Menu +

L’histoire des singes pour mieux vous connaître.

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




L’histoire des singes. Aujourd’hui, je vais vous parler de singes. Vous connaissez peut-être cette expérience.

Elle a le mérite de mettre une image étonnante de ce qui peut constituer la vie de chacun. Lisez la suite et vous allez en apprendre beaucoup sur vous même !

 

un image de 3 singes.L\'histoire de singes. Cela me concerne ?
      L’histoire des singes. Cela me concerne ?

 

 

L’histoire des singes : une étude scientifique.

 

Lors d’une étude scientifique, 5 singes furent regroupés dans une cage. Dans celle-ci se situait un escabeau, avec à son sommet des bananes.

Vous connaissez le goût des singes pour les bananes. Aussi bien évidemment. À peine entré, l’un d’eux se précipite sur l’échelle pour récupérer les bananes.

À peine est-il monté sur l’échelle, que l’ensemble des autres singes (les 4 restants au sol) est douché avec de l’eau glacée. Vous avez compris le principe de l’étude. Dès qu’un singe montait pour attraper les bananes les scientifiques envoyaient de l’eau glacée sur les autres restés au sol.

 

 

L’eau glacée ? Ça ne le fait pas !

 

Si bien qu’au bout d’un moment, que s’est-il passé ?

Vous devez vous douter que prendre un seau d’eau glacé sur la tête n’est pas ce qui se fait de plus agréable. Eh bien, autant vous le dire, il en est de même pour les singes !

Ils avaient bien compris que dès que l’un des leurs mettait le pied sur l’escabeau. Ils en étaient quittes pour une bonne douche glacée.

Aussi, dès que l’un des leurs mettait le pied sur l’escabeau, ils frappaient le sol. Se mettaient à crier comme si un danger les menaçait. Cela n’étant pas suffisant par la suite pour stopper le singe grimpeur. Ils ne frappaient plus le sol, mais leur compagnon de cage.

Si bien, qu’après quelque temps, plus un singe ne songeait à grimper sur l’escabeau, par peur de représailles. Pourtant l’envie était là... mais cela ne suffisait plus !

L’histoire des singes continue avec les suivants.

 

À ce stade de l’expérience, tout est normal. Vous ne pensez pas ?

Alors, les scientifiques continuèrent dans leur expérience.

Maintenant, ils enlevaient un des 5 singes et le remplaçaient par un autre qui lui n’avait pas vécu la situation.

Que pensez-vous qu’il se passe ? Le nouveau rentrant apercevant les bananes n’avait qu’un réflexe, aller manger les bananes.

Mais voilà, les autres échaudés par ce qu’ils avaient vécu ne l’entendaient pas ainsi. À peine le nouveau se dirigeait vers l’échelle que les autres le tabassaient sans plus d’explication. Autant vous dire que le petit nouveau qui n’avait rien compris ne s’y aventurait plus. Il venait de prendre et d’apprendre la leçon.

 

 

Les nouveaux s’en mêlent !

 

Par la suite, les chercheurs firent entrer un autre singe à la place d’un des premiers entrants. La situation se répéta. À peine le pied mis sur la première marche. C’était une avalanche de coups.

Et le plus extraordinaire, c’est que le singe entré précédemment. Celui qui n’avait pas compris ce qui lui arrivait se mettait à frapper tout aussi violemment le petit nouveau.

Les scientifiques se retrouvaient donc avec 2 singes qui ne comprenaient pas ce qui leur arrivait. Mais qui n’hésitèrent pas à tabasser le troisième nouveau singe.

Cela semblait être tout à fait normal comme comportement.

 

 

L’histoire des singes et sa conclusion.

 

Ensuite vous l’avez compris un 4e puis un 5e singe entrèrent dans la cage. En remplaçant les 2 derniers singes qui eux étaient présents lors des douches glacées. Et chacun subit le même traitement de la part des autres.

Si bien qu’à la fin, les 5 singes présents. Alors qu’ils n’avaient connu à aucun moment l’expérience de la douche glacée. Eh bien, ces 5 singes avaient acquis l’habitude de frapper quiconque essayant de monter à l’escabeau.

Le plus extraordinaire, c’est que devant un comportement qui n’avait rien de naturel (c’est quand même un comble pour un singe de se priver de bananes). Si les chercheurs avaient pu demander aux singes pourquoi ils agissaient ainsi. Et s’ils avaient pu répondre. Ils auraient certainement dit : « On ne sait pas, mais c’est comme ça ! »

Autrement dit, ils agissaient en fonction de quelque chose qu’ils ne maîtrisaient pas. Uniquement parce qu’on leur avait dit, ils avaient ressenti que cela ne se faisait pas.

Vous voyez où les chercheurs voulaient en venir avec cette expérience ?

Cela ne vous rappelle rien ?

 

 

À votre tour de répéter l’histoire des singes.

 

On vous a appris. Vous avez appris petit, peut-être à vos dépens. On n’approche pas la main d’une plaque électrique. On regarde à droite et à gauche avant de traverser la route. Je vous parle ainsi de choses que vous avez éventuellement vécues.

