Menu +

Travailler les fondamentaux, à l’action !

 

 

Travailler les fondamentaux. Qu’est-ce que cela veut-il dire exactement. Et pourquoi passer autant de temps sur ceux-ci ? C’est ce que nous voyons dans l’article d’aujourd’hui. Plutôt que de se lancer tête baissée dans la mêlée, il est bon de prendre le temps de partir sur de bonnes bases. Voyons cela !

 

travailler les fondamentaux, les fondamentaux, construisez votre socle, apprendre les fondamentaux
  J’apprends les bases et je me lance !

 

 

Je découvre une nouvelle activité

 

Lorsque l’on fait quelque chose de nouveau, on découvre au fur et à mesure.

Comme pour lire ou écrire, il faut d’abord apprendre les mots, les comprendre et bien sûr les pratiquer.

On se crée un nouveau langage.

A la danse, on vous demande d’apprendre des pas. Là, on vous demande d’apprendre la phonétique si vous apprenez une langue. De mélanger les couleurs si vous apprenez la peinture.

Bref, quelle que soit l’activité vous devez d’abord prendre connaissance des éléments de base de la discipline.

Les pas à la danse, les couleurs en peinture, le langage HTML si vous souhaitez programmer, les ingrédients en cuisine… Toute activité à son langage, ses phrases, ses gestes.

Et pour pouvoir espérer à vos fins, vous n’avez pas d’autre choix de connaître les basiques.

Si vous allez trop vite, vous pouvez y arriver certes. Mais il est possible que les bases n’étant pas assez solides, vous ayez quelques difficultés à aller plus loin.

Alors, prenez le temps de bien connaître les fondamentaux.

 

 

Un exemple malheureux.

 

Aujourd’hui, dans des écoles on voit des jeunes qui ne savent pas lire ou mal au CE1, CE2, et davantage.

Il est certains que lorsqu’ils ont quitté le CP, ils n’en savaient pas plus.

Mais le système est tel que le passage se fait quand même.

Il aurait été bon de faire une nouvelle année pour apprendre les bases. Et là, ils se voient propulsés dans un monde où ils ne comprennent pas tout.

De nos jours, tout est écriture. Et le fait de ne pas lire régulièrement et correctement pose de gros problèmes. Les administrations, les sociétés, internet, tout le monde vous demandent de remplir des documents. De savoir bien lire pour prendre connaissance des règlements, des contrats, etc.

Les personnes peuvent être bloquées pour des promotions pour ces problèmes de compréhension, de non-capacité à bien lire ou écrire.

C’est une catastrophe, et ça, vous le savez !

 

 

Ne suivez pas cet exemple !

 

Eh bien, il en est de même lorsque l’on veut pratiquer une nouvelle activité. Quand vous connaissez le résultat que cela peut donner, il n’est pas question d’être « surclassé. »

Si vous avez des manques en ce qui concerne les bases, « redoublez » !

Ne passez pas au niveau supérieur si vous n’avez pas tout compris, tout assimilé. Les temps passés en apprentissage, ce sont les graines qui vont par la suite faire germer les gènes de la réussite !

 

 

Travailler les fondamentaux !

 

Alors, prenez cette période comme une période de préparation. De la même manière qu’un garagiste préparerait tout le matériel nécessaire pour effectuer la réparation, faites-en de même !

Faites en sorte d’avoir tout le matériel pour pouvoir aller plus loin dans vos objectifs. Dans ce cas, le matériel, ce sera l’ensemble des bases de l’activité.

Si l’on reprend la danse. Le résultat final sur la piste de danse sera une composition de tous les « outils de base » que vous avez appris.

Une rotation sens des aiguilles d’une montre, un pas de salsa ou de rock, un déplacement latéral, ¼ de tour, bref un savoir-faire qui va allier toutes ces bases les unes après les autres.

Et pourtant, chaque partie est quelque chose de simple à apprendre. D’autant plus simple que l’on en a envie.

D’où l’intérêt d’avoir l’envie et de la conserver quand on se lance dans un nouvel exercice.

Ces mouvements de base, ces basiques, vous allez les pratiquer, les pratiquer jusqu’à ce que cela devienne une deuxième nature. Et là, pas de problème. Vous avez un boulevard pour mettre en application tout ce que vous avez appris et que vous maitrisez !

 

 

Construisez votre socle !

 

J’ai pris le cas de l’école primaire, car il est parlant. Et le mot redoubler, était un mot que chacun n’appréhendait pas de la même façon.

Pour certains, il n’était pas question de redoubler. Ils étaient limites, mais ils pensaient (souvent les parents) s’en sortir par la suite. Peut-être y avait-il aussi un peu de fierté…
Mais au fil des années, la situation scolaire ne s’améliorait pas.

D’autres au contraire avaient compris (souvent les parents) que sans les bases, le combat serait bien plus compliqué. Ils avaient accepté les décisions comme « une aide » plutôt qu’une « punition ».

Mais vous comprenez qu’à des échelles différentes, toute activité se présente de la même façon.

C’est comme lorsque l’on tombe dans les sables mouvants. Sans bases solides, on va se démener pour s’en sortir. On peut y arriver. Mais à chaque mouvement on s’enfonce un peu. Alors, seule une énergie géante permet de rester à niveau.

Donc autant prendre les choses à l’endroit. Commencez par les fondamentaux, les basiques.

Passez du temps dessus ! Et ce n’est pas du temps perdu, croyez-moi ! Vous fabriquez le ciment qui pièce après pièce, va-vous permettre d’avoir un socle solide.

Socle où vous pourrez par la suite mettre toute votre personnalité, votre créativité pour avoir le résultat attendu.

 

 

Place aux petits pas !

 

Dans toutes les démarches de développement personnel, une fois l’objectif choisi, vous passez au plan d’action.

Et pour que ce plan d’action soit possible à suivre, vous allez utiliser la méthode des petits pas. Eh bien, il s’agit exactement de la même chose. Ces petits pas, ce vont être au début, toutes les bases dont on vient de parler.

Il n’est pas question de commencer sans connaître le B, A BA de l’activité. Voilà les premiers pas à faire.

Alors, autant vous le dire. Inutile d’aller à 200 à l’heure. Ces petits pas, vous devez vous les accaparer !

Et ne passer au petit pas suivant que si le précédent est acquis et bien ancré en vous.

 

 

Votre action du jour

 

Votre action du jour, c’est de repenser à l’objectif sur lequel vous êtes en ce moment. Quels sont les fondamentaux de l’activité que vous faites actuellement ? Si vous voulez perdre du poids, avoir une meilleure santé financière, apprendre l’anglais, le dessin ? Listez-les et voyez quel est votre degré d’avancement. Y en a-t-il que vous devriez revoir ? Vous verrez de toute façon cela est toujours intéressant de revoir les bases. Il arrive d’ailleurs fréquemment que vous les voyiez un peu différemment maintenant.

 

 

 

Plan du site je me bouge

 

Vous verrez, vous me remercierez plus tard » Mr MONK.

« Je ne vous demande pas de me croire, mais juste d’essayer. » Christian GODEFROY.

 

Laissez un commentaire ci-dessous, si cet article vous a plu. Quelles sont les bases de votre activité ? Etes vous d’accord sur le fait de ne pas aller trop vite ?

Téléchargez votre méthode IQARE pour écrire un livre !



1 commentaire sur Travailler les fondamentaux, à l’action !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *