Menu +

Suivre un modèle pour progresser.

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....




Avoir un modèle. Le suivre et s’en servir pour progresser. Aujourd’hui, je vous propose une petite histoire. Et une piste très sérieuse pour progresser. Je ne vous en dis pas plus. Mais si les autres le font ! Pourquoi ne le feriez-vous pas ?

 

Une grenouille sourde nous explique comment suivre un modèle pour progresser.
    Suivre un modèle pour progresser ! Pourquoi pas la grenouille ?

 

 

Avant il y avait le Tsar !

 

Vous vous intéressez au sport ? Alors, vous avez certainement remarqué ce phénomène. Vous noterez d’ailleurs que cela existe dans bien d’autres domaines.

De quoi s’agit-il ?

Prenez une discipline comme le saut à la perche par exemple. Longtemps, cette discipline a été dominée par un seul homme, Sergeï Bubka (surnommé le Tsar).

À l’époque, tout le monde était d’accord pour dire que le record qu’il détenait ne serait pas battu de si tôt. Ou plutôt si. C’était possible, mais uniquement par lui !

Face à un tel géant reconnu personne ne se sentait en mesure de rivaliser.

 

 

Un concours est lancé !

 

En fait, tous les champions et apprentis champions du moment pensaient qu’il était inaccessible. Et chacun baignait dans cette idée. Un peu comme les grenouilles qui voulaient gravir la tour.

Vous connaissez cette histoire ?

Lors d’une fête au village des grenouilles, un concours est organisé. Le défi en question est de gravir un mur d’une tour de plusieurs mètres de haut. La récompense pour celle qui arrive la première est une magnifique mare. Où elle pourra se reposer. Fonder une famille et trouver toute la nourriture possible.

Autant vous dire que pour une telle aubaine, des centaines de grenouilles ont accouru ce jour-là !

 

Le challenge commence !

 

Elles ne sont pas venues seules. Une multitude d’autres grenouilles sont venues pour voir le spectacle.

Une fois le signal donné, les grenouilles compétitrices se ruent sur le mur. À coup de grands sauts, les voilà qui progressent.

Mais inexorablement, après quelques mètres, elles tombent piteusement !

Et le public alors qu’il acclamait et encourageait les participantes, se mit à changer de registre.

On pouvait entendre des : « Mais c’est totalement impossible ! Vous n’y arriverez jamais ! Arrêtez le massacre, vous allez vous blesser à tomber à chaque fois !…. »

Après les applaudissements du départ, ce n’était que moqueries et médisances. Rien pour redonner le moral aux participants qui y mettaient toutes leurs forces. Mais abandonnaient au fur et à mesure. Dommage pour la mare espérée …. !

 

 

Une participante persiste…

 

Parmi les concurrents, il y avait une grenouille qui sortait du lot. Malgré le fait d’être tombé plusieurs fois, elle continuait dans sa tâche. Elle continuait à s’accrocher aux pierres du mur. Ses muscles étaient complètement tétanisés, mais elle persévérait. Et une fois de plus, ce n’est pas la foule qui lui apportait de l’aide. « Arrête cela ne sert à rien ! Tu vas te tuer en tombant de si haut ! Tu n’as pas encore compris que ce n’était pas possible ? ».

Il ne restait plus qu’elle sur le mur. Et les autres se déchainaient contre elle. « Vraiment, elle ne comprend rien. Elle voit bien que c’est impossible ! »

Puis soudain, le calme se fit.

 

La fin approche ….

 

Dans un ultime saut. Rassemblant tout ce qui lui restait de forces. La grenouille réussit à s’accrocher à la dernière pierre ! Il ne lui restait plus que quelques centimètres pour finir. Ce qu’elle réalisa avec quelques efforts qui venaient d’on ne sait où !

Et la une clameur s’éleva de la foule !

Ce qui était, qui semblait impossible devenait réalité. Une grenouille avait réussi cet exploit que tout le monde pensait irréalisable. Un peu comme les performances de Sergei Bubka…

Après une telle réussite, de nombreux spectateurs se sont rapprochés de la grenouille. Elles voulaient savoir le secret qui lui avait permis d’arriver à ses fins.

