Menu +

Point A, point B. Le chemin de la réussite !

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




Point A, point B. Je ne vous en ai pas encore parlé, mais je fais partie d’un club de randonnée. Et dernièrement je me suis intéressé la cartographie et à l’orientation. Pour cela, j’ai eu droit à des cours. Et à quelques sorties sur le terrain.

À la recherche de « trésors » (en fait des curiosités à voir sur place). Un peu à la manière du « géocaching ». Vous vous rappelez (géocaching).

La dernière fois, les animateurs avaient rajouté un exercice plus compliqué.

 

Le but de l\'exercice est d\'aller du point A au point B où se trouve le cairn.
    Du point A au point B, le Cairn !

 

 

L’exercice du point A au point B.

 

Nous voilà donc (nous sommes une petite dizaine) sur un chemin devant une forêt. Disons que nous sommes au point A.

Le but de l’exercice est d’aller à un point B, qui se trouve sur un autre chemin. Et où se situe un cairn. Vous voyez ! Cet amas de pierres en forme de « pyramide ».

Alors sur la carte, tout est clair. On voit bien le point A, on voit bien le point B.

Mais entre les deux, il y a la forêt. Et de plus. Du fait de la végétation. Impossible de prendre un repère. C’est comme cela qu’habituellement on s’oriente. Il « suffit » de se diriger vers le point en question par la suite.

 

 

Je cherche le cap !

 

Donc pas de repère, mais un but à atteindre. Environ 700 m plus loin (en ligne droite).

Bien entendu, quand je dis pas de repère, je parle de repère extérieur.

Par contre, j’ai la carte et ma boussole. Comme chacun.

Alors vient l’exercice. Nous voilà partis ! Un peu dans l’inconnu.

Pour ceux qui ne connaissent pas, la technique est simple. Une fois que vous connaissez le tracé. Vous calculez ce que l’on appelle l’azimut avec votre boussole.

 

 

Le point A amène au point B

 

Une fois que vous avez le cap, vous n’allez plus le quitter. Pour cela, comme la visibilité est très limitée. Vous choisissez un repère dans le bon axe, votre azimut. Ce peut être un rocher, un arbre… Ce peut aussi être un collègue éclaireur que vous envoyez devant vous. Vous allez jusqu’à ce repère. Vous vous postez devant et vous refaites l’opération autant que nécessaire. Toujours avec le même cap. Et immanquablement, vous vous retrouvez sur le chemin.

Où par rapport à celui-ci ? Par rapport au cairn qui est le repère B. C’est là que l’on voit la précision de l’orientation.

 

 

Les problèmes existent…

 

Maintenant, je vous passe toutes les péripéties. Avancées, blocages, retour en arrière, décalage sur le côté, les ronces, etc.

Bref, après toutes ces difficultés, nous arrivons sur le chemin. À à peine 30 m du cairn. En fait, pour une première c’est vraiment un bon score. Autant vous dire qu’il y avait un peu de fierté. Même, si nous ne le montrions pas trop.

 

 

Qu’en est-il en fait du point A ? Et du point B ?

 

Maintenant, revenons au blog. Pourquoi vous raconter cela ? Pour en savoir un peu plus en orientation ? Oui, un petit peu.

Mais surtout parce que cela ressemble tout à fait à une situation que vous rencontrez quotidien. Encore plus si vous êtes adepte du blog jembouge.com.

Quel était le but de l’exercice ? Il fallait rejoindre le point B en partant du point A. Le but était d’autant plus clair qu’il était noté sur la carte.

Nous savions donc tous où nous devions aller.

Cela ne vous rappelle rien ?

En fait pour faire court, B (avec son cairn) était notre objectif.

Et le but, en allant du point A à B, était d’atteindre notre objectif.

 

 

En 1, la clarté de l’objectif.

 

Nous y voilà ! Tout cela pour parler d’objectifs, et d’atteinte d’objectifs.

Car en fait ce qui s’est passé lors cet exercice est la parfaite illustration. De ce que peut être une démarche en matière d’objectifs.

Là, premier point à noter, c’est que pour réussir, il existe une base. Une base incontournable. C’est pourquoi il est important de travailler précisément dessus.

Cette base vous l’avez compris c’est la clarté de l’objectif.

Si vous savez où vous allez clairement ! Vous savez comment vous y diriger. Il suffit de suivre le bon chemin. Et pour cela donc, suivre le bon cap !

