Menu +

Les 13 lois du travail en confinement !

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




Les 13 lois du travail en confinement ! Aujourd’hui, j’aborde avec toi les lois du travail. Que l’on peut adapter en cette période de confinement. Ce sont les lois que tu connais peut-être. On en a déjà vu quelques-unes sur le blog. Mais tu vas voir qu’elles ont tout à fait d’actualité en ce moment. Voilà encore de belles choses à mettre en place. Sans pratiquement d’efforts supplémentaires. La discipline suffit ! Voyons cela !

 

une photo d\'une personne travaillant sur un bureau pour illustrer les lois du travail en confinement
     Les lois du travail en confinement !

 

 

Les lois fondamentales du travail

 

À l’heure qu’il est, je ne sais pas combien de temps le confinement va être rallongé. Quand tu liras l’article, tu connaitras la réponse. Cependant, on sait que cela va continuer. Et donc, il y a de fortes chances que tu sois à la maison. A travailler pour ton métier ou pour toi personnellement.

Voilà pourquoi, j’ai pensé à te remettre en mémoire ces différentes lois. Pour, bien entendu, les mettre en application.

Elles sont jugées comme les lois fondamentales du travail. Et comme tu va le voir, elles sont incontournables. Si tu souhaites travailler mieux, plus vite avec moins de fatigue. Fais en sorte de les suivre ! Elles ont fait leurs preuves !

Passons de suite à la première !

 

 

Première des lois du travail en confinement.

 

Celle-ci, c’est ma préférée. Avant de te donner son nom. En fait, il me vient une idée. Je ne vais pas te donner les noms. Je te laisse deviner. Mais rassure-toi je les citerais en fin d’article…

Un petit jeu, quoi ! Pas mal pour passer le temps !

La première donc consiste à faire 20 % d’effort pour 80 % de résultats. C’est la plus simple à se rappeler.

Comment la mets-tu en application ces jours-ci ?

Simplement en faisant ta tâche basique journalière. Tous les jours, tu en fais « peu ». Et le soir quand tu vérifies ton tableau de suivi. Tu as fait le maximum dans le chemin de ta réussite.

 

 

Deuxième des lois du travail en confinement.

 

La deuxième est moins connue. Mais elle te permet de rester concentrer et de ne pas d’éparpiller. Cette loi consiste à dire que plus tu as d’espace pour travailler. Plus tu vas étaler tes affaires. Et donc bien entendu, moins tu t’y retrouves. Et plus tu peux être distrait.

C’est particulièrement valable en ce moment, si tu ne décides pas d’un endroit particulier pour travailler.

Si tu as ton endroit spécifique. Fais en sorte qu’il soit bien rangé et propre. On en a parlé dans l’article sur la préparation la veille. Mais fais en sorte qu’il reste rangé ! Ce n’est que du temps de gagné.

N’oublie pas le bureau de ton ordi !

 

 

Troisième des lois du travail en confinement.

 

On en a parlé dans l’article sur les dérangements et perturbations. Ainsi que pour la méthode POMODORO.

« Tu vas plus vite si tu fais un travail en continu. Plutôt que si tu le fais en fractionné. En plusieurs fois si tu préfères. »

D’où l’intérêt de trailler avec le chrono et la technique POMODORO. Tu ne te soucies que d’une tâche, que tu accomplis jusqu’à la fin. N’oublie pas les pauses. Mais cela, on y reviendra.

Si tu es un adepte, arrête le multi tâches ! Tu vas perdre du temps !

 

 

Quatrième des lois du travail en confinement.

 

Quelle que soit la tâche. Elle te prendra le temps que tu as décidé de t’y consacrer. Si tu as prévu 1 heure pour faire ta tâche basique journalière. Tu mettras 1 heure. Si tu en as prévu 2, tu mettras 2 heures. Le travail s’étale en quelque sort pour occuper le temps que tu as prévu.

D’où l’intérêt de la méthode du chrono. Et de noter le temps que tu mets.

Une fois que tu as vu le temps, tu peux planifier ta liste de journée. Par contre rien ne t’empêche d’y mettre un peu de compétition. Et comme tu le sais, avec la pratique ce temps va diminuer. Donc, tiens-en compte !

 

 

Cinquième des lois du travail en confinement.

 

Cette loi dit. « Une heure n’est pas toujours une heure ! ». Autrement suivant ce que tu fais. Ou la situation que tu vis. La notion du temps n’est pas la même.

C’est plus facile à comprendre avec un exemple. 1 heure de repassage, 1 heure d’administratif, c’est une chose. Par contre, une heure à jouer, à discuter, à écouter de la musique, à être avec un être aimé. C’en est une autre !

Plus la tâche te plait, moins tu t’en lasses ! Alors pour ce qui est de ta tâche journalière ainsi que de tes objectifs. Sois certain que cela te plait vraiment ! Essaie d’ailleurs de trouver du fun dans ce que tu fais. Cela peut être compliqué. Mais c’est tout à fait possible. On y reviendra dans un prochain article.

 

 

Sixième des lois du travail en confinement.

 

Celle-ci, on en parle peut-être moins. Mais, elle fait appel à un problème redoutable qui menace chacun. Voilà son énoncé.

« Tout corps persévère dans l’état de repos ou de mouvement uniforme en ligne droite dans lequel il se trouve. A moins que quelque force n’agisse sur lui, et ne le contraigne à changer d’état. » Qu’est ce que cela veut dire plus simplement ?

Si tu es au repos, tu ne bouges pas et tu n’as pas obligatoirement besoin de bouger. Pour bouger, il te faut une certaine énergie pour te mettre au travail.

