Menu +

L’effet des émotions vous joue des tours !

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




L’effet des émotions vous joue des tours ! Aujourd’hui, on reste toujours dans la coupe du monde de football. Et c’est l’occasion d’une nouvelle leçon qu’apporte le spectacle qu’est le foot ! On va parler plus précisément d’émotions.

effet des émotions
    L’ effet des émotions ! Laissez tomber la pression !

 

 

 

 

Un jour, un match.

 

Je suis fan de l’équipe de France. Notamment de la bonne ambiance qui semble y régner. Ce pourrait être le sujet de l’article, mais ce sera peut-être pour une autre fois. Donc dernièrement je regardais la demi-finale France Belgique. Cela concerne ce match, mais la même chose se serait passée à partir du moment où parmi les 2 équipes vous avez votre équipe favorite.

Donc je regarde ce match, et autant vous dire. Quand je regarde un match, je suis impliqué. Je passe donc par tous les stades ; confiant, euphorique, tendu, inquiet… Bref toute la palette des émotions.

Et pourtant, il ne s’agit que d’un match de foot.

Pendant ce match, inutile de vous dire que ce n’est pas le moment de me demander quoi que ce soit !

Mon cœur bat à 100 à l’heure, je suis crispé, en fait totalement noyé dans mes émotions. Je vois un « danger » sur chaque action adverse. Je me mets à râler après l’arbitre qui ne m’a rien fait ! Je n’ai qu’une idée en tête. Que le match se termine sur cette victoire !

La suite, quant au match vous la connaissez…

 

 

Je remets ça 2 jours après !

 

Mais, allez-vous me dire qu’est ce que cela a à voir avec le blog ?

Eh bien, je vais y venir ! Mais pour cela, je dois vous avouer que j’ai de nouveau regardé ce même match deux jours plus tard.

OK, là je pense que certains vont commencer à me prendre pour un maniaque. Mais en fait, c’est beaucoup plus simple que cela. Aimant le foot, surtout les matchs à haute intensité, j’aime bien revoir ce qui m’a fait vibrer ! Notez qu’il m’est déjà arrivé de revoir un match perdu par l’équipe de France.

Alors, bien sûr, connaissant le score final, certains vont dire que ce qui suit est normal. Mais, est-ce si sûr ?

Parce qu’en fait, en regardant de nouveau ce match, qu’est ce que j’observe ?

 

 

Finalement, rien de plus normal !

 

Tout d’abord, pas de palpitations, pas de stress, un peu d’excitation, mais fini les grandes émotions.

Je vois des actions que je n’avais pas vues. Je m’aperçois finalement que toutes les actions que je voyais « dangereuses », en fait, ne l’étaient pas du tout, si ce n’est une seule.

Plutôt que de voir un match stressant et d’attendre impatiemment la fin, je vois un match maîtrisé. Une organisation sans faille, qui si on l’observe bien, vous donne des gages de sécurité. Autrement dit aucune raison de s’inquiéter.

Et pourtant, 2 jours avant, je ne restais pas en place, campé sur mon idée que le match se termine. Ce qui explique d’ailleurs que j’avais raté une bonne partie du match en réalité !

 

 

L’effet des émotions est passé !

 

En regardant ce match une seconde fois, j’ai donc pu apprécier à tête reposée. Et c’est donc là où je souhaitais en venir.

Imaginez que dans la vie, vous soyez capable de revivre une situation. Il y a de fortes chances que vous ne la « voyez » pas exactement de la même façon.

Dans certaines occasions, les émotions que vous éprouvez sur le moment peuvent créer un vrai filtre. Et peut-être, déformer en partie la vérité.

Il se peut aussi que vous ayez en tête un avis bien précis qui vous empêche d’avoir une ouverture sur cette situation (dans mon cas attendre la fin du match, les actions dangereuses, l’arbitre…).

Autrement dit, vos émotions ou vos assurances modifient totalement le tableau.

Et d’après vous, qu’est-ce que cela entraîne ?

 

 

Les décisions changent !

 

Il y a fort à parier que dans ces cas-là, les décisions que vous allez prendre risquent d’être bien différentes. Bien différentes par rapport à celles que vous prendriez à tête reposée. Ou du moins l’esprit calme et sans stress.

Aussi, pour toutes décisions que vous devez prendre faites en sorte de faire d’abord un peu tomber vos émotions.

Et cela est vrai aussi bien pour la colère que pour l’enthousiasme !

On dit que la colère est mauvaise conseillère.

Mais quand vous êtes particulièrement enthousiaste, n’est-ce pas qu’un feu de paille ? N’est ce pas un moment d’euphorie, qui risque de vous faire prendre une décision, elle aussi « euphorique » !

Cette petite expérience sur le match de foot, est significative de ce qui se passe en vous. Mais cela se passe à tous moments. Vous êtes habité, envahi, submergé par des émotions.

Et l’effet des émotions vous mènent dans un tableau qui n’est peut pas exactement la réalité du moment.

Donc, vous pouvez faire avec. Mais cela comporte des risques.

 

 

Une autre façon de voir les choses !

 

Une autre façon de faire, c’est de ne pas prendre de décisions sous l’effet des émotions. Essayez plutôt de bien comprendre la situation.

Donc, laissez un peu tomber la pression. Pour cela, prenez une inspiration, remettez-vous dans une situation plus calme.

Si cela passe par le fait de laisser tomber momentanément cette situation pour réfléchir, faites-le. Voire quitter la scène. Avertissez les personnes et dites-leur que vous allez prendre le temps de la réflexion. Mais surtout, pas de mots lâchés à la volée. Des mots que vous pourriez regretter par la suite et avec lesquels vous allez devoir vivre dorénavant.

C’est une manière de faire intéressante qui vous ôtera bien des tracas, si vous avez l’habitude de réagir à chaud !

Comment procéder ?

 

 

Un exercice à faire et refaire ….

 

On vient de le voir en partie. Mais vous pouvez aller plus loin. Cela va vous aider dans votre façon de juger les situations.

Vous vous retrouvez dans une situation où les émotions sont présentes. Personnes en colère, personnes qui défendent ardemment un point de vue, personnes trop enthousiastes…

Notez dans votre tête la décision que vous prendriez sur-le-champ !

Ensuite, procédez comme vu précédemment. Faites tomber la pression, prenez du recul face à la situation quitte à vous écarter des lieux.

Et procédez à votre réflexion. Quelle est maintenant votre façon de voir les choses ? Quelle est votre décision ?

De là, vous allez en apprendre un peu plus sur vous, suivant vos décisions.

Si elles sont généralement identiques c’est que les émotions n’ont pas ou peu de prises sur vous.

Si par contre, elles se différencient, cela met le doigt sur un point qui peut être vous échapper en partie ou totalement jusqu’alors. L’effet des émotions modifie particulièrement votre vision des choses. Et par la suite donc vos décisions.

Cela vous montre l’importance de prendre un peu de recul. Prenez de la distance, de la hauteur par rapport aux situations, pour mieux les apprécier.

Vos décisions n’en seront que meilleures. Et surtout, ce ne seront pas des décisions que vous regretterez. Pour les avoir prises sous le coup de l’émotion.

 

 

Votre action du jour

 

Le simple fait de faire cet exercice-là va vous faire prendre conscience de votre fonctionnement.

En prenant conscience de cela, avec le temps vous pourrez peut-être éliminer en partie le trop-plein d’émotions qui perturbent certaines de vos décisions prises sur le vif. De toute façon cela vous fait prendre du recul, ce qui n’est pas négligeable. Voilà ce que va être votre action du jour. Prenez conscience de l’effet des émotions sur vos décisions.

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Et vous, vous êtes plutôt du genre à réagir à chaud ? Que pensez-vous de l’effet des émotions ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.