Le puzzle. La méthode pour réussir ses objectifs.

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




Le puzzle. La méthode pour réussir ses objectifs. Aujourd’hui, je te parle de puzzle. Tu as obligatoirement fait des puzzles dans ta vie. Du 5 à 10 pièces quand tu étais enfant. Peut-être jusqu’au 3000 ou 5000 quelques années plus tard. Alors, tu vas comprendre pourquoi le puzzle t’apprend beaucoup de choses sur ta façon d’avancer dans tes projets.

 

Photo de pièces de puzzle. Aujourd\'hui, on parle puzzle !
     Aujourd’hui, on parle puzzle !

 

 

 

Par quoi commences-tu ?

 

Pour commencer, il y a deux façons de se retrouver avec un puzzle à faire. Soit, on t’a offert cela à l’occasion d’une fête (Noël, anniversaire ou autre…). Soit tu as toi-même acheté un puzzle pour te faire plaisir.

Dans le deuxième cas, tu as choisi la boite en fonction peut-être du nombre de pièces. Mais aussi en fonction du tableau lui-même. Un paysage, des personnages, des animaux, plantes, villes ou autres…

C’est donc la première chose qui t’est venue à l’esprit. L’image. Et bien entendu, si tu l’achètes, tu vas prendre une image qui te plait.

Dans le cas où on te l’offre. Et que tu décides de t’attaquer au « monstre » (partons sur au moins 1500 pièces.). Que vas — tu faire en premier ?

 

 

En premier, voir l’image !

 

Si tu es du genre à te lancer sans attendre, tu vas peut-être commencer à chercher les pièces du bord. Celles qui ont au moins 1 côté plat. Si la pièce en possède 2, tu l’as deviné, c’est un coin. Peut-être un point de départ. Chercher les 4 coins.

Si tu es moins rapide en besogne. Tu vas faire un peu ce que l’acheteur du puzzle a fait précédemment.

Tu vas t’intéresser à l’image. C’est bien d’avoir une image de ce que l’on souhaite obtenir. Ta perception visuelle va petit à petit s’adapter à cette vue. Si bien qu’au bout de quelques jours, peut-être quelques heures. Tu sauras « voir » l’image que tu dois reproduire.

Ensuite, tu passes à l’action proprement dite. Même si elle a déjà commencé….

 

 

Ensuite, le contour du puzzle.

 

Ensuite donc, tu vas commencer avec la méthode que tu privilégies sur le moment.

Est-ce que ce sera la méthode du contour ? Celle que l’on a pu voir au-dessus, avec les côtés plats.

C’est une bonne méthode parce qu’elle va t’apporter déjà un résultat intéressant. Tu vas connaître la vraie dimension, l’encombrement de ton « tableau ».

Qui n’a pas essayè de faire un puzzle sur un support insuffisant en taille ? C’est toujours un peu acrobatique de transférer le travail fait…

 

 

Tu peux séparer en étapes ton puzzle !

 

Mais peut-être que tu vas choisir une autre méthode. Regrouper la famille des morceaux qui ont un morceau de ciel. Ceux qui appartiennent à une fleur en particulier, un animal ou un personnage, etc.

Cette deuxième méthode, c’est donc de séparer en différentes familles. Si bien que ton tableau général devient une suite de petits tableaux. Il ne s’agit plus d’un puzzle géant de 1500 pièces. Mais de « petits puzzles » de 100 ou 200 pièces.

Cela devient beaucoup plus simple.

Bien sûr, il te restera des pièces que tu ne rentres dans aucune « famille ». Tu pourras faire cela plus tard. Une fois que tu auras avancé dans tes mini tableaux.

Ensuite, tu te lances dans la construction pièce après pièce.

 

 

Cela ne te rappelle rien ?

 

Voilà donc comment tu peux faire ton puzzle. Mais tu te doutes bien que si je te fais faire un puzzle. Ce n’est pas pour rien. Ou plutôt si !

Peut-être que tu te dis que tu réalises pas obligatoirement ce que tu entreprends. Que tu as du mal à tenir tes objectifs. Et bien en faisant un puzzle, tu démontres que tu es tout à fait capable de faire cela. Mieux, tu connais toutes les étapes pour mener à bien un ou des objectifs.

Voyons ensemble ces étapes telles que tu as pu faire avec la réalisation de ton puzzle.

 

 

En un, la visualisation.

 

La première des étapes était de bien voir l’image que tu souhaites obtenir. Pour un objectif, il en est de même. Outre le fait que ton objectif doit être clair et précis. (C’est le cas d’une image).

Tu dois pouvoir et savoir le visualiser. C’est pour cela que je te conseille vivement la réalisation d’un tableau d’objectif. Cela te permet de t’imprégner de l’image que tu veux atteindre. Au même titre que l’image du puzzle. À partir de là, tu connais le but à atteindre. L’image à reproduire !

C’est vraiment une étape indispensable.

 

 

Sépare-le en petites étapes !

 

Ensuite la deuxième étape, tu as dessiné le pourtour du puzzle. Ce qui t’as permis d’avoir un guide qui te donne les bornes de ton image. Tu retrouves la même chose avec les objectifs. Il n’est pas question de sortir du cadre. Cela ne t’avancerait pas ! Rien ne sert pour un objectif de « viser » à côté de ton tableau d’objectif !

Puis tu as choisi les différentes familles (ou départements) de ton image principale. Ce sont les différentes étapes de ton objectif. Tu vas par exemple travailler la confiance en soi, la communication, tes attitudes. Si ton objectif est d’être à l’aise en communication. Sans oublier la persévérance, la motivation, etc.

Ce sont les étapes de ton objectif.

 

 

Complète chaque famille !

 

Ensuite, une fois que tu as décidé de cela. Il te reste à mettre les pièces en place. Ce sont tes actions de tous les jours. Qui, petit à petit vont venir compléter l’étape que tu travailles (la famille pour le puzzle).

Chaque action, tu vas la planifier, l’analyser. De la même façon que tu fais avec les pièces du puzzle. Tu les tournes, retournes. Jusqu’a ce que cela entre parfaitement dans la forme des précédentes pièces.

C’est ainsi que tu conçois tes actions. Elles vont se succéder et s’accumuler au fur et à mesure pour compléter chaque famille.

Il ne te restera à la fin que quelques pièces. Qui vont faire le liant avec les différents groupes que tu as précédemment créés.

Pour en arriver, ce que tu souhaites à ton tableau complet. C’est-à-dire ton objectif !

 

Imagine si ton puzzle n’est pas défini…

 

Maintenant, je te laisse deviner ce qui se serait passé si. Ton image n’était pas précise. Que tu n’ais pas d’idée des différentes étapes .

Si tu veux comprendre ce que représente un objectif mal évalué. Pas précis du tout. Tu peux toujours utiliser ton puzzle.

Tu vas retourner les pièces. Là, tu n’auras plus d’image à atteindre. Mais seulement des actions pour essayer d’assembler des morceaux qui a l’envers, se ressemblent tous.

Autant te le dire. Tu peux descendre à 50 pièces. Tu verras ce n’est vraiment pas simple. Cependant, tu peux peut-être y arriver. Mais c’est long, c’est long… !

 

 

Ton action du jour

 

Aussi, si tu veux réussir tes objectifs. Penses à comment tu procéderais pour arriver à tes fins. Tu verras, comme on vient de la voir ensemble. Que réussir ses objectifs, c’est pratiquement le même cheminement que tu utilises pour réaliser un puzzle. Si cela peut te servir…

Comme tu peux le voir. Pas d’action du jour aujourd’hui. Mais une piste de réflexion.

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Que penses-tu de cette comparaison avec le puzzle ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.