 

 

Pensez à faire le point !

 

Dans la vie au quotidien, cela se passe comment ? Vous avez donc votre objectif en tête. Une fois de plus, il est clair et précis !

Vous allez mettre en place toutes les actions possibles pour y arriver.

Ainsi de la même façon que l’on avançait d’arbre en arbre. Vous avancez étape par étape (méthode des petits pas).

Régulièrement, vous faites le point. Pour l’exercice, c’était une fois de plus le cas avec chaque arbre. Si vous n’atteignez pas l’arbre du fait de problèmes (blocages, ronces, précipices…). Vous repartiez en arrière avec une tentative différente.

Tout comme vous le feriez pour votre ou vos objectifs. Il ne sert à rien de continuer à faire la même chose en espérant un résultat différent. Comme le disait Albert Einstein.

Donc vous faites le point et vous adaptez vos actions en fonction.

 

 

Où arrivez-vous ?

 

Une fois le point fait, vous repartez pour une nouvelle action. Vous voyez ! En fait, rien de nouveau !

Pour un objectif comme pour le point B, vous suivez les mêmes opérations. Vous partez du point A et ainsi de suite…

Alors maintenant, pour quels résultats ?

Comme vous avez pu le lire. Nous sommes arrivés à 30 m du but, ce qui est un très bon résultat. Mais voilà tout ne se passe pas obligatoirement ainsi avec vos objectifs.

Quelques fois, vous êtes en phase avec vos objectifs ! Mais il arrive que vous soyez éloigné un peu ou beaucoup de ceux-ci.

Que devez-vous en conclure ?

À cela, il y a plusieurs réponses.

 

 

Dommage ! Si près à 10 cm… !

 

Imaginez que vous soyez très proche, mais que vous ne voyez pas le cairn. Est-ce que votre objectif n’est pas atteint ?

Effectivement, sur le moment. Mais si vous tâtonnez un peu, que vous alliez un peu vers la gauche. Ou un peu vers la droite. Vous risquez de trouver le fameux objectif.

C’est donc la première leçon !

Ne pensez pas que vous n’avez pas réussi. Le résultat est peut-être tout proche.

C’est un peu ce qui est arrivé au mineur qui a stoppé à 10 cm de l’or. Alors qu’il creusait son tunnel. Peut-être connaissez-vous l’histoire ?

Si vous avez suivi votre objectif tout le temps. Tout ce que vous avez fait a été fait dans le bon sens. Vous avez donc bien progressé. Il reste à finaliser l’objectif. Encore un petit effort. Mais le très gros du travail est fait !

 

 

Pourquoi l’objectif n’est pas atteint ?

 

Si vous êtes plus éloigné, très éloigné. Cela peut avoir plusieurs explications.

  • Vous avez dévié. Soit régulièrement, soit à certains moments. Essayez de comprendre ce qui vous a fait dévier. Ou à quelle étape vous vous êtes trompé ? On est un peu dans le cas précédent. Mais là, cela demande autre chose que des tâtonnements. Il y a certaines étapes à changer.
  • Est-ce que vous aviez bien votre objectif en tête ? Était-il clair et précis ? Si le point A et le point B ne sont pas corrects. Vous aurez du mal à avoir une bonne trajectoire.
  • Est ce que vous avez suffisamment réfléchi au plan d’action. À vos petits pas !
  • Êtes-vous sûr de votre méthode ? A-t-elle fait ses preuves avec d’autres personnes ?
  • Vous avez baissé les bras ?

Vous voyez ! Autant de possibilités qui peuvent faire que vous n’atteignez pas votre point B, votre objectif !

Alors dorénavant, quand vous penserez objectif. Pensez au point A et au point B. Pensez à l’azimut (la direction). Passez à l’action, faites le point. Corrigez ! Continuez à avancer !

 

 

Votre action du jour

 

Votre action du jour, c’est de réfléchir à cet exercice. Voyez votre ou vos objectifs. Comme le cairn du point B. Visualiser le parfaitement, détaillez-le. Pour savoir clairement quel est votre objectif. Trouver le bon cap à adopter. Et lancez-vous dans l’aventure. Si vous avez toujours en tête votre but. Vous aurez beaucoup plus de chances de l’atteindre. Et de ne pas dévier de votre route. Pensez à faire le point. Et n’oubliez pas. Quelquefois, le résultat attendu est proche. Aussi insistez !

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Quel est le cap pour votre objectif ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.