Menu +

La passion, le vrai moteur de l’action !

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




La passion, le vrai moteur de l’action ! Aujourd’hui, place à une petite histoire qui m’est chère. Une histoire toute simple, mais qui met en lumière un point essentiel pour passer à l’action. Et persévérer. Voyons cela ensemble !

 

un joueur de hand tire au but pour illustrer la passion de Tony !
    Le hand ball, c’est sa passion !

 

 

Un matin comme tant d’autres…

 

Tony avait du mal le matin pour aller à l’école. Ce n’était pas nouveau. L’école était loin d’être une passion ! Il lui manquait toujours quelque chose au moment de partir. Finir son sac, car il avait encore ses cours à côté du lit. Il préfère réviser allongé dans son lit avant de s’endormir.

Il ne trouvait pas ses habits. Un jour, il est parti avec des chaussettes différentes à chaque pied. Une autre fois ; il ne retrouvait pas ses baskets. Il est allé en classe avec des sandales.

Alors bien entendu, tous les matins, c’était la course. Et bien sûr l’énervement qui va avec ! Je ne sais pas si vous connaissez cela !

 

 

Les autres… pas un souci !

 

Piétiner de patience en attendant que chacun soit prêt.

Et je vous le dis ! Inutile de lui faire remarquer ! D’ailleurs il ne comprenait pas cet énervement. Il arrivait toujours à l’heure… ou presque !

Quant à savoir si cela posait problème aux autres. C’était le cadet de ses soucis ! Disons plutôt en fait qu’il n’y prêtait pas attention…

Mais une fois de plus, c’est ce qui se passait chaque matin.

Mais depuis, les choses ont changé. Alors, allez-vous me dire. Par quel miracle cela a-t-il pu s’améliorer ?

 

 

La situation empire !

 

Tout a changé quand il s’est inscrit au club de Hand. Notez que cela aurait pu être un autre sport ou une autre activité. Le résultat aurait sans doute était le même.

Cela a commencé par 2 entraînements par semaine. Et la métamorphose a été rapide. Mais avant cela, la situation avait empiré.

De la même façon que pour l’école, je vous épargne les préparations pour aller à l’entraînement.

Finalement, ce n’était plus chaque matin la galère. Il fallait répéter cela encore le mercredi après midi et le vendredi soir.

 

 

La passion fait son entrée

 

Et un jour, la surprise ! Habituellement, nous partions vers15h20 pour aller au gymnase. Ce mercredi-là à 15 h 15, Tony était fin prêt pour partir. Et tenez-vous bien, il ne manquait rien dans son sac, ni sur lui !

C’était tellement inhabituel, que je me rappelle encore précieusement de ce moment-là ! Pour une surprise, c’était une sacrée surprise ! Je l’ai donc amené à l’entraînement. En chemin, je lui ai demandé comment il avait fait. Il m’a juste répondu : « Rien de particulier, j’étais prêt ! ». Sans plus de commentaires.

Mais le plus extraordinaire, c’est que le samedi suivant, c’était la même chose ! Ainsi que pour les entraînements suivants.

 

 

La passion n’attend pas…

 

Mais pour le reste, l’école, la situation n’avait pas bougé d’un iota. Je lui ai donc demandé pourquoi pour le hand, il était toujours prêt. Et pour l’école, c’était toujours la course…

Et là, la réponse fusa. Peut-être vous vous doutez de celle-ci. Tony me dit tout simplement que s’il était prêt pour le hand. C’est qu’il avait envie d’aller s’entraîner et jouer.

Il était à l’heure, parce qu’il partait pour faire quelque chose qui lui plaisait, qu’il kiffait…

Il mettait ainsi le point sur un des indispensables en matière d’action. Le plaisir, l’envie, voire plus la passion…

 

 

Une passion, sinon rien !

 

Voilà ce qui pouvait le faire changer naturellement. Il suffisait qu’il s’intéresse à une activité pour être totalement motivé. Et mettre en place une organisation pour être sûr de ne rien rater. Il m’expliquait même qu’il avait pensé préparer la veille son sac, pour être prêt à l’heure.

