Menu +

Le Flow, le flux, être dans la zone, comment faire pour y accéder ? 11 Règles à suivre.

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




29

Dans le précédent article, nous avons pu faire connaissance avec le flow. Chacun dans sa vie a ressenti ce moment où tout semble possible, tout semble couler et se passer à merveille.

Il suffit de voir les enfants, ils peuvent être totalement à leurs occupations et ne s’occupent absolument pas du temps. Ils ne lèvent pas la tête et sont totalement dans un autre monde, concentrés dans leurs activités.

Flow, flux,etre dans la zone,Mihaly Csikszentmihalyi, sérénité,respiration,11 règles,compétences, défi, challenge
Le Flow chemin vers le bonheur !

Qui est concerné par le Flow ?

Cela vous est obligatoirement arrivé. Des moments où vous avancez à pas de géants, vous avez la totalité de vos possibilités cérébrales dirigées vers l’obtention de résultats. Ce peut être aussi simple qu’un puzzle, un sudoku, un article, tous travaux manuels… Il n’est pas essentiel d’être un créateur de génie ou une personne avec des compétences bien au-dessus de la normale.

Cependant, les compétences restent une des bases incontournables pour envisager de se retrouver dans un moment de Flow.

Eh oui, même pour un sudoku, si vous n’êtes pas patient, si vous n’êtes pas logique, vous aurez du mal à lâcher prise et réussir.

Mais ce qui est intéressant, c’est que cela se travaille, il est possible d’obtenir ces compétences. Il vous restera ensuite à trouver une motivation réelle à ce que vous devez faire

Et à ce moment-là, il sera possible, les deux étapes de base seront réunies pour envisager de vous retrouver dans des périodes de Flow.

Nous allons voir comment procéder pour être dans le Flow.

Les 11 manières d’être dans le Flow, dans la zone.

  1. Avoir suffisamment de temps. Une des sensations en période de Flow c’est de ne pas avoir la notion du temps. Alors pour pouvoir espérer trouver cet état, vous ne devez en aucun cas vous fixer un temps de travail. Ne vous posez pas de limites avant de commencer. 
  2. Avoir une activité qui va vous motiver. Pour avoir plus de chance de son côté, il est important que l’objectif à atteindre soit un vrai challenge, un vrai défi. Si l’on prend l’exemple d’un puzzle par exemple, vous devez le finir. Vous commencez à 15 h et le soir à 23 h vous y êtes encore. Vous n’avez pas vu le temps passé ? Et le lendemain, cela peut être la même chose !Le défi, ce peut être de battre votre record, faire encore mieux que la fois précédente.

    Bref, faites en sorte que votre projet soit un challenge ! (Voir Diagramme comportements.)

    L’activité doit avoir du sens pour vous !

     

  3. Développer les compétences.C’est le deuxième axe à travailler en priorité. Faites en sorte de développer les compétences qui vont faire que vous maîtrisez de mieux en mieux votre sujet. La progression entraine le succès, qui lui même entretient la motivation.En maîtrisant parfaitement votre activité, vous serez poussé à vous donner des challenges supplémentaires.

    Toutes les opérations « couleront », sans effort.

     

  4. Prendre possession du moment afin de le reproduire.Si vous avez déjà ressenti cette sensation, ou si vous la ressentez, prenez-en pleinement conscience. Observez les conditions qui vous ont amené à cela.Notez-les. Prendre conscience de cet état même si il ne dure pas très longtemps vous confirme que vous pouvez le faire. Et vous le savez, quand on sait que l’on peut, il est beaucoup plus simple de reproduire.Il se produit à un moment ou un autre, ce que l’on pourrait appeler un point de bascule. Vous passez dans un autre état. C’est ce moment-là qu’il faut attraper pour être en mesure de le reproduire.

    Si vous écrivez, un livre, un article par exemple, vous pouvez vous échauffer en écrivant tout et n’importe quoi. Après un moment, il se peut que vos doigts sur le clavier ou votre stylo s’emballent et d’un coup produisent plus de textes que vous n’auriez imaginé ? Ça y est, vous y êtes ! Notez ce moment et ce qui a fait que vous vous soyez envolé.

     

  5. Environnement propice au flow.Faites en sorte de vous retrouver dans une ambiance favorable.ce peut-être avec de la musique, dans un cadre particulier, entouré de gens que vous appréciez.Ne soyez pas perturbé, cela entrainerait obligatoirement votre retour aux affaires courantes.

    De l’ambiance oui, mais pas trop du fait du point n° 6.

     

  6. Arriver à la saturation cérébrale.Comme Mihaly en fait part dans sa vidéo, notre cerveau ne peut pas gérer plus 110 bits d’informations à la seconde. Les sources de perturbations sont des informations, prendre conscience de son corps, ressentir la notion de faim aussi. Autrement dit pour être dans le flow, la totalité de vos capacités cérébrales doit être utilisée dans ces moments. Elle doit servir à utiliser vos compétences (D’où l’intérêt de parfaitement les maitriser.), aller vers le résultat souhaité, suivre au fur et à mesure le déroulement… 
  7. Ayez un objectif clair.On peut penser que dans cet état, non seulement votre cerveau conscient travaille à son maximum, mais qu’il en est de même pour votre inconscient.Si l’objectif que vous envisagez est clair, alors les deux états de votre conscience sauront quelle est la route à suivre. Cela aidé par la qualité de vos compétences feront en sorte que cela « coule » naturellement.

     

  8. La respiration.Libérer au maximum vos tensions et votre mental. Adopter la respiration profonde pour cela.En pratiquant la respiration profonde vous prenez aussi conscience de vous et de vos qualités intrinsèques. Cela vous ramène à la prise de conscience de vos compétences. Et vous savez que celles-ci sont une étape obligée.

     

  9. Niveau de concentration très élevé. Le principe est de se concentrer sur une seule activité pendant un instant donné. On utilise toute l’énergie sur cette action. Imaginez-vous en haut d’une descente vertigineuse en VTT. Sur le moment vous ne pensez pas au temps qu’il fait, si vous avez payé vos impôts, non une seule chose vous obsède, la pente !Une fois parti, toute votre énergie, toutes vos pensées sont réunies pour le même objectif, arriver en bas dans les meilleures conditions.

    Et si vous arrivez en bas en ayant battu votre record, en ayant trouvé cela simple, voire presque facile, alors peut-être étiez-vous « dans la zone ».

     

  10. Optimiser son travail.Chercher à optimiser votre travail en le détaillant en le performant. On peut ressentir du Flow dans tout ce que l’on, fait, c’est comme un muscle, il faut l’entraîner. J’ai trouvé une vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=S8VkXznu_bk), vous verrez cela se passe après 30 secondes, tout peut devenir une activité propre au Flow. 
  11. Se libérer de la peur de l’échec.La peur de l’échec entraine une analyse, analyse qui va prendre le dessus et empêcher la libération de l’esprit. Or cette liberté d’esprit est indispensable. Il y a plusieurs façons de se libérer de la peur de l’échec. La première consiste à améliorer ses compétences. Quand on sait, on fait très facilement et rien n’empêche l’action. En utilisant la répétition jusqu’à la mécanisation, on arrive à cet état ou il n’y a pas de critique.Vous pouvez aussi, il le faut relativiser, voire anéantir cette peur en considérant que si échec il doit y avoir pour arriver à cet état, ce ne sera que partie remise.

    À force de tenter (Mine de rien vos compétences augmentent.), vous allez quoiqu’il arrive un jour approcher cet état, mieux même y être complètement immergé.

Voici en 11 mesures, ce qui fait la base de l’approche de l’état de Flow. Travaillez avant tout vos défis et vos compétences. Prenez le temps de respecter chacun de ces points et nul doute que vous vous approcherez ou toucherez ces moments de purs plaisirs.

 

Votre action du jour, c’est de prendre en compte ces 11 points pour aller dans le chemin du Flow. Cela ne se fera peut-être pas dès les premières fois. En améliorant vos compétences, en clarifiant et en faisant de votre objectif un véritable défi, vous avez de fortes chances de faire ou refaire connaissance avec la zone. Faites-vous plaisir ! Le bonheur est à une portée de Flow !

 

« Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. »Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Comment faites-vous pour atteindre le Flow ? Avez-vous une technique particulière à nous faire partager ?

Recherches utilisées pour trouver cet article :comment entrer dans la zone,Comment entre dans la zone,comment entrer dans la zone au basket?les conditions,comment entrer dans le flow,comment mieux se concentrer et atteindre letat de flow,on peut rentrer dans la zone en vrai

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



2 commentaires sur Le Flow, le flux, être dans la zone, comment faire pour y accéder ? 11 Règles à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.