 

 

Ce n’étaient que des encouragements… !

 

Et là, pas de réponse. Chacun y aller pourtant de sa question. Mais toujours pas de réponse. Était-ce parce que la grenouille était hors d’haleine ? Terriblement fatiguée par ce qu’elle venait de faire ?

Pas du tout ! La grenouille ne donnait aucune réponse pour une bonne raison.

Cette raison, c’est qu’elle était sourde !

Et c’est ainsi que n’entendant pas les critiques, les insultes. Elle a été la seule à aller jusqu’au bout. Là où les autres se sont démoralisés par les propos négatifs et décourageants. Elle, n’en avait que faire. Seul le résultat comptait. Pas les propos des autres.

En fait, ne comprenant pas les commentaires désagréables de par sa surdité. Elle prenait cela de loin comme des encouragements.

C’est donc ainsi qu’elle put obtenir la victoire !

 

 

Puis survient Renaud Lavillenie !

 

Vous comprenez le parallèle avec Sergeï Bubka. Quelques années plus tard, un autre athlète est arrivé. Vous connaissez surement son nom. Il s’agit de Renaud Lavillenie.

Alors, je vous rassure de suite, il n’est pas sourd. Mais il a su oublier ou du moins mettre de côté tout ce qui pouvait se dire. Non Bubka, n’était pas imbattable ! C’était une fausse croyance !

Aussi, par la suite il a accumulé les records !

Mais ce qui est encore plus intéressant, c’est ce qui a suivi.

Bubka avait effacé la barre des 6 m en hauteur. Cela semblait être le mont Everest en matière de perche. Et d’ailleurs, personne ne s’approchait d’une telle hauteur.

Jusqu’à l’arrivée de Renaud Lavillenie. Mais ensuite que s’est-il passé ?

 

 

Les autres ont suivi.

 

En dépassant les 6 mètres, Renaud Lavillenie a démontré une chose. Bubka n’était pas une exception venue d’une autre planète. Même si beaucoup l’ont cru au vu des résultats. Bubka était tout simplement humain.

Et notre perchiste français avait remis les choses au clair.

Aussi, une fois qu’il eut franchi les 6 m lui aussi. Comme par enchantement, d’autres perchistes ont suivi rapidement à 6 m.

C’est un peu comme si Renaud Lavillenie avait redistribué les cartes.

Il n’était plus question d’impossibilité, de barrière inaccessible. Les athlètes savaient dorénavant que cela était possible.

D’ailleurs sans m’avancer. Je suis sûr que si l’on organise de nouveau le concours de montée de la tour. Il y aura cette fois beaucoup plus de gagnantes… Vous ne pensez pas ?

 

 

Pourquoi ne pas suivre un modèle pour progresser ?

 

Maintenant, pourquoi je vous raconte tout cela ? Bubka, Lavillenie, les grenouilles…

Voius l’avez certainement compris. Il y a dans la vie des choses que l’on s’interdit. « Ce n’est pas pour moi ! Je n’en suis pas capable ! ».

Et d’ailleurs vos proches, les gens qui vous entourent n’hésitent pas à vous le rappeler. Semblables aux spectateurs de la grenouille.

« Tu n’y arriveras pas ! Ce n’est pas un métier ! Tu penses vraiment que c’est la réponse d’une personne “normale” ! …»

Alors, si vous faites comme toutes les grenouilles qui elles, entendaient. Vous avez de fortes chances de vous décourager. Et de penser qu’effectivement ce n’est pas pour vous !

Mais ne pensez-vous pas que si vous le voulez vraiment. Si vous mettez de côté toutes ces critiques. Vous n’avez pas les chances d’arriver à vos fins ?

Bien sûr, vous allez me répondre peut-être que c’est facile à dire. Mais le faire, cela devient plus compliqué ! Non ?

 

 

Que désirez-vous ?

 

Eh bien ! Je vous encourage à aller dans ce sens. Et pour cela, vous pouvez utiliser une partie des histoires précédentes.

Maintenant que vous savez qu’une grenouille est arrivée en haut de la tour. Vous vous doutez que dorénavant c’est possible.

D’un seul coup, vous venez de casser la barrière psychologique. Celle qui vous disait que c’était impossible.

Quand vous voyez Renaud Lavillenie et ensuite tous les suivants qui ont effacé le record de Sergei Bubka. Est-ce que cela ne vous encourage pas à voir la vie différemment ? IIs n’ont fait que suivre un modèle pour progresser.

Bien sûr, il n’est pas question pour vous de battre un quelconque record du monde (quoi que…). Mais peut-être « simplement » de faire quelque chose qui vous attire. Une chose que vous désirez par-dessus tout.

Créer votre entreprise, écrire un livre, réaliser un challenge, quel qu’il soit… Je vous laisse réfléchir à ce qui vous fait rêver !

 

 

Trouvez un modèle ! Et pour progresser, il vous faut le suivre !

 

Et partez du principe que c’est faisable ! C’est possible !

D’ailleurs, vous trouverez de nombreuses preuves de personnes qui avaient le même rêve que vous. Et qui y sont arrivés.

Vous trouverez cela parmi vos connaissances, sur internet, dans les médias….

Ce seront un peu pour vous votre grenouille sourde. Ou votre Renaud Lavillenie. Ils vous montrent le chemin que c’est faisable.

Ou alors, faites comme les suiveurs. Qui eux aussi ont battu le record ensuite. Parce qu’ils savaient dorénavant que l’on pouvait le faire. Inspirez-vous de ces personnes qui ont réussi. Et suivez pas à pas ce qu’elles ont fait.

Si vous pouvez les côtoyer, faites-le ! Si vous pouvez utiliser leurs livres ou leurs formations, faites-le !

 

 

L’important c’est de suivre un modèle pour progresser.

 

Dans tous les cas, quoiqu’il arrive calquez vos actions sur ce qu’elles font ou ont fait. Demandez-vous à tous moments, comment elles feraient pour avancer. Comment elles réagiraient devant les différentes situations ?

Étudiez leurs textes, leurs vidéos si elles existent !

Ensuite, une seule chose va compter et vous le savez.

Pratiquez, pratiquez et pratiquez encore !

Détaillez au maximum le processus où vous voulez arriver. Coupez votre plan d’action en de multiples petites étapes. Vous savez la méthode des petits pas.

Comme Renaud Lavillenie, travaillez votre vitesse de course, votre planter de perche. Travailler la souplesse, l’explosivité, votre alimentation… Bref tous les points qui font la réussite d’un bond saut à la perche.

Et donc pour vous tous les points qui vont constituer votre plan d’action  en vue de votre réussite !

 

 

Votre action du jour

 

Votre action du jour, c’est de réfléchir à ces 2 histoires. Ensuite, trouvez la personne qui représente le mieux ce que vous souhaitez. Celle qui a réussi dans la mission que vous de votre côté vous envisagez. Accumulez des connaissances sur cette personne. Si elle l’a fait. Il n’y a pas de raisons que vous n’y arriviez pas. Elle était certainement dans le même état que vous à un moment.

Si vous étudiez bien ce qu’elle a fait, ce qu’elle fait encore. Vous mettez le maximum de chances de votre côté.

Alors, pensez ces 2 petites histoires. Elles vous rappelleront l’intérêt de suivre un modèle pour progresser. Bonne chance !

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Quel est votre désir ? Et quel est votre modèle ?

Des euros en plus ? Dans 90 jours, c'est votre tour ! Vous aurez votre propre livre en main ! Téléchargez gratuitement la méthode IQARE, la méthode pour écrire votre livre pas à pas en 3 mois. Un livre, c'est beau ! Mais ça l'est encore plus quand c'est le sien ! Et si en plus, cela peut rapporter des euros supplémentaires....



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.