Mais à côté de cela, il y a tout ce que vous avez pu entendre. Et cela continue encore…

« Cela ne se fait pas ainsi ». « Arrête de suite, tu n’en es pas capable ! ». « L’argent, c’est pour les riches ! ». « Seul le travail paie ! ». « Ce n’est pas grave, ça va s’arranger tout seul (?) ! » Je vous laisse trouver ou imaginer le reste… !

Qu’est ce que cela donne par la suite ?

Des idées bien ancrées, des habitudes de fonctionnement qui dorénavant mènent votre vie. Pareil à l’histoire des singes de tout à l’heure.

 

 

Vous aussi, vous faites comme ça !

 

Vous pouvez être conscient de certaines. Mais bien souvent, vous faites comme nos amis les singes. Vous faites parce « c’est comme çà ! ». Cela vient de temps ou d’occasions dont vous ne vous rappelez pas obligatoirement. Et rassurez-vous ! Même si cela ne vous satisfait pas. Je fais exactement la même chose !

Alors évidemment, cela peut causer de gros problèmes suivant les objectifs que vous vous fixez.

Vous allez avoir du mal à perdre des kilos si au plus profond de vous est inscrite cette croyance. « Avec l’âge, on prend du poids ! ».

Ou si vous voulez arrêter de fumer et qu’en votre for intérieur est inscrit. « De toute façon c’est comme une drogue. Impossible de s’en séparer ! »

Idem pour les revenus si « l’argent, vous n’êtes pas fait pour… ! »

 

 

L’histoire des singes se répète !

 

Vous vous doutez alors que cela va être compliqué d’aller au bout de vos envies, de vos désirs. La motivation et la volonté auront beaucoup de mal à combattre cela.

Vous aurez beau vouloir et passer à l’action. Si cela n’est pas en accord avec vos habitudes. Il y a de fortes chances que cela n’aille pas jusqu’au bout. Vous commencez, motivé comme jamais. Et un jour, inéluctablement vos croyances. Vos habitudes bien enfouies en vous prendront le relais et viendront stopper net votre mise en action.

C’est ainsi que souvent vous commencez quelque chose qui vous tient à cœur. Et vous abandonnez en cours de route.

La volonté ne suffit pas à contrecarrer ces mécanismes profondément enfouis.

 

 

La motivation et la volonté ne suffisent pas !

 

Immanquablement, cela crée en vous un sentiment d’inachevé. Vous pouvez et vous allez sûrement prendre cela comme un « échec ». Et bien entendu, cela va vous conforter dans le sens où effectivement. « Ce n’est pas pour vous ! ». « C’est comme çà ! ». Comme dans l’histoire des singes.

Malgré toute votre volonté, votre motivation initiale vous n’allez pas au bout….

Et cela peut recommencer à chaque fois que votre objectif ne sera pas en « phase » avec vos croyances. Croyances qui cumulés à d’autres éléments vont constitué votre paradigme. Je vous en reparle dans le prochain article.

C’est donc ainsi que vous pouvez rencontrer des problèmes. Lorsque vous vous lancez dans une activité, dans un projet.

Il est donc essentiel de s’assurer avant tout cheminement que la voie est bien ouverte. Analysez si les croyances, les habitudes que vous avez en vous sont « compatibles » avec cet objectif.

Ensuite, vous pouvez vous lancer dans l’action.

Si c’est compatible, pas de soucis votre envie et votre motivation vous mèneront à la réussite.

Si ce n’est pas le cas, vous allez devoir commencer par changer ces croyances qui vous limitent et vous bloquent.

Plusieurs méthodes s’offrent à vous, les affirmations, la visualisation, la méditation. Si vous voulez aller plus vite, utilisez les services d’un coach.

Mais rappelez-vous avant tout.

Vous aurez toutes les difficultés à triompher si cela est contraire à ce que vous avez réellement au fond de vous. Rappelez-vous de l’histoire des singes !

 

 

Votre action du jour

 

Votre action du jour est de comprendre que de la même façon que vous venez de le voir dans l’histoire des singes. Votre vie, votre comportement sont menés par ce que vous avez appris. Et qui dorénavant est bien enfoui en vous. Donc votre action du jour est de voir avant d’aller plus loin. Si vous avez en vous les croyances qui vous permettent de conclure votre objectif.

Ne prenez pas cela à la légère. C’est un point essentiel !

Pour terminer, je vous mets une citation de Gandhi qui vous résume parfaitement la situation.

« Vos croyances deviennent vos pensées, vos pensées deviennent vos mots, vos mots deviennent vos actions, vos actions deviennent vos habitudes, vos habitudes deviennent vos valeurs, vos valeurs deviennent votre destinée. »

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Que pensez-vous de cette histoire de singes ? Avant de voir cela plus clairement dans le prochain article. Est ce que vous en avez appris un peu plus sur votre fonctionnement ?

Recherches utilisées pour trouver cet article :l histoire sur les singes

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.