Menu +

Le GPS, un outil de communication !

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




Le GPS, un outil de communication. Dans l’article d’aujourd’hui, je vous parle d’une situation que j’ai vécue récemment. Elle fait appel à un système GPS. Vous verrez que suivant certains navigateurs, vous pouvez en apprendre sur la façon de communiquer et d’apprendre aux autres. Je vous raconte la suite….

 

outil de communication
     Le GPS, un outil de communication !

 

 

 

Ah ! Le GPS !…

 

Sur mon smartphone j’ai une application GPS très connue, Wase pour ne pas la nommer. Il se trouve que dernièrement, j’ai eu à l’utiliser sur un long parcours.

Vous connaissez le principe, vous notez votre adresse d’arrivée ! Le logiciel fait ses calculs et en quelques secondes il vous propose différents trajets.

Suivant votre paramétrage et selon votre choix du moment, vous sélectionnez un parcours, et c’est parti ! (On reparle du GPS dans un prochain article !)

 

 

Oh bug, oh désespoir ! Finalement, ouf de soulagement…

 

Me voilà donc à ouvrir mon application. Et là, problème, impossible de le mettre en marche. Il y avait eu une mise à jour et celle-ci avait fait bugger l’application sur mon téléphone intelligent. Alors, il a beau être intelligent, mais quand cela bugue, il n’y a rien à en tirer ! Vous le savez la technique, c’est bien quand cela fonctionne….

Alors, vous voyez le tableau ? Habitué au GPS, comment j’allais faire ? Ressortir les vieilles cartes ? Demander mon chemin ?…

Heureusement (rassurez-vous, je m’en serais sorti quand même), j’avais un ancien GPS. Vous savez, ceux que l’on colle au pare-brise avec une ventouse ! Toujours sans le nommer, je vous parle d’un Tomtom. Évidemment, il n’était pas à jour, mais cela suffisait très largement sur le moment pour remplacer mon logiciel en « rade ». Et donc me voilà parti !

 

 

L’épreuve des ronds-points.

 

Le départ se passe tout à fait normalement et arrive « l’épreuve » des ronds-points ! Rien de bien compliqué, le logiciel fait tout ! Jusque là, cela ne se présente pas comme un outil de communication !

Mais comme cela arrive quelquefois ! Cela vous est-il déjà arrivé ? La machine demande de tourner à la troisième sortie au rond-point. Et bien entendu, je sors à la quatrième ! Cela n’arrive pas trop souvent, mais cela arrive.

Que se passe — t’il alors ? Le GPS recalcule rapidement et vous donne les nouvelles données. Et vous avez droit au fameux : « au prochain rond-point faites demi-tour ! » ou à l’inscription « rejoignez la route en surbrillance ! ».

En fait, cela, c’est ce que j’entendais quand j’utilisais l’autre logiciel. Vous vous rappelez, celui qui a rendu l’âme momentanément….

Cette fois-ci, le message était totalement différent. Même si le résultat peut être le même.

 

 

Sans émotion, elle continue…

 

Fini, les faites demi-tour, qui vous indiquent sans gêne que vous venez de vous planter lamentablement !

Là, le logiciel recalcule, mais ne vous le fait pas savoir. Sur l’autre en fait quand il recalcule, vous l’entendez. Question de rajouter une couche et de vous rappeler que vous vous êtes trompé.

Donc là, pas de bruit et la personne enchaîne.

Au prochain rond-point, prenez la quatrième sortie. En fait, elle vient de vous dire de faire demi-tour, mais vous ne le prenez pas comme tel. Vous prenez simplement la quatrième sortie.

Voulant tester un peu plus, vous vous doutez bien que je la mets à l’épreuve. La machine me dit de tourner à droite. Ni une ni deux, je vais à gauche !

Et là, recalcule (en silence) et les instructions suivent comme si de rien n’était.

Je veux en avoir le cœur net, je multiplie les erreurs. Eh bien, sans élever la voix, sans même faire la moindre allusion à mes erreurs, la machine continue de m’indiquer le chemin.

Alors, outre le fait que tous les chemins mènent bien à Rome, que retenir de cette situation ?

 

 

Que c’est agréable !

 

Je ne sais pas pour vous, mais de mon côté, j’ai vraiment apprécié cette façon de faire de l’application. Et j’ai vu là une façon d’envisager la communication et l’éducation intéressante.

Plutôt que de reprocher les fautes commises, plutôt que de faire preuve d’une autorité sans discussion possible (faites demi-tour !). De même plutôt que de faire ressentir que vous vous énervez, du moins que vous râlez un peu (bruit fait par le recalcul).

Pourquoi ne pas adopter cette façon de faire ?

 

 

Le GPS, un outil de communication !

 

Que ce soit vous ou une autre personne, si vous faites une erreur. Ne vous focalisez pas dessus, n’insistez pas.

Revenez tranquillement en arrière si cela est possible et recommencez différemment.

Si le retour n’est pas possible ou simplement pour montrer que l’on peut utiliser un autre chemin, enchaînez une autre direction.

Par exemple, si vous êtes avec des enfants. Inutile d’insister sur les tords et les erreurs. Vous pourrez les expliquer plus tard. Mais en attendant, trouvez plutôt une autre façon de faire qui fonctionne.

Autant que l’enfant comprenne que de toute façon quand on veut obtenir quelque chose, de multiples chemins sont possibles. Mais surtout, que quoi qu’il arrive, il y a toujours un chemin.

Et cela ne consiste pas simplement à insister, insister encore et encore. D’autres voies sont possibles.

Et le dernier point, le plus important, c’est que tout cela se fait sous la même attitude.

Aucun intérêt d’élever la voix ou de faire des remontrances.

Vous pouvez tout à fait rester constant émotionnellement dans vos propos.

 

 

Votre action du jour.

 

Aussi, ce qui est vrai pour les enfants, l’est pour tout le monde. Voyez comment vous pouvez utiliser cette façon de communiquer. Surveillez vos emportements, modulez vos émotions et cherchez les moyens de répondre à un problème.

Soyez celui qui est capable de faire avancer les choses sans monter en pression (ça, vous pouvez le garder pour les situations d’urgence et encore…).

Ce sera votre action du jour. Si vous êtes du genre à reprendre les gens et à leur imposer un point de vue unique. Changez votre attitude, vous verrez, vous pouvez le faire et ce sera d’autant plus apprécie.

Et comme moi, vous serez content de voyager avec une personne qui n’élève jamais la voix. Une personne qui ne vous fait jamais remarquer que vous vous êtes trompé. Mais une personne qui au final, vous emmène là où vous le souhaitez !

Sympa le GPS, comme outil de communication ! Non ?

On verra dans le prochain article que si cette application présente cette capacité, l’autre (celle qui été HS) a aussi d’énormes qualités.

 

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Que pensez-vous de cette façon de communiquer ? Utilisez-vous, vous aussi un GPS, et lequel ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



2 commentaires sur Le GPS, un outil de communication !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.