Menu +

Le défi, la méthode “commando” !

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




Le défi ou la méthode “commando”. Dans l’article d’hier je te vantais le fait d’en faire moins pour mieux avancer. Le principe était de diminuer certaines tâches inutiles, voire néfastes. Aujourd’hui, je te propose une méthode pour aller plus loin. Et surtout plus vite. Vraiment plus vite.

 

Photo d\'une infirmière proposant un vaccin. Dans mon article le vaccin à un problème peut être le défi.
    Le défi ? Le vaccin pour ton problème…

 

 

Le confinement montre le chemin !

 

Comment fais-tu pour diminuer les tâches qui te ralentissent ? Le principe est de prendre le temps de l’observation. De noter ces tâches et de travailler dessus, afin de les minimiser.

C’est un peu comme le confinement. Pour rester dans l’actualité.

Le virus se « promène ». L’habitude néfaste serait de le côtoyer en rencontrant d’autres personnes. Possiblement atteintes. Ainsi, le mal se propage.

En adoptant le confinement. Là pour le coup, tu en fais moins. Plus de promenade, plus de sorties, plus de magasins.

L’effet positif, c’est que cela ralentit la progression du virus. En faire moins pour avancer mieux. C’était le titre de l’article d’hier.

 

 

La solution, le vaccin.

 

Maintenant, l’idéal pour reprendre le cas du virus. C’est de l’éliminer et là, il faut un traitement. Ou une opération du Saint-Esprit qui ferait volatiliser la « chose » ! Mais, évidemment cela ne se passe pas comme cela.

Il ne reste donc plus que la médication ou le vaccin. Car le virus lui, il n’y a pas de raison, va continuer à circuler.

Eh bien, c’est à cela que va ressembler la méthode que je te présente aujourd’hui. Et tout comme pour le virus, il est important que cela aille le plus vite possible. La situation a assez duré… ! Non ?

Alors, de nombreux essais sont faits.

 

 

Résumons le processus.

 

Pour résumer.

  • Le mal est là
  • On veut s’en débarrasser ou le rendre inoffensif. Cela a assez duré !
  • On teste différentes possibilités. On fait des essais le plus rapidement possible.
  • Si tout va bien. Et ce devrait être le cas (il faut l’espérer). La situation s’arrange.
  • Le vaccin empêche le mal de revenir… Du moins de provoquer ses terribles effets négatifs.

Le seul problème qui subsiste. C’est que le virus revienne sous une autre forme. Et là, il faut reprendre le processus. De façon identique, ou sous un autre angle.

Est ce que cela ne te rappelle pas des situations de la vie courante ?

 

 

Un exemple pour illustrer.

 

Prends un exemple.

Tu veux perdre du poids. Le mal en question là, c’est que tu as des kilos en excès. (Avec tous les problèmes que cela entraîne). Et maintenant, cela a assez duré… !

Une des idées qui te traverse l’esprit. Tu vas faire un régime. En fait, c’est une solution parmi d’autres possibles. C’est en quelques sorte ton vaccin ou ton médicament…

Tu penses et à raison que cela va arranger la situation. On va dire que c’est le cas.

Le risque possible ensuite. C’est le fameux effet yo-yo qui ruine ce que tu as pu faire auparavant. Alors ce sera à toi de reprendre le processus.

Comme tu peux le constater, les étapes sont tout à fait comparables.

De plus, si tu es dans une situation de crise. Bien oui, c’est devenu insupportable cet excès de poids ! Alors, tu veux aller le plus vite possible.

 

 

Comment naissent les défis ?

 

On arrête la comparaison dorénavant. Parce qu’on est d’accord ! La situation que je te propose est moins tragique !

Tu veux donc aller le plus vite possible. Une des solutions qui s’offre à toi est le défi. C’est-à-dire que tu vas te proposer une mission. Et pour que la mission soit efficace tout en restant raisonnable. Tu vas te fixer une durée.

Et voilà donc ce que devient ta mission.

« Je me lance le défi de perdre 3 kilos en 1 mois ! ».

Note bien que les défis peuvent se rapporter à n’importe quelle situation.

 

 

Des défis à la pelle !

 

Mon problème est :

  • Mon blog a peu de contenu. Le défi (mon vaccin…) est de faire un article par jour pendant 1 mois.
  • Je veux lancer ma chaîne YouTube. Je fais une vidéo par jour pendant 30 jours.
  • Ecrire mon livre. J’écris 1000 mots chaque jour pendant 60 jours.
  • Je suis timide. Je rencontre une personne par jour pendant 1mois. (Ce va être compliqué ce mois-ci… 🙂 )
  • Je ne suis pas à l’aise à l’oral. Je travaille ma voix et ma communication chaque jour pendant 30 jours.
  • Pour avoir un bon maintien. Je travaille mes abdos au quotidien pendant 1 mois.

 

Le défi et ses 2 spécificités.

 

Tu vois, le défi peut s’adapter à toutes les situations. On peut comparer cela à un objectif à court terme. Mais le terme défi ajoute 2 autres aspects.

  • Le premier, c’est l’aspect de la compétition. Il y a un résultat à faire. Quelque chose de pas fait jusque là. Ce peut être du sprint long, du demi-fond. Ou plus précisément une mission « commando ». Cela doit rester bref. Sinon cela redevient un objectif classique.

Les qualités pour réussir vont être la discipline et la volonté. Et cet esprit de compétition. Accompagné souvent d’une dépense d’énergie (physique ou mentale, plus ou moins grosse).

  • Le deuxième point, c’est que pour un défi. Il y a toujours, du moins très souvent, un engagement. On se donne un défi et on le fait savoir. Ce qui, bien entendu rajoute à la détermination. Il n’est pas question de décevoir ceux à qui on en a parlé.

 

Le défi pour éliminer un défaut.

 

Maintenant, le défi peut aussi se rapporter à des aspects que l’on souhaite abandonner, éliminer.

Dans l’article d’hier on parlait de grignotage. C’est le cas évoqué juste au-dessus avec la perte de poids. Il était aussi question de sodas.

Si tu as un esprit de compétition, cela peut remporter la mise. Et te décider à te lancer.

Tu peux aussi t’engager à :

  • Arrêtez les réseaux sociaux ou les limiter à maxi 1 heure par jour.
  • Oublier la télé et ses infos dévastatrices.
  • Ne plus regarder ses mails que 2 fois par jour.

 

Ton action du jour

 

Est-ce que cela va être ton 3e objectif ? Tu vas te fixer un objectif court sous forme de défi. Comme tu as pu le remarquer, certains défis. Notamment ceux qui ont pour but d’éliminer une mauvaise habitude, ne demande pas de temps. Tu peux donc sans souci les rajouter. Les seuls ingrédients dont tu as besoin sont l’esprit de compétition, la discipline et la volonté.

Si tu as du temps. Tu peux envisager un défi qui règle un problème (blog, vidéo, maintien, confiance en soi… voir ci-dessus). Ou d’apprendre une nouvelle activité (dessin, méditation, photo…). Un défi pour améliorer la santé (douche froide, alimentation saine, gym…)

Pour ce qui est d’une nouvelle activité, on aura l’occasion d’y revenir. Cela peut être très intéressant au vu de la situation actuelle.

Je te dis donc à demain pour une nouvelle journée de confinement. Et une nouvelle action.

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Quel défi as-tu choisi ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



3 commentaires sur Le défi, la méthode “commando” !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.