta volonté. Mais cela va un peu plus loin. Si tu te mets vraiment dans la tête qu’à midi. Tu as fini le nécessaire (et l’indispensable). Tu vas te mettre dans un processus d’habitude.

Et obligatoirement, tu y arriveras. Bien sûr, il pourra y avoir des loupés. Mais ce qui compte c’est d’y penser. Et de faire en sorte que cela fonctionne le plus souvent. Pour en arriver à tout le temps.

 

 

La deuxième chasse au gaspi.

 

La deuxième chasse au gaspi va être plus une question de réflexion et d’observation.

Il te suffit de te munir d’une feuille qui va te suivre toute la journée. Tu vas noter au fur et à mesure tous les moments où tu ne « travailles » pas. Les moments perdus (et donc rattrapables… C’est exactement ce que tu veux !).

Tu notes les tranches horaires 8 h, 8 h 15, 8 h 30, 8 h 45, etc. Ou toutes les demi-heures. Et tu te mets au travail.

Et chaque fois que tu sors de celui-ci. Pour quelques raisons que ce soient. Tu inscris la durée de l’interruption. En pensant qu’à chaque interruption. Tu rajoutes au moins 10 minutes pour te remettre dans l’action à fond.

Personnellement, je ne sais pas ce que tu fais. Mais tu risques de trouver très rapidement les quelque 60 minutes que tu cherches pour tes objectifs.

Si ce n’est pas le cas, interroge-toi ! Est ce que tu ne veux que vivre, « la vie des autres ». Ou est ce que tu veux vivre pour toi ? Tes objectifs, ce sont peut-être ta future vie indépendante. Mais de toute façon. C’est aussi tout simplement ta raison d’exister, toi, personnellement.

Aussi, je te souhaite de constater que tu as cette possibilité. Grâce à la chasse au gaspi. Tu as la possibilité de trouver les minutes nécessaires pour que ta vie soit meilleure par la suite.

 

 

Ton action du jour

 

Voilà donc, ce que je voulais te dire avant de repartir lundi « à l’assaut du travail ! ». Maintenant, ton action du jour tu la connais. Prends le temps de réfléchir aux moyens que tu vas mettre en œuvre. Pour continuer ce que tu as commencé pendant le confinement. Ensuite, ce sera le moment de partir à la chasse au gaspi. Et de trouver le temps nécessaire pour continuer à aller de l’avant ! Quant à tes objectifs.

Une période se termine. Une nouvelle commence. Fais en sorte d’être prêt ! as-tu

Je te dis à demain pour faire le point sur le confinement. Qu’ appris pendant ce confinement ?

 

 

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Alors pour toi ce sera la chasse au gaspi ? Ou la politique du parti fini (même si tu restes bien sûr) midi ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.