Autrement dit, malgré sa « mauvaise » volonté vis-à-vis de l’organisation. Sa procrastination habituelle. Il avait pris les choses en main et agissait dans le bon sens pour être à l’heure. Mais pas pour tout ! Pour ce qui lui plaisait !

 

 

Merci pour ça !

 

Je lui ai fait part de ma fierté quant à cette attitude. Et je le remerciais. Je lui expliquais que cela me rendait particulièrement service. Je n’avais pas à m’énerver à attendre. Et moi même de mon côté je ne perdais plus de temps.

Alors, vous vous doutez bien que j’en ai profité pour voir comment il était possible d’aborder le départ à l’école.

J’avoue que j’ai eu du mal à l’époque a lui donner une envie « irrésistible » d’aller à l’école. De trouver de véritables raisons d’aimer les études et ses professeurs. Si vous avez des idées, n’hésitez pas !

 

 

Comment j’ai utilisé sa passion ?

 

Ce qui a penché dans la balance, c’est de l’avoir remercié de se préparer pour le hand. Et aussi, de lui expliquer que si ce sport lui plaisait. Pour moi c’était souvent une contrainte. Un peu comme lui l’école.

Pour lui, il s’agissait de sentiments forts avec le sport. Et pour moi, c’était aussi des « moments » forts avec ces attentes chaque matin…

Et là, étonnamment, il a compris. Il a pris conscience que son attitude ne facilitait pas la vie des autres. Et il a fait en sorte de mettre en place une organisation pour ne plus être en retard le matin.

C’est ainsi que j’ai pu utiliser sa passion pour résoudre un problème qui durait jusque là !

 

 

J’allais oublier…

 

Ce que je ne vous ai pas dit. C’est qu’il avait oublié de me dire que s’il arrivait en retard à l’entraînement. Son coach ne le mettait pas sur la feuille de match comme titulaire. Mais comme remplaçant.

Autant vous dire que lorsque vous êtes passionné, cela calme ! Est-ce que cela est intervenu dans la balance ? Un peu certainement ! Mais sa réelle passion suffisait à le mettre dans un autre mode. Le mode ACTION.

 

 

Avec la passion, vous avancez !

 

Ce sera ainsi la conclusion de cet article. Le véritable moteur pour passer à l’action c’est l’intérêt que vous portez à l’activité que vous entreprenez. Si vous êtes intéressé, mieux même passionné, vous n’aurez aucun mal à passer à l’action.

D’ailleurs, cela ne sera pas un travail pour vous, juste un plaisir. Un jardinier qui a la passion de son jardin, n’aura aucun souci à retourner la terre. À enlever les mauvaises herbes… Il y passera un temps fou, là où d’autres n’y voient aucun intérêt !

 

 

Seules, son envie et sa passion le mèneront.

 

Si par contre, il fait cela à contrecœur, par « obligation ». S’il ne voit pas l’intérêt de faire cela, il y a de fortes chances qu’il se lasse. Et par la suite, laisse donc tomber.

Aussi, n’essayez pas de vous lancer dans une aventure sans intérêt pour vous. Vous avez toutes les chances d’abandonner en route. Et rappelez-vous ! Même une sanction ne saura suffire à vous faire triompher si la passion n’est pas derrière

 

 

Votre action du jour

 

Votre action du jour, c’est de mettre des sentiments derrière ce que vous faites. Êtes-vous particulièrement intéressé par ce que vous faites ? Avez-vous de la passion pour l’activité qui vous occupe ? Si oui. Alors, cultivez cette passion pour aller encore plus loin. Si non. Prenez le temps de voir quels avantages, quels intérêts vous pouvez retirer de ce que vous faites. Et rappelez-vous ce que Tony a appris. C’est la passion qui vous fait avancer et passer à l’action !

 

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Faites-vous votre travail par passion ? D’ailleurs, avez-vous une passion ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.