De la même façon. Une fois que tu es parti à travailler, il te faut une énergie pour arrêter et être au repos. Généralement cette énergie vient de l’extérieur (collègue, réseaux sociaux, notifications, enfants ou autres…).

Donc là, deux attitudes sont nécessaires.

  • Un, te motiver pour travailler. D’où l’intérêt de la tâche basique pour aller vers ton objectif. Et ta liste du jour. Tu peux y rajouter POMODORO et ton chrono. Les défis sont aussi utiles…
  • Deux, éviter les perturbations pour rester dans le mouvement.

 

 

Septième des lois du travail en confinement.

 

Celle-ci dit à juste titre qu’il faut toujours plus de temps que prévu. Autrement dit. Quand tu prévois une tâche ou une activité. Tu mettras plus de temps que ce que tu pensais nécessaire. Elle se rapproche un peu de la loi numèro 4.

Donc suivant ce que tu entreprends. Fais attention que le temps que tu vas prévoir. Risque d’être dépassé au moment de sa réalisation. D’où, l’intérêt de ne pas trop en faire.

Mais surtout de bien validé le temps que ta tâche te demande.

S’il s’agit d’une nouvelle tâche. Tu peux t’attendre à des surprises. Mais tu sais quoi faire. Tu sors ton chrono, tu mesures. Et la prochaine fois tu ne seras pas surpris quand tu planifieras.

 

 

Huitième des lois du travail en confinement.

 

« Tout ce qui est susceptible d’aller mal ira mal. ». En fait s’il y a plusieurs façons de faire quelque chose. Il y a toujours quelqu’un qui va utiliser la façon qui débouche sur un raté.

Autrement dit, tu dois prendre toutes les précautions pour ne pas aller dsn le mauvais chemin. Ici en l’occurrence, si l’on parle de ta ou tes tâches quotidiennes. Mets tout en œuvre, pour que cela se passe bien.

Préparation, pas de dérangements, tout le matériel sous la main, etc.

 

 

Neuvième des lois du travail en confinement.

 

« Après un certain temps, la productivité tend à décroitre. » .

Celle-ci est évidente. Et pourtant, nombreux sont ceux qui continuent à travailler, alors qu’ils sont fatigués ; voire pire à bout…

Alors là, interviennent les listes de journée simples comme tu as pu la voir.

Et un comportement essentiel pour éviter le surtravail et donc la baisse de productivité. Prends régulièrement des pauses ! Ce n’est pas pour rien que la méthode POMODORO fait intervenir les pauses de 5 minutes puis de 20.

De plus, pense qu’au fil de la journée, ton énergie décroit (pour la plupart des gens). Donc autant utiliser le plein d’énergie le matin pour t’attaquer à tes tâches quotidiennes.

 

 

Dixième des lois du travail en confinement.

 

Celle-ci est sournoise. Elle dit. Devant une situation, chacun a deux possibilités. La fuite ou la lutte. Cependant, l’être humain a tendance à aller vers le plaisir. »

Cela signifie qu’il y a besoin de se forcer pour ne pas se laisser aller au farniente ou aux loisirs.

Aussi, pour lutter contre celle-ci. Il faut « se forcer » et mettre la tâche la plus désagréable. Ou la plus importante en premier.

L’autre possibilité est d’en faire une tâche « attirante ». C’est le cas de ta tâche ?

 

 

Onzième des lois du travail en confinement.

 

Tous les individus sont soumis à des rythmes biologiques qui ont un impact sur la productivité.

Autrement dit tout le monde a des périodes plus fastes que d’autres. Aux périodes de grande forme succèdent les périodes une peu moins toniques.

De la même façon, dans une journée, tu as des moments où tu es plus en forme que d’autres. Le matin, peut-être ! C’est mon cas !

Tu as aussi des moments plus physiques et d’autres, plus mentaux. Alors, cale tes tâches et activités en fonction. Inutile de faire du sport le soir avant de te coucher par exemple.

 

 

Douzième des lois du travail en confinement.

 

Elle dit. « Pour progresser, il faut des résultats immédiats ! ». Celle-ci, on en a parlé récemment. Pense à te féliciter, a te récompenser.

Fête les victoires, même les petites. Si tu remplis le soir ton tableau de suivi avec toutes ses croix. Félicite-toi ! Et n’oublie pas ! Bientôt 30 jours de confinement. Ca se fête ! En espérant que tu sois en forme !

Toute récompense te procurera un plein de motivation. Pour avancer succès après succès.

 

 

Treizième des lois du travail en confinement.

 

« Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose ».

Autrement dit ? Il est essentiel de bien planifier tes tâches. Et si possible en suivant certaines règles précédentes. Planifier au bon moment, séparer les périodes actives et les périodes de pause ou loisir…

De nouveau la liste de journée est un outil indispensable. Et de s’y tenir, bien sûr !

 

 

Ton action du jour.

 

Ton action du jour consiste a revoir les lois une par une. Est-ce que tu les respectes au mieux ? Vérifie dans ton fonctionnement que tu les mets bien toutes en route ; cela ne peut que t’être profitable pour avancer plus vite. Et Mieux !

Maintenant, voilà les « solutions » pour ces différentes lois du travail en confinement.

  1. Loi de Pareto
  2. Loi de Douglas
  3. Loi de Carlson
  4. Loi de Parkinson
  5. Loi de Fraysse
  6. Loi de newton
  7. Loi de Hofstadter
  8. Loi de Murphy
  9. Loi d’Illich
  10. Loi de Laborit
  11. Loi Swodoba Fliess Teltscher
  12. Loi de Kotter
  13. Loi de l’écclésiaste.

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Est-ce que tu appliques toutes ces lois ? En connais-tu d’autres ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



1 commentaire sur Les 13 lois du travail en confinement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.