Menu +

Le placebo ! Utilise-le à ton service !

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




Le placebo ! Utilise-le à ton service ! Aujourd’hui, je te présente un truc digne de la science-fiction. C’est un truc qui est utilisé

régulièrement dans certains métiers. (On en reparle). Tu vas pouvoir l’utiliser pour te redonner une forme extra. Tu verras que cela peut te servir aussi à bien d’autres tâches ou activités… C’est parti !

 

photos de boites de médicaments. Pour illustrer l\'article du jour.Utilise l\'effet placebo pour ton moral !
    Utilise l’effet placebo pour ton moral !

 

 

 

Et hop ! Le moral revient !

 

Imagine le tableau. Tu prends un cachet ou suces une pastille, et d’un coup ! Tu te retrouves avec une forme optimale. Alors que 2 minutes auparavant, tu te trouvais mollasson.

Ou, tu es là devant ta page blanche. Tu avales ton cachet et là. Tu retrouves l’inspiration. Ensuite, tu n’as plus qu’à laisser le stylo glisser sur ta feuille. Ou tes doigts s’agiter frénétiquement comme le ferait une fourmilière… !

Avoue que cela fait un peu sciences fiction ! Non ?

 

Le médicament placebo, objet de toutes les discussions…

 

Pourtant, tu le sais. Et d’ailleurs encore plus pendant cette période de pandémie. En médecine, on utilise régulièrement ce procédé pour tester certains médicaments. Et cela n’a rien à voir avec de la science-fiction.

Pour faire simple, les médecins veulent vérifier l’efficacité d’un médicament. Ils donnent la molécule à tester à une partie des malades. Rien, à une autre partie. Et un médicament placebo (c’est à dire, neutre, sans effet) au troisième groupe.

Ensuite, ils analysent les résultats. Et là régulièrement, ils se rendent compte que les personnes « soignées » avec le placebo. Ont un taux de guérison qui peut quelquefois, rivaliser avec ceux qui sont soignés avec la molécule à tester.

 

 

Cela se passait pendant la guerre…

 

Cela va même beaucoup plus loin. Peut-être as-tu déjà entendu cette histoire véridique ? Pendant la 2ème guerre mondiale. Un chirurgien américain, le docteur Beecher constate qu’il n’a plus de morphine disponible.

Plus question d’opérer les blessés. Les souffrances seraient intolérables. Devant cette situation, il lui vient à l’idée d’essayer ce subterfuge, qu’est le placebo. Il remplace la morphine inexistante par de l’eau sans propriétés particulières. Il fait croire aux personnes qu’il leur fait une injection de morphine. Pour calmer la douleur.

Et le résultat était qu’effectivement, nombreux étaient ceux qui ressentaient un effet calmant.

 

Les études se multiplient sur l’effet Placebo !

 

Depuis, de nombreuses études ont été faites. Et le corps médical a pu se rendre compte qu’un bon pourcentage de la population était sensible à cet effet placebo. Au moins 30 à 40 % de la population.

Auissi, ils se sont intéressés au pourquoi certains sont sensibles. Et d’autres, non.

Leurs réflexions les ont amenés vers des gens qui ont une pensée plus optimiste que les autres. Mais aussi par certaines habitudes de comportement.

Un peu à la manière du chien de Pavlov, qui salivait dès que la cloche sonnait… (Conditionnement classique.)

 

 

Tu fais quoi quand tu as mal à la tête ?

 

Partons du principe, qu’il t’arrive d’avoir mal à la tête. Pour cela tu vas prendre un doliprane. Et là, super ! C’est efficace et ta migraine disparaît.

Un jour, alors que tu n’es pas chez toi. Que tu n’as pas ton doliprane sur toi. Il te prend un mal de tête. Tu es chez des amis. Tu demandes à tout hasard si quelqu’un à le médicament qui te soulage. Et on te donne un cachet ressemblant parfaitement à celui que tu prends habituellement.

Cela ne va pas t’étonner, mais tu es soulagé en quelques minutes, comme d’habitude.

Et pourtant, on vient de te faire une « blague ». La personne t’a donné un cachet pour la gorge. Cela n’aurait jamais dû t’apaiser. Et pourtant, c’est le cas. Tu viens de faire connaissance avec l’effet placebo.

Peut être que tu vas me dire, que cela ne t’arriverait pas. Mais, à ta place, je n’en serais pas si sûr !

 

 

L’effet placebo commence par le support.

 

Maintenant, pourquoi parler de tout cela ? L’effet placebo, OK. Mais à quoi cela peut-il me servir dans la vie ?

Eh bien ! Je vais te demander de faire preuve d’imagination.

Tu vas trouver quelque chose qui ressemble à un comprimé. Ce peut être un cachou, une pastille. Certains utilisent même une boule de mie de pain.

Si cela te tente, tu peux aussi essayer les cachets neutres (pastilles neutres). Cela se présente comme de vrais cachets. Utilisés comme support pour les huiles essentielles. Tu pourras ainsi les varier et leur donner des goûts différents ! Ils sont sans sucre. Bien oui ! Avaler ou sucer des pastilles, OK. Mais ce n’est pas la peine de se gaver en sucre…

Bref, tu choisis le cachet ou la pastille que tu vas utiliser.

 

 

Mets-toi même en place l’effet Placebo.

 

Que vas-tu faire de ces cachets ? Tu vas tout simplement te mettre en tête. Que dès que tu le prends, tu changes d’état. De la même façon qu’un cachet de doliprane ou aspirine te fait effet.

Mais là, il n’est pas question de douleur ou de mal de tête. Si tu te sens « à plat ». Tu prends ton cachet ou ta pastille. Et tu te reboostes le moral !

Tu peux aussi t’en servir pour te dire que tu retrouves la motivation. Ou l’inspiration. La confiance en toi. Ou, ce que tu veux.

Un cachet devra être spécifique à un problème que tu veux résoudre. D’où l’intérêt d’avoir plusieurs goûts. Et surtout de ne pas utiliser de support sucré. Il ne faudrait pas devenir addict aux bonbons…

 

 

Crée-toi un nouveau réflexe !

 

Tu vas faire cela pendant quelques jours. Quelques semaines. Chaque fois que tu te sens un peu « faible ». Tu l’utilises. Et tu te persuades que cela va mieux.

Fais l’essai ! Et tu verras. Le simple fait d’y penser va changer les choses. Tu vas automatiquement retrouver un certain dynamisme. Il te faudra peut-être te forcer au début.

Rappelle-toi que pour qu’un placebo soit efficace. Il est nécessaire d’avoir un mental positif. Il faut y croire. Et surtout, il faut travailler la répétition. Plus tu le feras. Plus tu te persuades que cela fonctionne. Et plus tu mets les chances de ton côté.

Jusqu’a ce que cela devienne vraiment un « réflexe ». Un cachet et cela va mieux !

Note bien que cela t’arrive peut-être quand tu prends une bonne inspiration. Ou peut-être le café te fait-il cet effet. Une dose de vitamine C ?

Là, tu vas matérialiser ton effet booster avec ton placebo.

 

 

Ton action du jour

 

De toute façon. Tu te doutes que tu peux essayer. Cela ne te coûte rien. Tout se passe dans la tête. Alors voilà certainement le plus beau cadeau que je puisse te faire. Trouve-toi la nature de ton cachet. Mets en application ce que je viens de te dire. Ce sera ton action du jour.

Attends-toi à des résultats qui risquent de te surprendre.

Aussi, place au placebo ! Utilise-le pour ton moral !

 

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Est-ce que tu vas essayer ce placebo pour retrouver le moral ? Qu’en penses-tu ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.