Menu +

Les tailleurs de pierres, experts en motivation ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




Connaissez-vous l’histoire des tailleurs de pierres ? C’est une histoire qui peut vous en apprendre beaucoup en matière de motivation.

 

 

Est ce que les tailleurs de pierre peuvent nous en apprendre en motivation? Tableau de Gustave Courbet.
    Les tailleurs de pierres. (G Courbet). Experts en motivation ?

 

 

 

Les 3 tailleurs de pierres.

 

Il y a bien des années.

Un homme se promène le long de la route au bas d’une montagne. Au loin, il aperçoit une carrière. Il s’y dirige donc et voit trois tailleurs de pierre. Les trois déploient une grande énergie pour casser leurs cailloux.

Mais il remarque que chacun a une façon différente de procéder. Une façon, mais aussi une attitude différente.

 

 

Le premier des trois tailleurs de pierres.

 

Le premier tape de toutes ses forces. Il est tout à fait concentré sur sa tâche. Il semble en colère contre cette pierre. Et du coup, il ne prive pas de la marteler, encore et encore…

Son visage est grave, les traits tirés, les dents serrées… Et il frappe !

L’homme s’approche de lui et lui demande ce qu’il fait.

« Cela ne se voit pas ? » répond l’homme visiblement énervé. « Je tape sur cette satanée pierre ! D’ailleurs je ne fais que cela toute la journée. Je passe mon temps et mon énergie pour qu’elle ressemble au modèle que vous voyez là ! »

L’homme lui demande à quoi vont donc servir ces pierres ?

L’autre répond. « Qu’est ce que j’en sais ? Il faut des pierres ! C’est mon métier, alors je les casse. J’y ai déjà laissé un doigt ! Mon dos me fait souffrir ! Mais il faut bien que je me nourrisse… Alors, je continue à frapper ! »

 

 

Le deuxième tailleur de pierres.

 

L’homme continue son chemin et se dirige vers un deuxième tailleur de pierres. Celui-ci semble plus détendu. Il est beaucoup moins crispé. Même si l’énergie déployée ne fait aucun doute !

Alors l’homme lui pose la même question : « Que faites-vous ? »

« Je suis tailleur de pierres. Alors je fais en sorte de façonner les cailloux pour en faire des pierres taillées. Elles serviront pour la fabrication d’un mur ou autre… »

« Vous aimez votre travail ? »

« Ce serait un bien grand mot de dire que j’aime mon travail ! Des pierres, il en faut. Alors, il faut bien que quelqu’un les fabrique. Et vous voyez, c’est un travail dur ! Mais j’ai la chance de travailler dehors, à l’air libre. Je ne suis pas super bien payé, mais cela fait bouillir la marmite, comme on dit ! Alors, on peut dire que cela me va… »

 

 

Le troisième des tailleurs de pierres.

 

Continuant son chemin, il se dirige vers le troisième. Et là une chose le marque. Celui-ci à l’air d’être heureux. Il frappe le burin avec son marteau en cadence, mais avec plaisir, semble-t-il. C’est tout du moins l’impression qu’il donne. Ses gestes ne sont pas brusques et violents comme pour les précédents. Si on met de côté la dureté évidente du travail. On pourrait penser qu’il cajole la pierre.

Il met tout son cœur à donner à cet ancien caillou une forme bien finie.

Le plus étonnant, c’est que malgré ces finitions, il respecte le même rythme que les autres. Peut-être une ou deux pierres en moins. Mais pas plus !

L’homme lui demande de la même façon qu’aux autres.

« Que faites-vous ? »

Alors, avec un large sourire, celui-ci lui répond :

« Je prépare les pierres pour la construction d’une cathédrale… ! »

 

 

La morale des tailleurs de pierres.

 

Que conclure de cette histoire ?

En partant des mêmes cailloux, on obtient 3 résultats différents. Les conditions sont les mêmes pour tous les tailleurs de pierres. Et pourtant vous obtenez des attitudes et des pensées bien différentes !

Alors d’où vient la différence ?

Évidemment, pas besoin de vous faire un dessin. C’est le moral qui va faire la différence !

Pensez que vous vivez une vie de merde (vie de merde) ! Et vous aurez toutes les chances de vivre celle-ci !

Faites-vous plaisir en travaillant ! Travailler pour un objectif !

De suite, vous faites du bon travail. Et en plus dans une bonne humeur !

C’est fou ! Non ?

 

 

Cela peut être du plaisir…

 

Bien sûr, vous pouvez vous satisfaire de ce que vous avez. Même si ce que vous faites ne vous plaît pas plus que cela !

Mais avouez-le ! C’’est tout de même mieux de faire quelque chose où vous trouvez de l’intérêt !vous vous éclatez peut-être !

Et surtout ! Ne faites pas comme le premier. Vous pouvez râler, râler et râler encore. Vous savez pertinemment que cela ne change pas le cours des choses.

Après la pluie vient le soleil ! C’est ce que l’on dit. Mais il y en a qui attendent longtemps, leur soleil !

Alors, oubliez cette façon de faire ! Mais je me doute que cela ne vous correspond pas !

Rassurez-moi, n’est-ce pas ?

 

 

Votre action du jour

 

Votre action du jour est de voir comment vous abordez vos tâches. Et votre travail en particulier. Êtes-vous plutôt le tailleur n° 1, le 2 ou le 3 ? Peut-être un peu des trois tailleurs de pierres ?

Cette histoire vous donne un tableau. Un tableau de ce qui peut se passer en vous en fonction de votre humeur.

Alors, maintenant, vous allez prendre le temps de réfléchir. Comment pouvez-vous apporter de l’intérêt et du plaisir à votre travail ? Fixez-vous des objectifs ! Trouvez-vous un but, un pourquoi à ce que vous faites. Et pensez que c’est pour construire une cathédrale ou un beau monument. Votre beau monument !

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Alors quelles sortes de tailleurs de pierres ? 1,2 ou 3 ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



2 commentaires sur Les tailleurs de pierres, experts en motivation ?

  1. Belle morale 🙂
    Moi je serais plutôt du type 3, j’ai un travaille qui n’est pas vraiment top, un salaire bof, une ambiance mouais, mais ce n’est pas grave, je vais travailler avec le sourire quand même car d’abord je me dis que j’ai de la chance d’avoir un emploi, qu’il n’est pas loin de chez moi, donc c’est un gain de temps et puis je prends les choses comme elles viennent, en réalisant chaque tâche du mieux que je peux…

  2. Dans ces conditions, l’idéal, c’est de trouver un intérêt au travail. Se rapprocher de certaines personnes qui ont peut être des passions communes. Trouver un réel intérêt à ce que l’on fait .
    A côté de cela, il y a possibilité en parallèle, d’envisager d’améliorer cela en ayant quelque chose qui passionne et qui puisse améliorer l’ordinaire. Pourquoi ne pas envisager de monétiser le blog ? (http://www.lynfit.be/)
    Et surtout conserver cette qualité , le sourire !
    Merci pour le commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.